Les « facilitateurs d'affaires »

Qui dit mercato, dit transferts et donc agents de joueur. Les agents ont un mois pour gérer les propositions, les demandes, les états d’âme... des joueurs qui flambent ou, au contraire, de ceux qui sont mis sur la touche. Mais, alors, comment organise-t-on un transfert ? Les intérêts des agents sont-ils les mêmes que ceux de leurs joueurs ? Et comment vivent ces acteurs du football au rôle ingrat ?

Modififié
Le mois de janvier, c’est le mercato d’hiver. Pendant un mois, les clubs bricolent en fonction des blessures, des résultats ou des départs pour la Coupe d'Afrique des nations. On parle d’un marché correctif, d’appoint, d’ajustement. Moins de transferts qu’en période estivale, mais des transactions dans une période plus concentrée, qui requièrent une disponibilité de tous les instants des agents de joueurs. « Pendant le mercato, je passe a minima huit, neuf heures par jour au téléphone » , pose Christophe Hutteau, agent français influent. « Il faut être hyper-réactif, on doit être dispo H24 » , poursuit Sébastien Frapolli, agent FIFA depuis 1999. «  Il s’agit de valider le travail fait en amont » , reprend Christophe Hutteau, qui a travaillé avec Mathieu Valbuena pendant neuf ans et s’occupe par exemple aujourd'hui du Bordelais Gaëtan Laborde.

Le mercato ne s'arrête jamais


En vérité, le marché ne s’arrête vraiment jamais. Tout le reste de l’année sert de préparation aux contacts des scouts, des coachs et des directeurs sportifs pour étudier les profils prioritaires recherchés des uns et le stock en magasin des autres, sans oublier un soutien psychologique permanent auprès des joueurs. Et puis vient le mercato, la fenêtre de tir légale. Deux principaux cas de figure : celui du joueur en fin de contrat, qui n’est plus dans les plans de l’entraîneur. Le joueur veut rebondir, autant que le club – qui paye un salaire pour rien – a intérêt de trouver une solution. Et puis le deuxième cas : un potentiel acquéreur contacte le club et le représentant du joueur. « Mais neuf fois sur dix, l’acheteur n’ira pas plus loin » , confie Christophe Hutteau. Parce que les clubs ne peuvent pas s’aligner sur le salaire, ou qu’il n’y a pas de plus-value sportive.

« Il y a deux types d’agents, note Stanislas Frenkiel, maître de conférences à l’UFR STAPS de l’université d’Artois, auteur de l’ouvrage Une histoire des agents sportifs en France, les imprésarios du football (1979-2014). Les agents qui travaillent pour les joueurs. Ils sont rémunérés en moyenne environ à hauteur de 6% du salaire annuel brut du joueur, sur le nouveau contrat dont l’agent a négocié les termes. Mais il arrive aussi pour les agents influents, une trentaine d’entre eux, qu’ils soient aussi agents de club. Leur mission est de prospecter au nom du club ou de dégraisser le club. » Alors, l’intérêt du joueur est-il le même que celui de son agent ? « Être des conseillers, des grands frères, c’est ce qu’ils voudraient tous être. Mais il arrive aussi que l’agent réfléchisse à ses propres intérêts, par exemple ne jamais être en conflit avec un président de club, puisque c’est celui qui va le payer » , illustre Stanislas Frenkiel, dont l’ouvrage a été primé par l’UCPF en 2015. Il fut un temps où l’agent recevait tout le pactole d’un coup, lors de la signature du contrat. « Dans les années 90, si un joueur signait pour quatre ans, on calculait tout de suite la somme à remettre : 6% fois quatre ans fois le salaire. Et l’agent avait tout intérêt dans ce cas à ce que son joueur bouge tous les ans, et il retouchait une commission à chaque transfert » , analyse Stanislas Frenkiel.

« C’est difficile quand vous êtes le seul à ne pas dire amen au joueur »


Si l’intérêt de l’agent est désormais que son joueur dure, encore faut-il que ce ne soit pas le joueur qui veuille brûler les étapes, sous l’influence de son entourage. « Il y a de plus en plus de pseudo-conseillers. C’est difficile quand vous êtes le seul à ne pas dire amen au joueur » , avoue Christophe Hutteau. « Tout doit aller plus vite. Les clubs sont plus exigeants. Les joueurs veulent tout, tout de suite, lance l’agent Sébastien Frapolli. Mais ce n’est pas parce qu’on a fait dix matchs de Ligue 1 qu’on mérite de toucher autant qu’un joueur qui en a 150 au compteur. La revalorisation de contrat doit être une juste récompense. »

Résultat : dans un monde sans pitié où une association de longue date peut s’arrêter net, parfois même sur un coup de fil ou un SMS, le joueur est tenté de répondre aux sirènes d’un « voleur de poules » plus prestigieux pour une question de réseau. En fin de compte, derrière leur quotidien qui « ressemble souvent à celui des avocats d’affaires internationaux » , la majorité des agents mènent une vie précaire. « Sur les 350 agents recensés pas la FFF, moins d’une centaine vivent de leur métier, éclaire Stanislas Frenkiel. Être agent, c’est accepter la solitude et l’ingratitude des autorités et des joueurs peu reconnaissants du travail effectué. »

Par Florian Lefèvre Tous propos recueillis par FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Cafu crème Niveau : Ligue 2
Article sympa mais je reste un peu sur ma faim je pense qu'il y'a matière à faire un long dossier sur le sujet.

《 Dans les années 90, si un joueur signait pour quatre ans, on calculait tout de suite la somme à remettre : 6% fois quatre ans fois le salaire. Et l’agent avait tout intérêt dans ce cas à ce que son joueur bouge tous les ans, et il retouchait une commission à chaque transfert »,

Dans les années 2010 les grands joueurs signent une prolongation tous les ans et les agents continuent de se gaver. Les jeunes prometteurs signent pro, puis revalorisation au bout de 6 mois puis encore une autre avant d'être vendus. Et les agents continuent de se gaver sur le dos de la bête.

Les transferts se feraient quand même sans eux et ils ne servent à rien qu'un avocat ne pourrait faire pour une négociation ou conseils pour developper une carrière. Des parasites.
Tu penses que les agents sont des parasites mais tu veux les remplacer par des avocats ??

C'est vrai qu'en matière d'intégrité, un avocat, ça fait tout de suite rêver ...
1 réponse à ce commentaire.
RobinVanPersie Niveau : District
Rôle ingrat ?

C'est pas ce que me dit le compte en banque de mendes
Sauf que Mendes ne joue pas dans la meme cour que les autres. C'est comme dire que les journalistes ne sont jamais precaires parce qu'Elkabbach gagne enormement, ou que les chanteurs sont tous riches puisque quelques stars touchent des millions chaque annees.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Surtout que les joueurs multi-millionnaires, une poignée si on compare aux nombres de joueurs foots dans le monde, sont souvent gérés par les mêmes quelques agents multi-millionnaires eux aussi.
On parle même parfois d'écurie.
Le terme est bien trouvé, je trouve.
C'est la curee a l'ecurie, meme.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 2
Je ne vois pas ce que Stephen Curry vient faire là-dedans.
On parle de foot, là, mec.
On a vu Curry manger un Kiri a l'ecurie (allez on est chauds c'est vendredi on en sort 50 des comme ca).
D'accord avec toi sur le fait qu'il y a un Mendes et un Raiola (quelque part j'ai de l'admiration pour les individus qui profitent d'une faille dans le système et s'en foute plein les poches sans foutre grand chose) pour des milliers d'agent qui galerent mais j'ai envie de dire qu'ils fassent autre chose, s'occuper des "interets" d'un individu, que parfois on ne connait pas, est un choix de carrière, à mon humble avis, étrange!
Sinon ca devait principalement bénéficier aux joueurs et ca partait d'une si bonne intention mais finalement les principaux bénéficiaires semblent etre ces "multiplicateurs de transactions"/"gonfleurs de prix"/"Cymothoa Exigua du footeux" ("grâce" au développement du marché entendons nous), merci Jean Marc!
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Incurables!
J'ai quelques copains dont un ami agent.
Cela va peut etre te surprendre mais tous, sans exception, font ce métier par passion, en vivant par procuration leur reve de footeux.
Ils se levent, se couchant, mangent, vivent et dorment foot.
Ils passent leurs vies au telephone, dans les stades, dans des hotels pourris (pour limiter les couts), sur la route.
Les gens ne realisent pas la complexite (ils doivent absolument tout gerer, du bail de l'appart, a l'ouverture du compte en banque, au transport de la famille) et la precarite du métier (ou tu peux te faire souffler un joueur que tu representes depuis des annees, souvent de maniere assez feroce, quand les intimidations ne sont pas de mise).
Je sais qu'ils aiment vraiment leurs joueurs (certains sont devenus des copains dont un attaquant actuellement prete en Ligue 2 par un club breton qu'un de mes copains a sorti du petrin quand il s'est fait virer d'un centre de formation).

Concernant la pretendue "richesse" des agents. Pour te donner un exemple concret. Sur le transfert d'un defenseur a l'epoque international dans le nord de l'Angleterre, mon ami est intervenu en apporteur d'affaires aupres d'un agent repute. Sa comm finale se chiffrait a plusieurs centaines de milliers d'euros. Une fois les impots, les depenses diverses deduites, elle se reduisait a plusieurs dizaines de milliers d'euros. Somme qui sera, de toute facon, quasiment engloutie dans les frais engendres par d'autres joueurs.
Je ne nie pas qu'ils ont des montagnes de taff (comme tout bon baby sitter) et que c'est un métier ingrat mais gerer la vie d'un individu par procuration est un délire en soi!
Mine de rien ce métier existe dans presque tous les domaines, musique, art, finance même en politique, et je ne pense pas que ça soit une folie, tout le monde ne peut pas être la star et devant les projecteurs.
D'une certaine manière c'est un peu vivre au côté de ses héros, voir l'envers du décor. Personnellement je ne trouve pas ce métier aberrant du tout.
Ce commentaire a été modifié.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Oui, il ne faut pas tout diaboliser non plus.
Sur le métier, ce n'est pas que vivre la vie de star par procuration.
C'est aussi lui organiser sa vie de star dans certains cas.
Force est de constater que les stars n'en sont pas toutes capables!
Marcelo Bistro Niveau : Loisir
"Cela va peut etre te surprendre mais tous, sans exception, font ce métier par passion"
Enormous mec continues de nous faire marrer !
Il manque juste un bruit de cymbale après des phrases comme ça.

ballon d'or..
Mec vraiment ca devient lourd...

Si je ne t'interesse pas ne reponds pas a mes postes mais ne viens pas polluer chaque article ou j'interviens avec tes attaques gratuites. Comme je te l'ai dit hier, si tu veux debattre de fond et de foot pas de probleme, sinon oublie moi.

Concernant mon statut, s'il te pose probleme, tu peux t'en plaindre sur le forum, il y a un topic adequat. Sache qu'il ne me sert en rien dans le sens ou je suis farouchement contre le systeme de notation.

Bonne fin de journee.
D'accord avec toi, j'ai un ami qui est agent rugby, son quotidien c'est du téléphone, des coups de pute (parfois meme par des ami d'enfance qui se sont fait retourner la tête par un autre agent véreux), pour pas grand chose pour l'instant.

Au final, on entend parler de 3 agents par les "journalistes" (Mendes, Raiola, Besnes), qui ne sont pas du tout représentatif du métier.
14 réponses à ce commentaire.
Bonjour tout le monde,

On reste sur sa faim. On ouvre une porte pour la refermer aussitôt, quel dommage. L'article traite trop rapidement d'un sujet aussi vaste.
Je pense que c'est un peu dommage de ne pas avoir davantage d'explications.

En effet, on apprend le nombre d'agents en nous disant que seule une centaine d'entre eux arrivent a vivre de leur profession. Néanmoins, il serait intéressant de voir comment le metier d'agent a pu évoluer au gré des années (portefeuille de joueurs, intérêts des agents, mauvaises pratiques) tout en agrémentant les illustrations par des situations connues.

En outre, je suis déçu que l'on insiste pas assez sur les responsabilités de l'agent (quel statut, evolution de la profession? Aujourd'hui il faut licence mais cela n’empêche pas les agents de pratiquer la chasse sauvage).

Par ailleurs, il serait tout a fait possible d’évoquer plus longuement le cas des conflits d’intérêts en développant sur des illustrations recentes (Chroniques marseillaises sur les achats et transferts lors de la période marseillaise de R. Courbis). La possible collision qu'il existe entre les agents et les directeurs sportifs, etc...

Cette enquête me rappelle également un numéro qui parlait de SF qui parlait de J. Mendes et de voir qu'aujourd'hui les lignes bougent un peu.

Cela aurait certainement mérité un article grand angle ou alors l'achat de l'ouvrage de l'enseignant cite ci-dessus. Peut-être au prochain episodes?

Merci SF,
La bise et une bonne journée tout le monde.
Ce commentaire a été modifié.
Différents articles SF sont déjà parus sur le sujet, peut-être de manière plus approfondie. 2 exemples :

http://www.sofoot.com/mais-qui-sont-vra … 09886.html

http://www.sofoot.com/bienvenue-a-l-eco … 09911.html
Merci Steak,

C'est vraiment top.
Merci beaucoup Steak, néanmoins, le constat reste le meme, on reste un peu sur sa faim.
Bien que l'article explique comment mettre en place une école de formation, on n'explique pas les difficultés du metiers et les écueils que le grand public peut faire sur cette profession.

En tout cas, je te remercie pour m'avoir mis les liens des articles.
Bise,
3 réponses à ce commentaire.
Caribou West Niveau : CFA
"Être agent c'est accepter la solitude et l'ingratitude..."
Sortez les violons, et serrons nous les coudes pour ne pas voir ce noble métier, indispensable au bon fonctionnement de notre sport préféré, disparaître.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 1
Ça me fait penser à Henri Guaino qui se dit incapable de mettre de l'argent de côté en prenant 4000 euros par mois... Tant pis, on n'est pas nes sous la même étoile.
Jeune quille Niveau : CFA
4000 euros, c'est pas non plus le Pérou quand on gravite dans des sphères de pouvoir relativement haut perchées.

En revanche s'en plaindre est faire l'aveu d'une cuistrerie confondante.
Clive Bissel Niveau : DHR
Non, ça n'est pas le Pérou. D'ailleurs, je peine à croire qu'il ne vive qu'avec 4000€/mois, car, avec son niveau de vie apparent, il serait à découvert.
El_Tabasseur Niveau : DHR
5100 euros plutôt.. à se gainer la nouille
4 réponses à ce commentaire.
Parasite: organisme vivant qui vit aux dépens d'un autre organisme (l'hôte).
quand t'ecoutes mendes tu te demandes si c'est pas un putain de mafieux surcocainé...il est extrêmement flippant
Clive Bissel Niveau : DHR
Pour la cocaïne, c'est bien que tu en parles. Il doit certainement sniffer de la qualité, des les nombreux établissements de son pote Reinaldo Teles, aux quatre coins de Porto...
Blague à part, je confirme, il est bien en odeur de mafia.
tu peux developper? ce mec à, l'air fou Oo
Clive Bissel Niveau : DHR
Je confirmais ton avis sur Mendes.

Reinaldo Teles c'est un dirigeant de FC Porto, une sorte de bras droit du président Pinto da Costa. Il est entré dans le club (qui est omnisport, à la portugaise) comme boxeur. Il a pris de l'importance assez vite puisque c'était lui qu'on appelait pour encadrer les possibles débordements d'AG. Il venait avec quelques potes...
Un titre de champion national plus tard, il avait transformé la modeste affaire de son oncle, tenancier de bar de nuit, en un florissant réseau de discothèques pas forcément super bien famées.

Ces dernières années, on a retrouvé des prostituées sans papier dans ses établissements: elles s'étaient cachées dans des frigos (débranchés) pour échapper au contrôle du service d'immigration. Comment ont-elles été prévenues?
Teles fait aussi dans la coke, qu'il met dans sa voiture, puis il roule avec sa voiture. On l'arrête mais il n'est pas poursuivi.

Comme Mendes est dans les petits papiers du FC Porto, à moins que ce ne soit le contraire, je me suis lâché.
Peut-être un peu vite, certes.

Pour ce qui est de son odeur de mafia: son parcours professionnel interroge... Je parle de ses activités avant le football: boîte de nuit à la frontière espagnole et chaîne de location de cassettes vidéos.
Clive Bissel Niveau : DHR
Après, peut-être que je me trompe...

Ca doit être possible d'avoir commencé à travailler à 16 ans, avoir quitté la région de Lisbonne, sans ses parents, pour s'installer à Porto, ne s'être fait que des amis vertueux, ouvrir plusieurs entreprises sans capital de départ et réussir à placer de plus en plus de joueurs, dans des clubs de plus en plus riches, sans l'aide de personnes malhonnêtes.

Et maintenant, il signe des accords avec un homme d'affaires chinois: la consécration.
ok merci...putain porto ça a l'air d'etre un club bine mafieux, ça me rappel ce club de 4 eme div où les equipes ne veulent plus allé jouer, le capitaine est un pote du president de porto qui a l'air d'un bon gros enculé...qu'en est il du benefica ?
Clive Bissel Niveau : DHR
Pour ce qui est de Benfica, je ne peux pas aller jusqu'à dire qu'ils n'ont jamais arrangé un match ou dopé un joueur. C'est la triste réalité du football, vraisemblablement depuis ses débuts.

Maintenant, il n'y a pas 1% des affaires liées au FC Porto que l'on trouve dans l'entourage de Benfica.
Il y a bien eu un président qui a vidé ce qu'il restait, à l'époque, de centimes dans les caisses: João Vale e Azevedo.
Pour lui, ça a été un seul mandat, des procès et des condamnations en cascade (dont sa radiation de l'Ordre des Avocats).
A Benfica, c'est pas vraiment une idole...
"Comme Mendes est dans les petits papiers du FC Porto, à moins que ce ne soit le contraire, je me suis lâché.
Peut-être un peu vite, certes."

Bah t'inquiètes pas, écrire un papier sans avoir aucune preuve et en tirer des conclusions, ça doit être le premier truc qu'on t'apprend à l'école de journalisme.
Clive Bissel Niveau : DHR
C'est sur la toxicomanie de Mendes que je me suis lâché.
Pas sur le fait qu'il a beaucoup travaillé avec le FC Porto (ses tous premiers transferts) et que son entreprise à son siège social à Porto.
Que veux-tu entendre? Qu'il a évolué et bosse maintenant avec plein d'autres clubs? Bah oui, il aurait fait faillite ou ne serait tout simplement pas devenu riche, sinon?

Pour ce qui est des méthodes apprises dans les écoles de journalisme, désolé, mais je ne les ai jamais fréquentées.
Les mecs qui bossent pour le quotidien suisse, "Le Temps", eux y sont allés et ils écrivent des choses qui vont dans mon sens:
https://www.letemps.ch/sport/2015/03/09 … -un-empire

Clive Bissel Niveau : DHR
"[Jorge Mendes c'est] 70% des transferts du FC Porto ces dix dernières années" (source: l'article ci-dessus)
10 réponses à ce commentaire.
Clive Bissel Niveau : DHR
Les opérations dans lesquelles ne sont impliquées que des personnes seules et de bonne volonté (joueur qui se cherche un club et agent qui connaît quelqu'un qui connaît le cousin de la gardienne du stade) se font de plus en plus rares; et cela sans doute depuis bien longtemps, dans le cadre des transferts entre parties multi millionnaires.
On a vu apparaître, ces dernières années, des entreprises qui gèrent les transferts et qui touchent les commissions: aucun des boss de l'entreprise n'est directement agent et la liste des joueurs accompagnés dans leurs changements de club n'est pas divulguée.
On a donc, par exemple, Energy Soccer, société co-fondée par le fils de l'inénarrable Pinto da Costa. Ci-dessous, un article en français décrivant la partie émergée de l'iceberg "Casimir de retour au Real":
https://www.google.fr/amp/www.goal.com/ … ansfert-de

Quelqu'un pour m'expliquer ce qu'Energy Soccer fait ensuite de tout cet argent ?
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 1 heure Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 25 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 2 heures Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 4 il y a 3 heures Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 6 il y a 4 heures La demi-volée de Gignac 3 il y a 5 heures Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 29 Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103