Les excuses d'Alevêque à Zidane

Modififié
0 10
Pour commencer, l'humoriste avait traité l'icône de « pute » et de « panneau publicitaire à trois neurones » .


Pour continuer, Zizou avait menacé de porter plainte pour diffamation et injures publiques. Et pour finir, Christophe Alevêque a fait son mea culpa dans un entretient accordé à France Soir : « J'ai reconnu avoir tenu des propos un peu extrêmes et je m'en excuse. Je ne lui en veux pas personnellement, a-t-il déclaré, avant de faire son introspection. Je pense toujours que c'est un pitre et un clown. Mon tort a été de m'attaquer à un symbole et non à un homme. Ce que j'ai du mal à supporter, c'est que j'ai dit tout haut ce que d'autres pensaient tout bas et ça m'est retombé dessus. Ma colère est à la hauteur de l'admiration que j'ai pu porter à ce mec-là avant le fameux coup de boule de la Coupe du Monde » .

Une manière efficace de faire parler de lui.



HD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le coup de l'avocat et hop, on se met à lécher le parquet. Bravo Cri-Cri.
la diffamation, c'est quand les propos sont mensongers: "panneau publicitaire à 3 neurones", c'est pas gentil mais c'est pas faux!
Même dans ses excuses il trouve le moyen de le tailler!!!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Babel la girouette
0 10