Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options

Les Espagnoles prêtes à fauter avec Pep

Modififié
Non content d'avoir mis l'Europe du foot à ses pieds, Josep Guardiola fait également des remous chez ces dames.

Marca nous révèle en effet aujourd'hui les résultats de son sondage super sérieux auprès de la gent féminine espagnole. À la question « Avec quel sportif seriez-vous prêtes à tromper votre conjoint ? » , les Espagnoles répondent « Guardiola » à 38%. La barbe rousse du Real, Xabi Alonso prend la deuxième place du classement avec 27%, devant Iker Casillas qui recueille 24% des suffrages.

Le sex-appeal du Catalan s'étend bien au-delà des frontières de la péninsule, puisque Pep entre également dans le top 10 du classement des mêmes sondages au Mexique, au Venezuela, en Colombie ou en Argentine.


C'est pas Tito Vilanova qui risque de provoquer la même hystérie…
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



À lire ensuite
Un drame pour Igor Budan