Monde - Bilan - Mois de novembre

Par Adrien Ares-Rodriguez

Les enseignements de novembre

Le dicton nous apprend : « Quand, en novembre, tu entends la grive chanter, rentre à la maison pour t'abriter et du bois pour te chauffer. » Avant de rallier Bugarach et de prendre ses quartiers dans son bunker, sofoot.com se charge du dernier mois complet de l’humanité.

Note
3 votes
3 votes pour une note moyenne de 3.5/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note


Mario Balotelli
Mario Balotelli
La corrida profite au football

À quoi tient une carrière ? À pas grand-chose, si l’on en croit l’histoire de Sergio Ramos. L’Andalou, avant d’embrasser la carrière que l’on connaît, était davantage intéressé par la corrida. C’était sans compter sur l’avis de sa mère qui craignait que la jolie gueule de sa progéniture ne soit encornée. « J’ai toujours voulu être torero ou footballeur, mais ma mère avait peur que je fasse de la tauromachie. Alors, j’ai choisi le football qui était moins dangereux. » Sergio Ramos, un type qui prend aujourd’hui son pied au Toro.

Salma Hayek embellit la L1

Tout a été écrit sur le fameux PSG-Rennes, cette victoire des Bretons à 9 contre 11. Une honte pour certains, un respect de la culture parisienne pour les autres malgré les millions qatariens. En tribune, une spectatrice pas comme les autres a pris son pied. Il s’agit de Salma Hayek, femme de François-Henri Pinault : « Je suis très fière, je suis très heureuse. C'était héroïque, car le PSG est une équipe impressionnante mais les Rennais ont si bien joué. C'était David contre Goliath ! Chapeau bas Rennes ! » Côté PSG, aucun SAV signé Émilie Nef Naf.

Les arbitres n’aiment pas les câlins

En zone Asie, l’Ouzbékistan défend chèrement sa peau et compte bien fouler le sol brésilien en 2014. Récemment, les Ouzbeks se sont même payé le luxe de battre l’Iran. Suffisant pour qu’un joueur se précipite vers l’homme en noir au coup de sifflet final afin de se livrer à un free hug. L’impertinent a été vivement repoussé par l’arbitre, à deux doigts de lui foutre un carton. « On n’a pas le même maillot, mais on a la même passion » est définitivement mensonger.


Wenger se paye Santos

Cette année encore, Arsenal risque de terminer la saison bredouille. Le départ d’un Van Persie en fin de contrat n’y sera pas étranger. D’ailleurs, lors de la défaite des Gunners face à Manchester, le Brésilien Santos a eu la bonne idée de réclamer le maillot du Néerlandais et ex-coéquipier. De quoi faire bondir Wenger : « Je crois que ce n’était pas la meilleure chose à faire. » D’autant que le latéral n’est pas futé. Il avait toute la saison dernière pour réclamer un maillot à Robin. Et même des chasubles.

Janeira Ventura entend régaler les socios

Canadienne d’origine colombienne, Janeira Ventura a deux passions : le sexe et le football. Alors l’actrice porno a cherché à concilier les deux en gémissant son amour culé : « J'adore l'équipe, sa façon de jouer et surtout les joueurs. Messi, Xavi et Puyol sont les plus sexy de l'équipe. » Puyol ?! Grrrrrrr ! La hardeuse, collective et adepte du toque, a décidé de régaler son monde : « Chaque socio du Barça qui l'ose pourra passer la nuit de sa vie avec moi si l'équipe gagne le titre. » Comprendre la consommer. Rappel : les socios barcelonais seraient au nombre de 150 000.

Fàbregas a été emmerdé

Aucun lien avec la dernière couverture de So Foot. Quoique… Moins en verve sous les couleurs barcelonaises, Cesc a vécu un sale mois de novembre. Tout a commencé avec Elie Taktouk, ancien mari de sa copine actuelle, la charmante Daniella Semaan, qui a craché sa Valda contre l’homme qui lui a subtilisé la mère de ses enfants : « Fàbregas est un idiot de 25 ans. Daniella a tout fait pour le séduire, mais il ne réalise pas encore qu'elle le larguera dès que son pognon et sa gloire se seront évaporés. Ce n'est pas David Bekcham ! » Puis, lors du déplacement à Moscou, Fàbregas a été retenu à la douane durant une heure : « Mon passeport semblait périmé, j'ai reçu un nouvel exemplaire provisoire valable pour un an. À la douane de Moscou, on m'a signalé qu'il n'était pas valide non plus. La personne qui s'est chargée des formalités devait être un fan du Real », a-t-il maugréé. À moins qu’Elie Taktouk n'ait tout manigancé.

Le Celtic fait fondre les musiciens

En Ligue des champions, le Celtic a fait mordre la poussière au Barça. À la délivrance du coup de sifflet final, Rod Stewart s’est mis à sangloter comme un garçonnet. Au passage, sachez que Rod tord le cou aux rumeurs dans son autobiographie : « Je n'ai jamais donné de plaisir sexuel oral à des marins. » Bref, la victoire écossaise a même donné l’envie à Snoop Lion d’y placer quelques billes. Conseil de MC : Snoop devrait investir en Ligue 1. À l’OL pour Snoop Lyon ou à Lille pour Snoop Dogues, même s’il risque de connaître des querelles d’égo avec la mascotte Doggy Dog.


Le président licencie son fils

Sosie de Gérard Jugnot en ex-URSS, Valery Gazzaev est président de l'Alania Vladikavkaz après une riche carrière d’entraîneur qui l’a conduit jusqu’au titre en Coupe de l’UEFA à la tête du CSKA Moscou. Seulement, aujourd’hui, Valery n’a pas la moustache rieuse et s’est résolu à limoger son entraîneur de fils et à prendre sa place sur le banc. « Nous n'avions pas les résultats que nous escomptions. Je crois que la meilleure décision possible a été prise. J'ai remercié mon fils pour le dur travail qu'il a accompli. Vladimir est quelqu'un de raisonnable, il avait besoin de prendre du recul. » Le fiston est parti pour une longue psychanalyse.

Mancini déconne

Bien qu’à la ramasse en Ligue des champions, Mancini a lâché de la vanne en conférence de presse avant de rencontrer le Real Madrid. Ainsi, l’entraîneur de Manchester City a expliqué comment il comptait régler le problème Ronaldo : « Comment on va l'arrêter ? On va peut-être appeler la police. » Pour arrêter Ched Evans – ancien attaquant des Citizens et de Sheffield condamné pour viol - la police des mœurs suffit.

Balotelli annonce la fin du monde

Le champion d’automne sera le champion tout court. Tenez-le pour dit. Cette année, il n’y aura ni Boxing Day, ni mercato d’hiver, ni réveillon. En Nostradamus des temps modernes, l’Italien s’est fait tatoué sur le pectoral : « I am the punishment of God. If you had not commited great sins, God would not have sent a punishment like me upon you ». Plus que l’alignement des planètes, le calendrier maya et le gangnam style réunis, Super Mario annonce la fin d’une civilisation. La nôtre.


Par Adrien Ares-Rodriguez


 








Votre compte sur SOFOOT.com

5 réactions;
Poster un commentaire

  • Message posté par James Patt Hagël le 02/12/2012 à 22:57
      

    Je m'étonnais que balotelli ne sourît jamais sur un terrain.

  • Message posté par James Patt Hagël le 02/12/2012 à 23:00
      

    Et sinon Sofoot c'est vachement sympa de nous apâter avec Salma Hayek en médaillon, mais on aimerait la voir dans l'article aussi

  • Message posté par elborracho le 02/12/2012 à 23:59
      

    Va y avoir du taffe pour la Ventura. Pas de bol, jsuis 146 235ème sur la liste...

  • Message posté par Egypt le 03/12/2012 à 00:02
      

    Biquet ! L'ex de sa femme l'aime pas et il est retenu UNE HEURE à l'aéroport ? 'Tain, je serais lui je porterais plainte contre Dieu, c'est plus possible, perso j'envisagerais le suicide à ce stade !

  • Message posté par mackallaway le 03/12/2012 à 10:10
      Note : - 1 

    Pas mal ce résumé même si l'attitude d'Hayek frisait un peu le ridicule (mais sympa pour les sup rennais). Par contre, geste normal de l'arbitre, avec les conneries maintenant de matchs truqués ou autre, le joueur qui saute sur l'arbitre, c'est un peu louche.

    Et puis bah merci SuperMario!


5 réactions :
Poster un commentaire