Les enseignements de mars

Le dicton nous apprend : « Au commencement, à la fin, mars a du poison » . Souvent, le monde du football se fait moins logique. Sofoot.com le prouve.

Modififié
0 3
Ronaldo est attaqué

Souvent les tacles les plus appuyés viennent de ceux dont on s’y attend le moins. En l’occurrence Haile Gebrselassie. 38 piges et toujours des cannes, le multi-médaillé éthiopien a expliqué la poursuite de sa carrière en se servant du Brésilien comme de faire-valoir : « Pourquoi arrêterais-je maintenant ? Hier j'ai vu Ronaldo. Avez-vous vu comme il est gros ? Je ne veux pas devenir comme cela. C'est pourquoi je veux courir autant de courses que possible » . On avait dit pas le physique.

Le Barça inspire en Syrie

Les complotistes ont ceci de fascinant qu’ils sont aussi inquiétants qu’ils sont drôles. Dernier exemple en date, la propagande d’une chaîne de télévision pro el-Assad (oui, le type qui massacre une partie de son peuple en écoutant LMFAO). Images d’un match à l’appui et superposition de carte syrienne, les journalistes tentent de démontrer que les « insurgés » s’inspirent du jeu du Barça tout en passes. Le toque à la syrienne ?

Torres termine The Artist

26 matchs et 25 heures. Voilà l’éternité qui s’est écoulée entre deux buts de Fernando Torres. A pleurer. Il a fallu attendre un vilain match de Coupe d’Angleterre contre Leicester pour que l’Ibère fasse trembler les filets : « J'avais besoin de ces buts, j'ai travaillé dur pour y arriver » , a-t-il gloussé après coup. On pardonne tout au grand joueur, une chance que n’a pas connu Alioune Touré.

Oasis adoube Balotelli

Aucun n’oserait dire que Balotelli est l’homme le plus sain d’esprit. Justement, le bougre vient d’être adoubé par l’une des têtes brûlées de Manchester : Noel Gallagher. Le frangin perturbé d’Oasis a reconnu que Balotelli avait l’étoffe d’une rock-star : « Pour moi, il vient d'une autre planète. Mario n'est pas de cette planète. Il n'est pas des nôtres. Il vient d'ailleurs. Et il a atterri dans notre club. Je ne sais pas ce qu'il pense. Tout ce que je sais c'est qu'il ne pense pas la même chose que nous » . A quand une partie de fléchettes entre les deux hommes ?

Shakira donne un coup de hanche

Amateurs de scrabble la braguette ouverte, Shakira et Pique forment un couple uni qui exaspère l’Espagne et agace Guardiola. Depuis que le Barcelonais est devenu Shakiro, ses performances s’en ressentent. Heureusement, Pique peut toujours compter sur le soutien de la Colombienne montée au front : « Une carrière, c'est difficile, ça demande de l'engagement, des compromis, de la discipline et un vrai esprit d'équipe. Un joueur de football, c'est comme un soldat, il a de grandes responsabilités sur et en dehors du terrain, c'est pour ça que je soutiendrai toujours Gerard, contre vents et marées » . Bientôt Emilie Nefnaf défendra Menez. La Ligue 1 a les couples phares qu’elle mérite…

Maxi Lopez aime le cybersexe

L’ennemi du footballeur, c’est le temps libre. Sitôt le match terminé, les entraînements achevés et le shopping fait, il s’emmerde. Alors, pour feinter l’absurdité de l’existence, il drague sur internet façon Matt Houston et Def Bond. Dernièrement, Maxi Lopez a été rattrapé par la patrouille en tenue légère devant sa webcam. Il aurait eu meilleur compte à visiter Milan. Il a le temps.

Dortmund zappe ses héros

En demi-finale de coupe d’Allemagne, Ilkay Gündogan a qualifié le Borussia Dortmund en marquant durant les prolongations face à Greuther Fürth. Centre de l’attention à l’issue de la rencontre, Gündogan a été alpagué par les journalistes au point d’être oublié par son équipe. Un employé du club adverse a été obligé de le conduire à l’aéroport où ses camarades avaient déjà embarqué. Ça valait bien le coup d’être le héros du jour.

Le foot rend violent les jeunes

A l’heure de la biométrie et du dépistage précoce des enfants violents, Hong Kong fait figure de modèle. La faute à un match de gosses entre l’ESF Lion et Kitchee Escola. 16-0 score final et une interpellation. Assez tendu, le match a dégénéré dès l’instant où un enfant a collé un extérieur sur le visage d’un adversaire déjà au sol. A la demande des parents, la police est venue coffrer le fautif, finalement libéré sous caution. Une détection qui aurait pu éviter l’éclosion au plus haut niveau de Nigel de Jong.

Matias Messi nous peine

Exister dans l’ombre d’un membre de sa famille est toujours difficile à vivre. On pensait qu’il n’y avait pas plus parfaits exemples que David Eto’o, Lesly Malouda ou Chedric Seedorf, c’était sans compter sur Matias Messi. En plus d’une coupe mulet passablement datée, le frangin s’est fait tatouer sur l’épaule la binette de La Pulga. Ultime faute de goût : Messi y est représenté avec le maillot de l’Albiceleste.

Les psychologues aident les footballeurs

Marre des suceurs de pouces, des cœurs, des pas de danse, Ruben Castro est fait pour vous. Buteur face à Malaga, l’attaquant du Betis Séville est allé se lover dans la blondeur de la psychologue du club : Patricia Ramirez Loeffler, dont le physique réconcilierait Michel Onfray avec le freudisme. Il est temps de se laisser sur cette phrase de Patricia Ramirez Loeffler : « Nous sommes les protagonistes de nos vies, les héros de nos réussites » . Rideau !

Par Adrien Ares
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

filoubifrance Niveau : CFA2
"Bientôt Emilie Nefnaf défendra Menez. La Ligue 1 a les couples phares qu’elle mérite…"

j'adore !!!
Tonton Béniche Niveau : District
"Patricia Ramirez Loeffler, dont le physique réconcilierait Michel Onfray avec le freudisme."

Joli !
haha c'était un hoax apparemment cette histoire de télévision syrienne....
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 3