1. // Bilan du mois d'avril

Les enseignements d'avril

Le dicton nous apprend : « Mois d’avril, mois d’abîmes » . Heureusement certains bonhommes marquent leur époque. Sofoot.com le prouve.

0 1
SANTOS VEUT GARDER SON POULAIN
Président de Santos, Luis Alvaro Oliveira Ribeiro compte bien retenir sa poule aux œufs d'or à crête. Alors que les émissaires se pressent, que les contrats n'attendent plus qu'une signature et que les demandes de transfert font chauffer les satellites, il a décidé de sortir l'artillerie lourde pour convaincre la pépite de rester au pays : «  Il gagne beaucoup d'argent. Il a même déjà acheté un yacht. Que voudra-t-il de plus ? Deux voitures ? Un avion ? Il vaut mieux pour lui de rester au Brésil que d'aller en Europe affronter des joueurs violents et la neige  » . Et encore il n'a pas eu le temps de lui parler de la situation économique du Vieux Continent.

SCOLARI EXPLIQUE LA DÉTESTATION CONTRE CR7
«  Les supporters adverses me sont hostiles parce que je suis riche, beau garçon, grand joueur de football et que les gens sont jaloux de moi. Je ne vois pas d'autre explication  » . CR7 n'y allait pas par quatre chemins pour expliquer son désamour, renforçant par la même occasion la détestation des supporters qui se délectent de ses larmes comme d'un bon vin. Une version pratiquement similaire à celle de Luiz Felipe Scolari qui fut sélectionneur du Portugal en son temps : « Cristiano est un bon joueur, il a de la gueule et a des relations sexuelles avec des femmes magnifiques. Les mecs sont jaloux, c’est tout  » . Nous, jaloux ? Et puis quoi encore ? Et de toute façon Irina Shayk, c'est pas notre style.

LES MANCUNIENS S'AFFRONTENT AU PIEU
Pas un mois ne s'écoule, pas une semaine même, sans que l'on parle de ce diable de Balotelli. Dernièrement, ce dernier est allé se frotter contre la peau de Jennifer Thompson, prostitué bien connue de la presse à scandale anglaise pour s'être envoyé Wayne Rooney le temps de la grossesse de sa femme. A 1.200 livres la prestation, Jennifer a même assuré le service après-vente de la nuit torride et réveillé les hostilités en sommeil entre Red et Citizen : « Balotelli a obtenu de meilleurs résultats à tous les égards comparé à Rooney » , a-t-elle débriefé. On appelle ça aimer à l'italienne. Pas vrai, Frédéric François ?!

RONALDINHO ETAIT AUX BUNGA-BUNGAS
Amour à l’italienne suite. Le bunga-bunga est à Berlusconi, ce que le bling-bling est à Sarkozy : un chewing-gum sous la semelle. Témoin du Rubygate, la participante Imane Fadil a révélé des détails surprenants de soirées dont on pensait pouvoir tout imaginer. Sauf ça : «  Une femme se baladait en petite tenue avec un masque représentant le joueur brésilien Ronaldinho  » . Est-ce que Rocco veut toujours tourner en compagnie d’Il Cavaliere ?

LES STATS SERAIENT COMME DES BIKINIS
Il y a des joueurs qui transpirent l'erreur de casting à des kilomètres. Ce fut le cas de Milan Jovanovic lorsque, fraîchement récompensé du soulier d'or belge, le serbe alla s'enterrer à Liverpool. Désormais à Anderlecht, l'attaquant doit faire face aux critiques, le moment opportun pour claquer un aphorisme qui fera date : «  Les statistiques, c'est comme les bikinis : tu en vois beaucoup, mais pas tout  » . Une citation bientôt disponible aux Grosses Têtes.

ANELKA DEVIENT ENTRAINEUR
Alors celle-là, on ne la voyait pas arriver. Mais alors pas du tout. A peine les valises déposées à Shangai, que Tigana a été débarqué. Pas à un coup de génie près, le président du club a décidé de bombarder à la tête de l'escouade notre Nico national. A 12 millions d'euros l'année, il pouvait bien faire un peu de rab. Premier match et un revers, ce qui vaut à l'international un tacle sous forme de tweet signé Raymond D. : «  Première défaite. Bon courage Nico. Tu vas découvrir ce dur métier  » . Avec Alioune Touré comme adjoint les choses vont s'arranger.

FEDERER SNOBE NEYMAR
Au pays de Kuerten, Federer a commis un impair. A l'issue d'une interview accordée à Globo, le suisse s'est vu remettre un maillot de la seleçao floqué au nom de Neymar. Roger marque un temps d'arrêt : «  Neymar ? Il est bon, lui ? » . Flottement avant qu'il ne se reprenne d'un revers lifté : «  Le Brésil produit tout le temps de grands joueurs » . Comment s'intéresser au football en Suisse avec Alexander Frei comme tête de gondole ?

SNEIJDER EST UN LOVER
La légende veut que pour conquérir Sneijder, Yolanthe Cabau lui envoyait en moyenne 2000 SMS par mois. Aujourd'hui, la tendance s'est inversée. Le mariage est passé par là, et c'est Wesley qui n'en revient toujours pas de tenir entre ses bras la femme la plus désirable des Pays-Bas. Voulant prouver son amour, l'intériste s'est fait tatouer le visage de sa belle sur le ventre. Autant dire une attention gênante : « Pour lui, c'était une manière de me prouver tout son amour. Quand j'ai vu le tatouage, je suis restée sans voix. Mais je trouve ça très mignon de sa part. Je ne me serais jamais attendue à ça  » . Il ne reste plus qu'à Sneijder de ne pas prendre de bide.

LE REAL FAIT DES CONCESSIONS
Bien décider à contrer les Qatarlans dans le Golfe, le Real Madrid a décidé de s'exporter là où l’essence vaut moins cher qu'une bouteille d'eau. D'abord, les dirigeants merengue et l'inénarrable Florentino Perez en tête comptent créer un complexe touristique de luxe à la gloire du Real sur une île artificielle aux Emirats Arabe Unis. Mais ce n'était pas suffisant pour conquérir les cœurs locaux et empocher de l'oseille. Alors les vendeurs de maillots madrilènes ont jugé bon de faire une concession en terre musulmane en retirant la croix chrétienne de l'écusson du club. Question : de retour de vacances, le maillot est-il considéré par les douanes comme une contrefaçon ?

HOLLANDE CARTONNE LA JUPILER PRO LEAGUE
Ah la fameuse tranche d'imposition à 75% pour les revenus supérieurs à 1 million d'euros fait couler beaucoup d'encre. Inquiétant Patrick Bruel ou Françoise Hardy. Et la Ligue 1 toujours à la recherche de compétitivité malgré la fiscalité sarkozyste s'inquiète. Interrogé à ce sujet sur le plateau Des paroles et des actes, François Hollande a décidé de défendre l'une de ses mesures phares en cognant sur le voisinage : «  Vous avez l'impression que le football belge est à un niveau relevé ? Regardez un peu les résultats, hein !... Je vous les donnerai. Et le Luxembourg : vous pensez que le Luxembourg est un pays refuge pour le football ? » . Eden Hazard n'a pas été consulté sur le sujet.

Par Adrien Ares
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Concernant Federer, j'aurais plutôt conclu avec: comment s'intéresser à Neymar quand on s'appelle Federer?

D'un côté, un mec avec un palmarès monstrueux, une classe pas possible, une modestie, etc..

De l'autre, un kéké à crête, diam's aux oreilles, qui s'illustre autant par ses passements de jambes (de temps en temps) que par les partouzes auxquelles il participe (souvent).

Non, vraiment, je comprends pas que Federer ne le connaisse pas.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1