En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Présentation

Les enjeux de la cinquième journée de Premier League

Les débuts de Serge Aurier, le retour du honni Roy Hodgson et de Wazza à Old Trafford, le choc entre Chelsea et Arsenal... Bref, un beau programme pour cette cinquième journée de Premier League qui commence ce vendredi soir avec Bournemouth-Brighton.

Modififié

Quel retour pour Wayne Rooney à Old Trafford ?


Ce dimanche, les Red Devils accueillent une équipe avec laquelle ils adorent faire affaire. Si les retrouvailles entre Romelu Lukaku et Marouane Fellaini avec Everton devraient se passer sans anxiété - on imagine bien un but d'un des deux géants belges et une célébration pleine de retenue comme on a l'habitude de voir -, celle de Wayne Rooney avec son ancien public devrait réserver plus de surprises. Cet été, après treize ans de bons et loyaux services, Wazza a quitté Manchester United presque dans l'indifférence. Un retour chez les Toffees qui n'a pas fait tant de bruit que ça. Si bien que Rooney n'a pas eu les adieux qu'il méritait. Pour son retour à Old Trafford, les supporters mancuniens devraient lui réserver un petit quelque chose pour tourner définitivement la page. Ou pas. Ce qui serait bien triste. De toute façon, Rooney aura l'esprit trop occupé par sa comparution devant le tribunal le lendemain midi...






Les Cherries vont-ils enfin mûrir ?


Zéro point. C'est le bilan famélique de l'AFC Bournemouth après quatre journées de championnat. Un vrai coup d'arrêt pour un club qui, après avoir gravi un à un les échelons depuis la League Two, continuait de progresser dans l'élite (16e en 2015-2016, 9e en 2016-2017), avec à sa barre un coach des plus prometteurs, Eddie Howe, approché il y a un an par la FA pour devenir sélectionneur de l'Angleterre. Preuve de leur crédibilité en Premier League, cet été, les Cherries ont attiré la pépite de Chelsea Nathan Aké (défenseur de 22 ans) contre 23 millions d'euros. Reste qu'il manque un milieu de terrain de qualité pour remplacer Jack Wilshere, prêté la saison dernière par Arsenal. Des Gunners, justement, qui viennent de gifler Bournemouth 3-0. Réaction attendue ce vendredi soir à domicile face au promu Brighton, dans un derby de la côte sud qui s'annonce piquant.


Arsenal va-t-il refaire un sale coup à Chelsea ?


La saison dernière, les Blues avaient pris un sévère 3-0 à l'Emirates. La plus lourde défaite de leur saison. Pire, Arsenal avait aussi empêché son voisin londonien de soulever la Cup (2-1 en finale) avant de lui voler un nouveau trophée sous le nez cet été en remportant le Community Shield aux tirs au but. Mais qu'on ne s'y trompe pas : à l'approche de ce derby Arsenal-Chelsea, ce sont bien les Gunners qui sont sous pression après leur début de saison hésitant marqué par la raclée 4-0 reçue à Liverpool. Arsène Wenger apparaît de plus en plus fragilisé : même la légende du club Ian Wright a demandé au manager alsacien de partir. Une victoire de prestige face au champion en titre permettrait de lui donner de l'air.



La hype Watford peut-elle enrayer l'ogre citizen ?


Au milieu des mastodontes anglais, Watford endosse en ce début de saison le costume de l'équipe surprise à la lutte avec les monstres. Quatre journées, quatrième place, huit points, aucune défaite et un nul encourageant contre Liverpool lors du premier match de la saison (3-3). Les hommes de Marco Silva sont en forme et font figure aujourd'hui de piège dans lequel les gros peuvent tomber. Et ce week-end, c'est Manchester City qui se déplace au Vicarage Road Stadium. Solides deuxièmes, les hommes de Pep Guardiola semblent avoir trouvé leur rythme de croisière et commencent à devenir la machine offensive tant attendue. 5-0 contre Liverpool, 4-0 contre Feyenoord en Ligue des champions, voilà les deux dernières sorties des Citizens. Alors, la surprise Watford peut-elle résister à la furia bleu ciel ? En tout cas, lors de l'ultime journée de la saison passée, Manchester City était venu écraser Watford sur le score de 5-0 pour valider sa place dans les quatre premiers. Il va falloir serrer les fesses.


Roy Hodgson va-t-il se relancer à Crystal Palace ?


« Je ne sais pas ce que je fais ici. » On l'avait quitté à Chantilly, perdu, le regard dans le vide, au lendemain de l'humiliation infligée par l'Islande à l'Angleterre en huitièmes de finale de l'Euro. Voilà qu'il revient sur un banc de Premier League après une année loin des terrains. L'ex-sélectionneur des Three Lions, Roy Hodgson, a été nommé sur le banc de Crystal Palace pour remplacer la météorite Frank de Boer - qui aura donc réussi l'exploit de durer encore moins longtemps chez les Eagles (77 jours) qu'à l'Inter (84 jours). Une vraie bénédiction pour le technicien de 70 ans, après l'échec cuisant de l'Euro 2016. Objectif : jouer les pompiers comme il l'avait brillamment réussi à West Bromwich Albion en 2011. Cela commence ce samedi par la réception de Southampton, alors que se profile bientôt un enchaînement de virages serrés entre Chelsea et les deux Manchester.


Quelle entrée en matière pour Serge Aurier ?


Ce n'est pas la première de Serge Aurier avec Tottenham. Ce n'est pas non plus la première de Serge Aurier à Wembley, puisqu'il a disputé le match de Ligue des champions contre Dortmund ce mercredi. Mais c'est bel et bien le premier match de Serge Aurier en Premier League. Un championnat qui devrait rimer parfaitement avec ses qualités. Rapide, puissant, offensif, l'ex-Parisien a toutes les cartes en main pour prendre la relève de Kyle Walker dans le couloir droit des Spurs. Face à Dortmund, il a déjà régalé le public avec une originale, mais néanmoins efficace feinte de corps. Que les joueurs de Swansea soient prévenus, le Serge d'assaut est prêt à tout défoncer. Et pas seulement sur Periscope.


  • Résultats et classement de Premier League
  • Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Kevin Charnay et Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 2 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 15
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 59 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7
    À lire ensuite
    Baldé match