En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // France-Paraguay

Les enjeux de France-Paraguay

Histoire de nous mettre l'eau à la bouche avant la finale de Ligue des champions, la FFF nous offre un match amical face au Paraguay à Rennes. Chouette. Pas de Koh-Lanta ce vendredi, mais bien cette rencontre des Bleus. Et que ce soit pour Costil, Thauvin ou ce jeune Paraguayen qui veut calmer la hype Kylian Mbappé, elle vaut le coup.

Modififié

Florian Thauvin va-t-il connaître son dépucelage ?


Appelé pour la première fois en équipe de France en mars dernier, Florian Thauvin n’avait finalement pas quitté le banc des remplaçants face au Luxembourg et l’Espagne. De quoi décevoir l’ailier marseillais qui avait alors étalé son spleen dans les colonnes de La Provence : « Sur le moment, ça a été une déception, j'avais envie de fêter ma première sélection. Je me suis tout de suite remis en question, je me suis rendu compte de la chance que j'avais d'être dans ce groupe. Il faut avoir un bon état d'esprit. À mon poste, c'est compliqué, il y a beaucoup de joueurs très forts. » De retour à Marseille, Thauvin se réfugie dans le travail et dans les bras de Charlotte Pirroni. Bingo. Après avoir conduit l’OM à la cinquième place de Ligue 1 avec son pied gauche magique, Thauvin est de retour en équipe de France. Et Didier Deschamps devrait, cette fois-ci, lui offrir quelques minutes de jeu face au Paraguay. À moins que Moussa Sissoko utilise son collier d’immunité pour éteindre le Flotov'.


L’équipe de France va-t-elle enfin gagner à Rennes ?


Pour le plus grand bonheur de Nolwenn Leroy, la Fédération française de football a choisi la Bretagne pour accueillir le Paraguay en amical. Problème, Rennes ne réussit pas vraiment aux Bleus. Pour sa première visite en Ille-et-Vilaine, en 2004, l’équipe de France avait dû se contenter d’un match nul 1-1 face à la Bosnie-Herzégovine pour lancer le coup d’envoi de l’ère Raymond Domenech. Même score dix ans plus tard face à l’Albanie. Seule satisfaction, deux internationaux de renom ont ouvert leur compteur but en sélection sur la pelouse du Stade rennais, Peguy Luyindula et Antoine Griezmann. Le scénario de ce France-Paraguay est donc tout écrit : 1-1, but d'Ousmane Dembélé. À moins que la tradition des matchs nuls à Rennes ait disparu en même temps que le nom du stade de la route de Lorient. Et ce, même si le Stade rennais n'en finit plus de prouver le contraire.


Benoît Costil va-t-il avoir le droit à un second adieu ?


20 mai 2017. Après six ans de bons et loyaux services dans les cages du Stade rennais, Benoît Costil dispute son dernier match avec les Rouge et Noir face à l’AS Monaco, avant son départ déjà acté aux Girondins de Bordeaux. Malgré la défaite, le portier de 29 ans est souriant en zone mixte après avoir reçu un bel hommage du Roazhon Park : « Cette fois-ci, c'est la fin d'une belle aventure. Je m'étais préparé à contenir mes larmes, mais l'émotion était très présente. C'était un moment fantastique. Je remercie les supporters et tous les membres du club pour tout ce qu'ils ont fait pendant six ans. On aura plaisir à se revoir. » Des retrouvailles qui arrivent plus tôt que prévu. Troisième gardien dans la hiérarchie des Bleus, Benoît Costil pourrait connaître sa deuxième cape internationale face au Paraguay, chez lui, en Bretagne. « Ils lui ont fait une belle fête de sortie, c'est bien. Il y a trois matchs, donc c'est possible de faire tourner » , avoue Didier Deschamps en conférence de presse. Amis rennais, ressortez vos pancartes, elles vous seront peut-être utiles.


Sergio Díaz va-t-il faire de l’ombre à Kylian Mbappé ?


« Nous avons un avantage sur vous, c'est que vous ne nous connaissez pas bien. Nous avons aussi de très bons joueurs et on vous réserve beaucoup de bonnes surprises. » Et, lorsqu'il parle de « bonnes surprises » , le sélectionneur du Paraguay, Francisco Arce, pense essentiellement à sa jeune pépite offensive : Sergio Díaz. Comme Kylian Mbappé, Sergio Díaz joue au poste d’avant-centre. Comme l’attaquant monégasque, le Paraguayen est né en 1998 et fait partie des futures pépites mondiales. En revanche, à l’inverse de Kylian Mbappé, Sergio Díaz est déjà au Real Madrid. Recruté par les Merengues en 2016, après deux saisons au Cerro Porteño, l’attaquant paraguayen a rayonné cette saison avec la Castilla en troisième division espagnole. Des performances de haute volée qui lui permettent de découvrir pour la première fois l'Albirroja. Avant de frapper à la porte de Zizou cet été ?



Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 11 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 20
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
À lire ensuite
Les notes de l'OL