1. //
  2. // Atlético de Madrid

Les « enfants » de Simeone

Modififié
0 6
Antoine Griezmann n'a pas toujours été aussi performant.

Yannick Ferreira Carrasco non plus, d'ailleurs. Et ça, Diego Simeone le sait parfaitement, puisque c'est lui qui les a aidés à devenir ce qu'ils sont aujourd'hui. L'entraîneur de l'Atlético aime d'ailleurs beaucoup le rappeler, comme lors de sa dernière conférence de presse : « S'ils viennent à l'Atlético de Madrid, c'est qu'ils sont des footballeurs talentueux. Puis, dans la croissance individuelle de chacun et dans leur progression physique et tactique, avec un groupe qui s'implique, ils deviennent des joueurs plus importants. Ce sont des enfants quand ils arrivent, et ils prennent de la maturité pour devenir des hommes. »

Puis des dieux ? FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Quid de Torres, redevenu "el nino" à son retour?
Sinon on veut bien que Simeone soit intimidant mais c'est pas obligé la photo floue de serial killer sur sa fiche...
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
Wow, ton avatar à toi en revanche me vend tellement du rêve !!!!!!!!!
1 réponse à ce commentaire.
Attaque-Defonce Niveau : CFA
Note : 1
"Jouer à l'Atlético, un club moins médiatique que le Real ou le Barça, n'est-ce pas aujourd'hui un frein à votre accession au plus haut niveau ?

Antoine Griezmann : Le Barça et le Real font plus vendre, on en parle plus. Mais ce qui m'intéresse, c'est le terrain. Chaque année, on rivalise avec eux. L'an dernier, à la 36e journée, on est en tête avec le même nombre de points que le Barça, on va en finale de la Ligue des champions. Le nom du club ne m'intéresse pas."

(Eurosport.fr)

BIM, dans les dents de tous les joueurs qui veulent signer dans "un grand club" pour "gagner des titres".

Ce qui manque au football actuel, ce sont des Griezmann, des mecs au talent hors-normes qui préfèrent amener leur club tout en haut, transformer un radeau en Yacht plutôt que de monter à bord d'un paquebot grand luxe avec un billet première classe et se laisser porter par les flots.

Les joueurs se sont "embourgeoisés" comme dirait Mickey à Rocky dans le troisième épisode et n'ont plus l'oeil du tigre. D'ailleurs si les gros tombent de moins en moins contre les "petits", c'est parce que les meilleurs joueurs de ces clubs-là, dans ces matches, ont tendance à jouer leur partition individuelle, à chercher à se montrer plutôt que de se sacrifier pour l'équipe, dans le but d'être recruté par le Bayern, le Barça, Manchester City, etc...

Il suffit de regarder tous ces gars qui signent dans des clubs moyens de BPL dans l'unique espoir de rejoindre dans les deux ans qui suivent un cador.

Voilà pourquoi Griezmann est si populaire et deviendra, très certainement, uns des cinq plus grands joueurs de l'histoire de notre pays. Peut-être même pourra t-il, à la fin de sa carrière, tutoyer Zidane et Platini. S'il remporte la Coupe du monde, nul doute que ce sera le cas.

Ce joueur n'est pas une "star", terme fugace ultra-marketé et galvaudé. C'est un grand, possiblement un très grand voire plus. Et ça, le football français n'en a plus connu depuis un éternité. Le football tout court, probablement. Ce gars fait du bien au football et j'espère qu'il deviendra un modèle à suivre pour les jeunes, une sorte d'anti-Ronaldo le Brésilien, joueur que j'admire profondément mais qui ne fut pas le joueur d'un club ou même d'une équipe, mais d'une marque, Nike. D'ailleurs, on parlait du "Brésil de Ronaldo"...

J'espère que Griezmann ne quittera l'Atletico qu'après ay avoir gagné la C1, et seulement pour redorer le blason de son club de coeur, MU... Après le mondial 2018, pour éviter qu'il se fasse démonter par un anglais frustré.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
T'as totalement raison, mais ça fait un moment maintenant qu'on sait que c'est un jeu de dupes.
Quand Zlatan va à MU, on sait très bien que c'est pour la tune et la gloire, pas pour les titres ni le jeu (suffit de voir son match brillant à Liverpool)

MAIS

Je ne peux pas te laisser dire que tous les joueurs sont embourgeoisés.
A ce niveau là, les salaires sont tellement élevés que ce ne sont plus que des chiffres sur un papiers. C'est un "indicateur de puissance", un peu comme nous quand on joue à qui pisse le plus loin en pub, eux c'est qui a le plus gros salaire. Mais tu crois vraiment qu'à 20 berges, 100M€ ça veut dire quelque-chose pour toi ? Moi pour moi ça n'a pas de sens.
C'est dégueulasse, on est d'accord. C'est pas très égalitaire, pas non plus forcément équitable, il n'empêche que les joueurs s'en "foutent" de la tune à ce niveau là.
J'aurais aussi une pensée pour tous les joueurs à partir de la L2 (en L1 normalement ça va à peu près), dont les salaires peuvent parfois être proches des nôtres.
Tu crois que ces gens là, en L2, en National, ne sont pas avant tout passionnés par le foot (Roderic Filippi étant une exception) ?
1 réponse à ce commentaire.
Le seul truc qui m'inquiète c'est son physique... Combien d'années à ce rythme pourra-t-il avoir ce coup de rein ?
Super-Pippo Niveau : CFA
Simeone c'est le vieux Kaioshin qui exploite le plein potentiel de Gohan dans DBZ. Le mec tire le meilleur de bons joueurs voir de très bons pour en faire des très bons joueurs voir des fuoriclasse. Il a relancé des joueurs, fait exploser, c'est fou.

Même dans son recrutement, il écrème. Au début il joue pas puis quand il prouve son caractère et son niveau, il joue (comme Griezmann), dans le cas contraire il repart (Cerci, J.Martinez). Simeone choisit bien les joueurs qu'il faut garder pour sa meute.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 6