Les Émirats Arabes Unis sur les nerfs

0 0
Le championnat des Émirats Arabes Unis vient de signer deux internationaux australiens - Mark Bresciano (Al Nasr) et Lucas Neill (Al Jazira) - mais l'inquiétude est vive autour de la sélection nationale, avant le match contre le Koweït, le 2 septembre prochain pour le compte des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 (les EAU sont dans le groupe B avec le Liban et la Corée du Sud, ndlr).

Sur le site de l'Asian Football Confederation, il n'y a pas doutes, le divorce entre les joueurs et le coach slovène, Srecko Katanec, est consommé. Les officiels ont démenti les rumeurs concernant un abandon total du vestiaire mais le directeur technique national, Obaid Moubarak, est assez inquiet pour avoir à intervenir dans la presse.

Quand Gulf News décrit le comportement carrément plaintif de certains joueurs qui accusent leur sélectionneur d'avoir des méthodes abusives, lui répond: "Les rumeurs qui disent que Katanec a perdu la maîtrise de l'équipe sont fausses. S'il y a avait des tensions, on aurait très certainement perdu contre l'Inde (3-0 le 23 juillet dernier au stade Tahnoun bin Mohammed Stadium d'Al Ain puis 2-2 à New Delhi la semaine suivante, ndlr)".

Le sélectionneur jure quant à lui qu'il ne se soucie "que du football, le reste, je m'en fous." Mais les journaux locaux persistent et signent: certains joueurs n'auraient par exemple pas apprécié de jouer sur un terrain synthétique pendant la préparation en Autriche. Réponse de Moubarak : "Si la surface solide était assez bonne pour les stars de l'Olympique Lyonnais, elle devrait l'être aussi pour les joueurs des EAU. Les Européens ne sont pas stupides."

AlF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0