En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options

Les doutes de Planus


A l’heure où l’on parle de quota et de ségrégation sportive dans le foot, Marc Planus, avant de se déplacer à Lille dimanche, combat le mythe du colosse imposé dans l’entrejeu. Réflexion, comparaison, conclusion.

« Est-ce que Lille a beaucoup plus de densité physique que nous ?  » , s’interroge le défenseur central bordelais. « Ils ont quand même des résultats » , glisse-t-il, visiblement persuadé par la négative. Mais pour quels arguments ?

« Leur milieu de terrain n’est pas forcément le plus athlétique, seulement c’est l’un de ceux qui courent le plus, qui récupèrent le plus de ballons, et qui maîtrisent le mieux un système à trois, explique-t-il. Je ne suis pas convaincu que, dans le football, le physique soit si important que ça. Quand je vois jouer Rio (Mavuba), à un poste où l’on s’attend à voir un grand gabarit, et quel relais il est entre défenseurs et attaquants, je ne suis pas convaincu qu’il nous faille de la densité physique contre Lille.  »

Non, c’est sûr, il va falloir beaucoup plus.
LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 22 lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60