1. //
  2. // Coupe du monde U20

Les dix pépites à suivre à la Coupe du monde U20

Recruteurs, adeptes de Football Manager ou simples amateurs de football champagne, cette Coupe du monde U20 est faite pour vous. Du moins, pour découvrir ces dix futurs stars du football mondial venus en Corée du Sud exhiber leur savoir-faire et gratter quelques contrats.

Modififié

Dominic Solanke (Angleterre)


21 mai 2014. En finale de l’Euro U17 face aux Pays-Bas, l’attaquant anglais Dominic Solanke fait ce qu’il sait faire de mieux : marquer. Un but qui permet à l’Angleterre de remporter la compétition et au jeune avant-centre de Chelsea de terminer meilleur buteur. Quelques semaines avant cette démonstration à Malte, Solanke brillait déjà avec l’équipe U18 de Chelsea en terminant la saison avec vingt pions en vingt-cinq rencontres. Alerté par le talent du bonhomme, José Mourinho l’intègre alors à son effectif professionnel pour l’entraînement et lui offre quelques minutes en Ligue des champions face au NK Maribor le 21 octobre 2014. Tout juste âgé de dix-sept ans, Solanke devient alors le plus jeune gosse de l'histoire des Blues à disputer un match de C1. Parallèlement, l’attaquant, puissant et costaud, remporte la Youth League 2014-2015 avec Chelsea, compétition qu’il terminera bien entendu avec le trophée de meilleur buteur. Prêté la saison dernière à Vitesse Arnhem en Eredivisie, Solanke termine la saison avec sept réalisations avant d’alterner cette année entre le banc de Chelsea et les tribunes de Stamford Bridge, Antonio Conte ne faisant pas vraiment tourner son effectif.


Rodrigo Bentancur (Uruguay)


Comment reconnaître un futur crack ? Premier critère, être titulaire dans un grand club. Check. Rodrigo Bentancur a déjà cinquante rencontres de championnat dans les pattes avec Boca Juniors, à seulement dix-neuf ans. Deuxième critère, recevoir les éloges d’une légende. Check. « Je n’ai pas vu beaucoup de joueurs dans ma vie avec son toucher de balle. Quand il prend le ballon, il vous donne le sentiment qu’il peut se passer quelque chose à tout moment » , raconte Juan Román Riquelme à propos du milieu uruguayen. Troisième critère, être représenté par Jorge Mendes. Check. Quatrième critère, être recruté par la Juventus. Check. En avril dernier, les Bianconeri ont balancé dix millions d’euros pour s’attacher les services de ce milieu de terrain au toucher de balle soyeux, capable d’évoluer en récupérateur comme en numéro 10. Un futur Paul Pogba ?



Adalberto Peñaranda (Venezuela)


Peu de joueurs peuvent se vanter d’avoir arraché un record à Lionel Messi. Adalberto Peñaranda, lui, si. Prêté alors par l’Udinese à Grenade, l’attaquant vénézuélien s’offre un doublé contre Levante le 12 décembre 2015. Deux buts qui entrent dans l’histoire puisqu'il devient, à dix-huit ans et 195 jours, le plus jeune joueur étranger à marquer un doublé en Liga, devant Lionel Messi qui n’a réussi cet exploit qu'à « seulement » 18 ans et 219 jours. Déjà sélectionné avec la sélection A du Venezuela à onze reprises, Peñaranda a bien du mal à briller depuis ce coup d’éclat contre Levante. Prêté depuis janvier dernier à Málaga, l’attaquant de dix-neuf ans n’a disputé que trois petites rencontres de championnat. Cette Coupe du monde sera ainsi l’occasion de se prouver à lui-même et à son club de Watford qu’il n’a rien perdu de son talent.


Jean-Kévin Augustin (France)


« Je l'attendais depuis des mois cette compétition. Je suis content d'y être et on va tout faire pour la remporter. » Mis à l’écart au Paris Saint-Germain, où il n’a fait qu’une apparition lors d'un huitième de finale de Coupe de France à Niort en 2017, Jean-Kévin Augustin avait donc coché sur son smartphone la Coupe du monde U20. Il faut dire que l’attaquant de dix-neuf ans aime briller sous le maillot bleu. Lors de l’Euro U19 victorieux en juin 2016, JKA s’est offert le luxe de terminer la compétition avec les trophées de meilleur joueur et de meilleur buteur, devant le prodige Kylian Mbappé. Bien décidé à faire oublier l’absence du Monégasque, Augustin a parfaitement débuté son Mondial U20 avec un petit coup franc dans la lucarne face au Honduras (3-0) lundi. Kylian, qui ?



Lee Seung-woo (Corée du Sud)


Arrivé à Barcelone en 2011 à l’âge de treize ans, Lee Seung-woo s’est très vite faire remarquer par sa petite taille, ses crochets destructeurs et son sang-froid devant les cages. Suffisant pour acquérir un surnom flatteur, mais lourd à porter : « Le Messi d’Asie » . Lionel Messi dont il a battu le record de réalisations en U13 avec trente-neuf pions en vingt-neuf rencontres. Costaud. Au sein de sa sélection sud-coréenne, Lee Seung-woo affole aussi les compteurs avec un quadruplé face au Laos pour sa première sélection en U16. Pas vraiment effrayé par la pression, l’ailier de dix-neuf ans est prêt pour porter son équipe dans cette Coupe du monde U20 chez lui, en Corée du Sud. Preuve en est avec son ouverture du score lors du match d’ouverture face à la Guinée (3-0) lundi.


Santiago Ascacibar (Argentine)


Éliminé en phase de poules des Jeux olympiques 2016 avec l’Argentine, Santiago Ascacibar aura au moins gagné les louanges de son sélectionneur, Julio Olarticoechea : « Avec Ascacibar, on tient le futur Mascherano. » Vrai, comme son compatriote du Barça, le milieu d’Estudiantes n’est pas très grand, a le goût du combat physique et de la relance propre. Mais surtout, il aime donner de la voix pour rameuter ses troupes. Capitaine de l’Albiceleste U20 en Corée du Sud, Santiago Ascacibar, qui a un tatouage de Maradona sur le mollet, s’inscrit dans la pure tradition argentine en évoluant au poste de meneur de jeu reculé. Placé en numéro 6, l’Argentin est en réalité souvent à l’avant pour alimenter ses attaquants comme un véritable numéro 10.


Patson Daka (Zambie)


En 2017, tout ce que touche Patson Daka se transforme en or. Tout commence en mars avec la Coupe d’Afrique U20 en Zambie. À domicile, l’attaquant de dix-huit ans survole la compétition et permet aux Junior Chipolopolos de remporter le trophée. Patson Daka terminera, lui, meilleur buteur et meilleur joueur de la compétition. De retour en Autriche, l’attaquant zambien emmène alors son Red Bull Salzbourg sur le toit d’Europe en marquant en demi-finale de la Youth League contre Barcelone (2-1), puis en finale contre Benfica (2-1). Bourreau des Portugais jusqu’au bout, Patson Daka remporte le premier match de ce Mondial U20 contre le Portugal (2-1). Une rencontre durant laquelle l’attaquant zambien n’a pas su trouver le chemin des filets et a dû sortir sur KO. Belle tentative, mais Daka et son instinct de buteur reviendront plus forts lors des tours suivants.


Rolando Mandragora (Italie)


Contrairement à Rodrigo Bentancur, Rolando Mandragora n’a toujours pas été titulaire dans un grand club et n’a pas non plus reçu les éloges d’une légende. En revanche, il respecte le quatrième critère, celui d’avoir été recruté par la Juventus. Tombés sous le charme du milieu défensif aux cinq matchs de Serie A avec Genoa et à la dizaine de rencontres de Serie B avec Pescara, les Bianconeri investissent pas moins de sept millions d’euros pour attirer le futur prodige. Débarqué à Turin lors de l’été 2016, Rolando Mandragora passe ses six premiers mois à l’infirmerie avant de gratter cinq petites minutes de championnat le 23 avril dernier face au Genoa (4-0). International espoir, celui qu’on compare en Italie à Claudio Marchisio, pour sa classe et sa capacité à relancer proprement après avoir gratté le cuir, espère bien se servir de ce Mondial U20 pour inciter Massimiliano Allegri à lui donner un peu plus que cinq petites minutes.



Takefusa Kubo (Japon)


3 mai 2017. Lors d’un match de Coupe du Japon face au HC Sapporo, le FC Tokyo fait entrer sa pépite, Takefusa Kubo, âgé seulement de quinze ans. Du haut de son mètre 70, celui qu’on surnomme « Le Messi japonais » ne fait pas de complexe face à des adversaires qui ont l’âge de ses parents. Il faut dire que le milieu offensif japonais est habitué à être surclassé, lui qui évolue habituellement avec les U23 du FC Tokyo en troisième division japonaise. Un championnat dans lequel Takefusa Kubo est devenu le plus jeune buteur le 15 avril dernier. Alors ce n’est pas les gamins du Mondial U20 qui vont impressionner le plus jeune joueur de la compétition. Pour son premier match de cette Coupe du monde, Takefusa Kubo a plus fait du Andrés Iniesta que du Leo Messi en délivrant une offrande à Ritsu Doan pour le but de la victoire face à l’Afrique du Sud (2-1). De quoi faire enrager les dirigeants du Barça qui possédaient la pépite japonaise en 2011, avant de devoir s’en séparer deux ans plus tard à la suite des sanctions infligées par la FIFA pour « infractions relatives au recrutement de joueurs mineurs » .


José Gomes (Portugal)


Quelques semaines avant les grands, le Portugal remportait en mai 2016 l’Euro U17. Une compétition beaucoup trop simple pour José Gomes qui termine avec le trophée de meilleur buteur (sept réalisations) et de meilleur joueur. Né en Guinée-Bissau, comme Éder, José Gomes quitte sa terre natale en 2012 pour rejoindre le centre de formation du Benfica Lisbonne. Très vite, l’attaquant, à la vitesse folle et au sang-froid devant le but, se fait un nom dans la capitale portugaise en enchaînant les buts comme en Youth League où, malgré ses sept buts, son Benfica s’inclinera en quart de finale contre le Real Madrid en 2016, puis en finale face à Salzbourg l’année suivante. Désormais âge de dix-huit ans, celui qui a goûté à la Liga Nos à trois reprises cette saison compte bien emmener le Portugal sur le toit du monde. Et ainsi, peut-être arriver à la cheville du plan grand Portugais né en Guinée-Bissau.

Eux aussi méritent un coup d'œil : Edson Álvarez (Mexique), Luther Singh (Afrique du Sud), Amine Harit (France), Rodrigo Amaral (Uruguay), Bryan Cabezas (Équateur), Joshua Sargent (États-Unis)...

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Surpris et heureux de voir Patson Daka parmi les dix ! Il m'a fait une très belle impression lors de la CAN U20 cette année et j'espère qu'il va faire une belle carrière en Europe. En tout cas, cette équipe zambienne a fière allure, j'espère qu'elle ira loin dans la compétition !
Merci aux Portugais qui nous l'ont massacré l'autre jour, résultat il est sur le banc aujourd'hui
Il est rentré, il a marqué et on gagné...ouf
2 réponses à ce commentaire.
Je suis absolument pas la CDM des U20 donc peut être que ces nations ne sont pas qualifiées donc mae culpa si c'est le cas.

Ça m'étonne de ne pas voir d'allemands, brésiliens, néerlandais tout de même
Merci au gentil -1, mais j'aurai plutôt aimé une réponse :D
L'Allemagne est là mais mauvais départ. Pas de Brésil ni de Pays-Bas.
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  02:27  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 2
Oui le Brésil n'a pas réussi à se qualifier pour la phase finale, lors de la Copa America U20 (qui fait office d'éliminatoires pour le Mondial), chose qui n'a pas dû arriver souvent (j'ai aucune stat là-dessus donc je peux me tromper, c'est juste une impression générale).
Pour la zone Amsud, les quatre tickets ont été attribués à l'Uruguay (champion continental U20), l'Argentine (toujours très forte chez les jeunes malgré un départ raté cette année), l'Equateur et le Venezuela qui est en forte progression et dispose d'une génération très prometteuse.
En tout cas, l'absence du Brésil est une vraie surprise quand on sait que le pays est le 2e au classement du plus grand nombre de victoires en CDM U20, avec cinq trophées, seulement devancé par l'Argentine et ses six succès !

Sinon comme précisé par l'ami Momo, les Pays-Bas ne se sont pas qualifiés et l'Allemagne connait une entame de compétition compliquée avec une défaite inaugurale face au Venezuela (2-0) et un nul contre le Mexique.

Dernière remarque : je trouve l'attribution des places aux différentes confédérations assez surprenante. Par exemple, les zones Conmebol et Concacaf disposent toutes deux du même nombre de tickets, à savoir quatre équipes chacune... alors que le niveau moyen en Amérique du Sud est assez nettement supérieur à celui en Amérique Centrale et du Nord (à l'exception du Mexique, toujours assez bon dans les compétitions U20 ou U17) !

De manière générale (là je pense plutôt aux seniors), je trouve que ce serait quand même bien plus simple et pertinent de fusionner Conmebol et Concacaf et donc d'avoir une seule confédération pour l'ensemble des Amériques. On pourrait leur donner huit ou neuf places au total, par exemple, et ça permettrait de faire un système de groupes comme en Europe, au lieu de cette poule sudam unique qui implique énormément de matchs et donc de fatigue. Mais évidemment, cette formule a peu de chances d'aboutir un jour car la Concacaf y perdrait sans doute au change : des équipes comme le Honduras ou même les USA - qui ne sont pas meilleures que les nations sud-américains finissant 6 ou 7e comme le Pérou ou le Paraguay - auraient plus de mal à se qualifier...

Désolé je suis encore parti super loin, ça n'a plus trop de rapport avec ta question initiale. ;)
3 réponses à ce commentaire.
À noter le mauvais début des équipes européennes : l'Allemagne, l'Italie et le Portugal ont été battus (respectivement par le Venezuela, l'Uruguay et la Zambie).
Barry Allen Niveau : CFA
D'ailleurs, dans l'Italie-Uruguay y a pas eu un moment arbitrage vidéo complétement WTF?
1 réponse à ce commentaire.
Note : 6
Y'a des bons jeunes au Maccabi Haifa ?

Non parce que tant qu'à les répartir par zones géographiques, un ''Messi d'Israël'' ça claquerai bien.
 //  09:21  //  Amoureux de la Bolivie
Note : 4
Pas de gardien ?

Je vais vous en citer un. Le Venezuela est présent donc il y a très surement le goal Wilker Fariñez, déjà remarqué au Sudamericano U20 cette hiver (qui a servi de qualifications pour la zone amsud à cette coupe du monde).
Il a reçu beaucoup d'éloges en AmSud, c'est un très gros espoir du poste, il est déjà titulaire en A, il avait sorti un match énorme contre le Chili en qualif cdm 2018 en mars dernier, de belles parades avec un péno de Sanchez arrêté. d'ailleurs il est réputé pour arrêter les pénaltys. Bref, un gros espoir du côté du Vinotinto qui mise beaucoup sur cette génération qui a l'air très prometteuse pour reconstruire une équipe compétitive.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  09:47  //  Amoureux du Qatar
Note : 3
S'ils vont pas se brûler les ailes tout de suite chez un gros d'Europe et être prêtés constamment dans des clubs de troisième/quatrième zone, le Venezuela a de quoi faire avec cette génération !

Pourquoi pas se qualifier pour la dernière CdM à 32 en 2022?
Avant que ça devienne une formalité pour celles à 48...
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
 //  09:58  //  Amoureux de la Bolivie
Note : 2
C'est sur.

Mais déjà l'un des plus prometteurs, qui est cité ici, Penaranda est trimballé dans les clubs Pozzo : acheté par Udinese, prêté 6 mois à Watford, 6 mois à Grenade, retour à Udinese, là il est prêté à Malaga apparemment. Bref depuis 2 ans et son arrivée en Europe, il fait 6 mois là, puis 6 mois ailleurs, ce qui nuit forcément à sa progression. Et comme pas mal d'espoirs sudams il risque de se brûler les ailes en servant de monnaie d'échange et matière à des montages économiques et fiscaux opaques dans le style Pozzo et cie.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  10:05  //  Amoureux du Qatar
Note : 1
Voilà... plus facile à dire qu'à faire mais va se falloir mettre un terme à ce genre de pratique...
J'ai bien peur que le pseudo-crack colombien Marlos Moreno suive la même destinée...

En parlant de Malaga, il y a une belle colonie venezuelienne avec Roberto Rosales qu'on ne présente plus et Juanpi Añor qui semble avoir un bon niveau. Y a aussi un défenseur dont j'ai oublié le nom qui joue pas trop souvent.
@lessaintsseins Marlos c'est bien le mec qui a signé à City ou qui etait voulu/encensé par Pep? C'est une arnaque au final?
Ce commentaire a été modifié.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  11:41  //  Amoureux du Qatar
ça m'en a tout l'air mais le mec a 19 ans, il sortait d'une fin de premier semestre 2016 de folie.
Il a joué tous les matchs de la campagne victorieuse en Libertadores du Nacional (quasiment pas en championnat car le club envoyait l'équipe B), appelé direct en sélection colombienne où il fait une entrée décisive lors de la victoire précieuse en Bolivie.

Je te laisse deviner la sègue en Colombie où la propension à s'enflammer pour un jeunot est très proche d'ici...

Et puis, il est parachuté à City et prêté dans la foulée au Depor, où il a fait un flop.

Après il est très jeune et a joué sa première saison dans une équipe moyenne d'un championnat relevé (paie ton grand saut). ça m'étonnerai que le Depor le conserve et il devrait être reprêté je ne sais où...

Quand on voit ce que fait son ancien comparse (Davinson Sanchez) à l'Ajax, je lui souhaite d'être prêté dans ce genre de club pour montrer ce qu'il a dans le ventre (ou pas).
Chez_gue_Varane Niveau : DHR
Un gardien ? Et puis quoi encore.. ils sont Pas sur le terrain.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  11:23  //  Amoureux du Qatar
Note : 1
Fariñez vient de marquer sur péno!
@ajde59

Pourrais tu me parler un peu plus d'Ascacibar?
Le paragraphe est tassez confus/concis et je me demande si c'est un "cinco", dans la tradition argentine,.
Pourrait-il être le successeur de Masche, que tout le monde attend, ou pas du tout?
Ce commentaire a été modifié.
 //  13:46  //  Amoureux de la Bolivie
je ne te serais pas d'une grande aide. A part avoir lu quelques articles à son sujet et l'avoir vu dans des résumés vidéos, je n'ai pas vu le joueur à l'oeuvre sur 90mn.
De ce que j'ai lu, un très grand espoir du poste cinco en Argentine : révélation 2016 à Estudiantes coaché par Nelson Vivas. Un petit gabarit et milieu défensif, avec une très bonne vision de jeu, qui se porte très vite sur l'avant, auteur de plusieurs passes décisives, couvé par Veron.
Par rapport à Mascherano ? Il m'a l'air plus technique et offensif que lui. Après, ça fait plusieurs saisons qu'en Argentine la succession de Mascherano est évoqué. Avant Ascacibar, ça parlait de Kranevitter pour lui succéder par exemple.

Enfin, si des suiveurs plus assidus du foot argentin passe par là, ils t'en diront plus.
Kranevitter, j'attendais impatiemment son intégration à l'Atleti et son évolution avec Simeone, et tu t'imagine que j'en ai été très déçu...
J'espère qu'il pourra se faire une place, dans ce squad, l'année prochaine, et montrera toute les qualités entrevues auparavant.
Ce poste de "cinco" est essentiel au futur des Albicelestes, et Masche n'en a plus les épaules, à mes yeux.

Merci pour tes efforts d'aide à mon ignorance sur le sujet, en tout cas ;)
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  02:04  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Ascacibar a été l'une des révélations de la saison passée avec Estudiantes. Je l'ai pas vu beaucoup jouer mais des quelques rares rencontres et surtout résumés de matchs que j'ai vus de lui, il m'avait plutôt impressionné par sa maturité et son profil très complet pour son âge. En tout cas, il semble avoir vraiment le profil du typique "cinco" à l'argentine : belle qualité de passe, très bonne vision du jeu, excellent récupérateur et bien sûr cette grinta propre au joueurs rioplatenses

Après, je fondais aussi beaucoup d'espoirs sur Kranevitter donc je vais éviter de m'enflammer (d'autant que l'Argentine connaît un début de tournoi difficile, à l'instar des sélections européennes comme l'Allemagne, l'Italie ou le Portugal).

Mais davantage encore que Mascherano, au profil clairement défensif, je désespère surtout de revoir en Argentine le successeur de l'immense, du grandissime, du magnifique Fernando Redondo !
L'Albiceleste a pléthore de joueurs offensifs (qu'ils soient attaquants de pointe, milieux offensifs axiaux ou excentrés, attaquants de soutien, neuf et demi, ailiers) mais il leur manque cruellement un milieu à la fois relayeur, récupérateur et créateur, capable de faire le lien entre le milieu et l'attaque et de dicter le tempo d'une rencontre : en gros, ce que faisait Redondo ou, avant lui, des joueurs comme Ardiles et Brindisi.
Merci beaucoup @Alain :)

Hehe, oui, moi aussi je rêve d'un successeur à Redondo, je ne voulais ni m'enflammer, ni lui porter la poisse, mais c'est vraiment à lui, plus qu'a Masche, que je pensais quand je parlais de "succession" du "cinco".

Mais, d'après ce que tu m'en dis, ce petit Ascacibar présente toutes les qualités pour cela, espérons qu'il confirme son talent naturel au plus haut-niveau.

Le foot de sélection à besoin d'une Argentine forte, comme d'un Brésil fort d'ailleurs (ce qu'il semble redevenir avec Tite), pour le sel de ses affrontements (continentaux et AmSud/Europe).
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  16:22  //  Aficionado de l'Argentine
Héhé, en tant que fan absolu du foot argentin et de Redondo, c'est pas moi qui risque de te contredire. ;)
13 réponses à ce commentaire.
Augustin est peut être le titulaire français le moins intéressant...
Lafont, Diop, Tousart, Harit et Blas sont meilleurs actuellement et ont plus de matchs pros dans les jambes. Si ils rajoutent une bonne coupe du monde U20 ils pourraient commencer à se faire une bonne place.
Avouez, JKA est là parce qu'il fallait mettre un Français dans la liste.
A noter la belle taloche que les Brits ont colle aux argentins.
Ce groupe est tres interessant avec pas mal de mecs ayant debute au plus haut niveau: Kenny, Lookman, Maitland Niles, Solanke, Calvert-Lewin mais le plus interessant pour moi c'est clairement Adam Armstrong. Ca fait deux ans qu'il brille en pret en League 1 et en Champo et Newcastle ferait bien de la garder plutot que d'empiler les attaquants moyennasses comme Daryl Murphy, Mitrovic et consorts.
Pas vu le match, mais de ce que j'ai pu lire, ils ont eu pas mal de réussite, grosse domination territoriale, et en occasions, argentine, mais contres fulgurants et efficacité maximale des britons
Tu confirmes ou pas?
(Si tu as vu le match)
 //  13:52  //  Amoureux de la Bolivie
Note : 1
Avec une expulsion côté Argentin de Lautaro Martinez après visionnage vidéo.... pour un coup de coude comme il peut y en avoir plusieurs par matches, ça s'annonce beau la vidéo dans le foot.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  02:30  //  Aficionado de l'Argentine
Ari, je te pose la question car je ne suis pas du tout la Championship mais Mitrovic est vraiment moyen alors ? J'avoue l'avoir un peu perdu de vue mais dans mes souvenirs, il était plutôt prometteur à Anderlecht...
4 réponses à ce commentaire.
Note : 2
Et le Vanuatu ? Vous n'en parlez pas du Vanuatu ? 270 000 habitants et qualifiés pour la CDM U20 ! Dans une région bien plus connue pour sa culture rugby que football. C'est incroyable quand même. (je ne savais meme pas placer cette ile avant d'avoir maté Google Map)
C'est juste dommage qu'ils aient un gardien en carton !
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Il en a quand même fait deux ou trois arrêts plutôt sympathiques... si on occulte, bien évidemment, les 7 buts encaissés !
D'ailleurs quelqu'un sait expliquer pourquoi il y a 2 équipes de la zone Océanie?
Papanowel Niveau : DHR
Normalement la zone Europe devait en avoir 6 et au lieu de ça c'est 5, la place est attribuée à la zone Océanie...

Je me souviens avoir joué contre des anciens internationaux du Vanuatu en Nouvelle-Zélande. Les mecs faisaient la saison du picking (le pays étant très pauvre, c'était plus intéressant pour eux de partir quelques mois à l'étranger et d'engranger de l'argent en NZ ou Australie). Concernant le niveau, c'était pas ça... ça valait une P1/Promotion belge max.
Merci Papanowel. Et du coup, qu'est ce qui a fait que la zone Europe perde une place?
@Sospanic : c'est un archipel
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  02:34  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
@ Papanowel, pour info je t'ai mis un +1 pour compenser l'abruti qui t'avait collé un -1.
Y a vraiment des mecs débiles pour mettre des -1 à ce type de coms plutôt intéressants et qui ne sont ni insultants, ni injurieux, ni racistes, ni hors-sujet, ni quoique ce soit qui mérite une note négative (puisqu'à la base, les -1 sont faits, rappelons-le, pour signaler des commentaires inappropriés et non pour exprimer un désaccord) !

Bref, fin de la parenthèse mais ça m'énerve toujours de voir ça...
Merci pour la précision !
8 réponses à ce commentaire.
Le supermarché de Monaco (sauf ce crack mondial de JKA qui fait deja le bonheur d'un grand club)!
The Chosen One Niveau : CFA2
Alban Lafont peut-être non ?

Bon ..
Mothafucka Niveau : CFA
 //  15:02  //  Supporter de Liverpool
Takefusa Kubo retournera sûrement au Barça à 18 ans. C'est dans les cartons depuis son retour forcé au Japon.
Faudra m'expliquer comment le Barca fait pour avoir des Japonais et des Coreens de 13 ans dans ses equipes de jeunes.
La FIFA aussi s'est posé la question. D'où la sanction les obligeant à geler les transferts pendant un an, il y a quelque temps.
1 réponse à ce commentaire.
En attendant Ascascibar il est déjà éliminé! Deux défaites d'entrée l'Argentine...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  02:41  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Petite rectification : l'Argentine n'est pas officiellement éliminée car avec seulement six groupes, les quatre meilleurs 3e se qualifient pour les 8e. Du coup, même si c'est mal embarqué, l'Albiceleste peut encore décrocher son ticket en cas de victoire (si possible avec un gros écart) face à la Guinée lors du dernier match - selon les résultats des autres groupes bien sûr...
Mais oui, l'Argentine, pourtant traditionnellement le pays n°1 dans les compétitions U20, a bien merdé pour son début dans la compétition : deux matchs, deux fois 90 min de domination quasi constante, des occases à la pelle... mais deux défaites !

Entre la non-qualification du Brésil, de l'Espagne et des Pays-Bas et les entames manquées des Argentins, Allemands, Italiens et Portugais, on n'est peut-être pas au bout de nos surprises.
A voir si les Bleuets pourront en profiter...
1 réponse à ce commentaire.
En 1987 c'est presque toute l'équipe Yougoslave qui aurait monopolisé l'article !
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  02:57  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 3
C'est clair que la Yougoslavie 87 est sans doute l'un des champions du monde U20 les plus impressionnants ! Sacrée équipe avec les Prosinecki, Boban, Suker, Mijatovic, Jarni, Stimac...

Sinon, parmi les autres champions du monde de la catégorie, on peut citer aussi le Portugal 91 (Rui Costa, Figo, Joao Pinto, Jorge Costa) ou les équipes d'Argentine 79 (Maradona, Ramon Diaz, Calderon, Barbas), 2005 (Messi, Aguero, Gago, Garay, Zabaleta, Biglia) et 2007 (Aguero, Di Maria, Banega, Piatti, Fazio, Zarate).
Note : 2
T'es sélectionneur de la Yougoslavie, t'as intérêt à avoir du Doliprane le jour où tu fais ton onze de départ.

Parce qu'une fois ceux-là chez les grands, ils rejoignent quelques autres joyeux drilles comme Susic, Savicevic ou Stojkovic.
Heureusement que Boban était suspendu pour la CM 90^^
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  10:00  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Ouais ça reste du foot-fiction mais je regretterai toujours la suspension de la Yougoslavie pour l'Euro 92 : cette génération arrivait vraiment à maturité et ils auraient eu une équipe redoutable, basée sur l'ossature de l'Etoile Rouge championne d'Europe 91 !

Sinon pour revenir à la Yougoslavie championne du monde juniors en 87, j'ai lu qu'en plus des noms cités plus haut, l'équipe aurait dû en principe compter en plus sur Boksic, Mihajlovic et Jugovic mais ces trois-là n'ont pas été libérés par leurs clubs respectifs...
J'avais lu ça, en effet.
Franchement ça fout la trouille une telle équipe de jeunes !
D'ailleus, pour qu'un type aussi doué qu'Asanovic ne compte que quelques sélections avec la Yougoslavie, c'est bien qu'il y avait un niveau surréaliste.
4 réponses à ce commentaire.
mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 129
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 4 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT)
À lire ensuite
Niklas Süle, lutteur final