En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Les dix pépites à recruter en Ligue 2

Le mercato d'hiver a démarré, et nombreux sont les clubs de Ligue 1 à ne pas être encore passés à l'action, alors que les besoins sont criants. Pourtant, pour assurer le maintien, il y a quelques pépites à aller chercher à l'étage en dessous, dans des clubs susceptibles de vendre.

Modififié

10 - Oualid El Hajjam SC Amiens - 25 ans


Milieu de terrain de formation, El Hajjam s'est révélé cette saison en Ligue 2 en tant que latéral droit avec Amiens. Technique, mais très appliqué, il ne serait clairement pas un maillon faible dans une équipe qui décide de jouer au ballon. Ayant tout connu avec Amiens, il sait très bien que les Picards ne s'opposeront pas à un départ en cas d'opportunité intéressante.


9 - Yoann Salmier RC Strasbourg - 24 ans


Strasbourg étant revenu dans la course à la montée, il va être très compliqué de déloger Salmier. Mais le jeu en vaut peut-être la chandelle. Après tout, en début de saison, le Racing avait recruté Kader Mangane à son poste. Mais le Guyanais a fait parler son mental à toute épreuve pour reléguer l'international sénégalais sur le banc. Lui qui a dû arrêter le foot un temps à l'adolescence à cause d'un problème de croissance est le prototype du central qui ne s'avoue jamais battu. Plus qu'utile donc et finalement assez rare.



8 - Rémy Dugimont Clermont Foot - 30 ans


Il n'est clairement pas un espoir, le fameux joueur qu'on prend en espérant faire une belle plus-value quelques années plus tard. Mais il serait dommage de ne pas profiter de son déclic tardif. L'ailier droit est enfin devenu décisif cette saison avec Clermont avec déjà sept buts. Passé par Levallois, Poissy et Rouen, il n'est devenu pro qu'à vingt-sept ans. À six mois de la fin de son contrat, il est donc plus que jamais ouvert à l'idée de faire le grand saut.



7 - Steven Fortes Le Havre - 24 ans


Le grand stoppeur à la relance de qualité en est à sa quatrième saison en Ligue 2. Grand, puissant et élégant, il fait penser à Christopher Jullien, le très bon coup du mercato de Toulouse. D'ailleurs, Pascal Dupraz serait sur le coup. Là où ça commence à devenir très intéressant, c'est qu'il n'a plus que six mois de contrat au Havre.



6 - Larry Azouni Nîmes Olympique - 22 ans


Alors lui, il n'est pas disponible de suite. Mais c'est plutôt bon signe parce qu'il est retenu avec la Tunisie pour la CAN, où il a même une chance d'être titulaire après un match convaincant en préparation contre l'Ouganda. Milieu de terrain relayeur, il pourrait faire la même bascule en Ligue 1 avec sa faculté à varier jeu court et jeu long comme un certain Rémi Walter, qui fait aujourd'hui le bonheur de l'OGC Nice.


5 - Nuno Da Costa Valenciennes - 25 ans


L'attaquant cap-verdien qui s'est fait les dents pendant plusieurs saisons en CFA2 à Aubagne explose cette saison avec neuf buts et deux passes décisives. Avec ses appels en profondeur et sa faculté à casser des reins avant de conclure en force, il rappelle le Ryan Mendes qui cassait la baraque avec le Havre il y a cinq ans. Son président n'ayant pas voulu discuter avec Amiens, il est parti au bras de fer. Une situation délicate dont il est possible de profiter avec une offre qui permet au club nordiste d'ores et déjà d'équilibrer ses comptes.



4 - Rachid Alioui Nîmes Olympique - 25 ans


L'attaquant formé à Guingamp n'a jamais vraiment explosé dans les Côtes-d'Armor malgré un statut de bel espoir. Parti l'an dernier à Laval, il a été transféré à Nîmes cette saison sans que l'on sache vraiment ce qu'il était parti y faire. Finalement, il est pour l'instant le joueur le plus décisif de la division, et de loin avec onze buts et cinq passes décisives. À tel point qu'Hervé Renard l'a pris dans ses bagages pour la CAN avec le Maroc. C'est peut-être donc le moment de le signer avant qu'il ne se fasse remarquer au Gabon.



3 - Laurent Abergel AC Ajaccio - 23 ans


Alors qu'il évoluait en équipes de jeunes à l'OM, c'est André-Pierre Gignac qui avait été frappé par son talent et qui avait poussé pour qu'il obtienne son premier contrat pro. Désormais à l'AC Ajaccio depuis trois ans, il est passé du poste de latéral droit à milieu défensif. Pas étonnant vu son volume de jeu et sa capacité à harceler le porteur pendant 90 minutes. Lorient s'est mis sur le coup, mais semble plutôt attendre la fin de son contrat en juin. Il y a donc la place de prendre les Bretons de vitesse.



2 - Ferland Mendy Le Havre - 21 ans


Le Havre est un peu décroché dans la course à la montée. Du coup, en déboulant avec un chéquier, il y a de quoi les convaincre d'assurer le budget de la saison prochaine. En échange, il y a Ferland Mendy à récupérer. Même nom que Benjamin, même poste, même profil, même s'il est peut-être encore plus dans la percussion que dans le centre. Révélation du championnat depuis quelques semaines, il va voir son prix monter très rapidement. C'est donc le moment ou jamais, surtout que Monaco s'est déjà penché sur le dossier.


1 - Guessouma Fofana SC Amiens - 24 ans


Il faut forcément garder la tête froide au moment de parler d'un joueur qui a galéré après ne pas avoir réussi à percer au Havre. Il a dû manger du National et de la CFA en passant par Boulogne, Lyon-la-Duchère, mais depuis qu'il s'est révélé avec Amiens, faisant monter le club en Ligue 2 l'an dernier avant de quasiment les maintenir à la trêve cette saison, il faut se rendre à l'évidence : il y a du Patrick Vieira dans ce milieu de terrain box-to-box. Attention, s'il ne lui reste plus que six mois de contrat, Stoke et Aston Villa sont déjà venus l'observer. Il va donc falloir vendre vite un projet tremplin au sein de l'élite pour le séduire.



Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3 il y a 2 heures Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 3 il y a 3 heures Un entraineur espagnol s'énerve en conférence de presse 2
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 22 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 17
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8