1. // Coupes d'europe
  2. //
  3. // Bilan

Les dix enseignements de la semaine européenne

Un mec qui perd la tête en plein match, des buts de folie, des surprises, un Tigre qui renaît, une Ligue Europa qui n'en finit plus de régaler... La semaine européenne a été, comme souvent, bien chargée.

Modififié
2k 54

Radamel Falcao est-il enfin, une bonne fois pour toutes, de retour ?


« J'aimerais féliciter Falcao, tous ses efforts ont été récompensés ce soir, c'est un grand buteur et nous allons relancer sa carrière à Monaco, c'est son club. Je n'ai jamais douté, j'ai toujours dit qu'il n'y a pas de miracle, un joueur qui n'a pas joué pendant presque deux ans et demi, il faut lui laisser du temps. » Vadim Vasilyev peut avoir le sourire. Contre le CSKA Moscou, le Colombien a sorti un match taille patron, parachevé par un doublé, dont un enchaînement contrôle frappe croisée qui rappelle la belle époque. Après enfin une préparation complète, la renaissance de Falcao a été retardée par deux petites blessures. Mais comment un doublé en Ligue des champions, six ans après, ne pourrait pas le relancer pour de bon ?



Pep Guardiola aurait-il enfin réussi à remettre en cause ses préceptes ?


Ce mardi soir, Manchester City a frappé un grand coup en renversant le Barça, au terme d’une seconde période de haute volée et grâce à Kevin De Bruyne et İlkay Gündoğan, en grande forme. Pourtant, pendant trente-neuf minutes, à cause d’une contre-attaque terrible menée par Lionel Messi et jusqu’à une bourde énorme de Sergi Roberto, Barcelone semblait au-dessus. Et Pep Guardiola semblait se diriger encore droit dans le mur en s’entêtant à vouloir rivaliser avec les Blaugrana dans le jeu court, chose que les Citizens sont incapables de faire. Sauf qu’en seconde période, City a développé un jeu beaucoup plus direct et vertical, allant à l’encontre des préceptes de base de Pep. Résultat, une victoire éclatante avec une faible possession et des contres assassins. Si Guardiola commence à avoir plus de cordes à son arc, ça va devenir très costaud.


À quand la fin de l’arnaque Dinamo Zagreb ?


Cette semaine, c’était au tour du FC Séville d’avoir le droit à sa promenade de santé contre le Dinamo Zagreb. Dans le groupe H, le match contre les Croates est le rendez-vous attendu par la Juve, l’OL ou Séville, l’occasion de se défouler et de se remettre en confiance. Zéro fonds de jeu, un carton rouge dès la première mi-temps, et une seconde période totalement lâchée, le Dinamo a assuré son statut en se prenant 4-0. Avec aucun point et -12 de différence de buts, les Croates sont sur les mêmes temps de passage que l’année dernière, lorsqu’ils avaient terminé avec trois petits points. La dernière apparition du Dinamo en Ligue des champions avant cela remontait au 7-1 encaissé à domicile contre l’OL. Histoire de parachever l’exercice 2011-2012 avec zéro point et -19 de goal average. Jamais une équipe n’a paru être constamment aussi faible en Ligue des champions, et ne pas avoir à ce point sa place.


Les Foxes ont-ils la meilleure défense de l’histoire de la Ligue des champions ?


Un sauvetage sur la ligne de Christian Fuchs et une parade extraordinaire de Kasper Schmeichel dans les arrêts de jeu. Voilà à quoi tient le titre de meilleure défense d’Europe après quatre journées de Ligue des champions. Car même si Leicester a été au bord de la rupture pendant tout le match, il n’a toujours pas encaissé le moindre but en C1. Une première dans l’histoire de la compétition à ce stade-là. Bon, il faut dire que ni les Danois, ni Bruges, ni le FC Porto ne sont vraiment des foudres de guerre en attaque, mais quand même. Les hommes de Claudio Ranieri continuent de marquer un peu plus l’histoire.

Qu’est-il arrivé à Stefano Sturaro à la 75e minute du match contre Lyon ?


Les premiers symptômes chez les personnes atteintes d’un Alzheimer sont des troubles cognitifs liés aux fonctions instrumentales (modules des gestes, du langage, du calcul, de l'attention visuelle et spatiale...). Et si la perte de balle incroyable de Stefano Sturaro contre l’OL n’avait rien de drôle finalement ? À seulement vingt-trois ans, l’Italien a présenté des symptômes inquiétants pendant l’espace de quelques secondes. Après un contrôle manqué qui se voulait de l’extérieur du pied droit, il a complètement oublié où était le ballon, le cherchant dans tous les sens. Pire, il semblait même tenter de comprendre ce qu’il faisait là, sur une pelouse, avec vingt et un autres mecs qui courent autour de lui, et des milliers d’autres qui crient dans le stade. Terrible.



Qu’y a-t-il de plus doux qu’un but de Mesut Özil ?


Rien, car le classement officiel des choses les plus douces du monde vient de sortir :
1 – Le but de la victoire de Mesut Özil contre Ludogorets
2 – La soie
3 – La peau de pêche
4 – Les bisous dans le cou
5 – Les peluches



Zinédine Zidane a-t-il eu les yeux plus gros que le ventre ?


Pour le déplacement en Pologne face au Legia Varsovie, le coach du Real Madrid a décidé d’aligner une équipe ultra-offensive, histoire d’être sûr de plier le match d’entrée. Et ça a bien failli marcher, puisque Gareth Bale a sorti un but de nulle part dès la première minute, et que Benzema n’a pas tardé à lui emboîter le pas. Mais en alignant Morata et Benzema en pointe, avec Ronaldo et Bale sur les ailes, et surtout les créateurs Kroos et Kovačić à la récupération, le déséquilibre a fini par être trop important. Si ZZ a remporté son pari offensif, puisque le Real s’est créé beaucoup d’occasions et a fini par inscrire trois buts, les trous étaient beaucoup trop importants au milieu de terrain. Et sans un vrai récupérateur dans l’entrejeu, il a été très difficile de colmater les brèches, à l’image de la passivité de Kovačić en phase défensive. Un peu trop ambitieux, Zizou.


Thomas Meunier serait-il devenu un vrai modeste ?


Contre le FC Bâle, le latéral droit du PSG a clairement sauvé les meubles en décochant une sublime reprise de volée en pleine lucarne à la dernière minute. Mais pas de quoi faire le malin en zone mixte, où il a préféré la jouer très humble. « Ce qui est à souligner, c'est la passe d'Adrien parce qu'il y avait énormément de monde dans le rectangle et il aurait pu juste la mettre dans les seize mètres et espérer une reprise de la tête ou quelque chose comme ça. Il m'a vu esseulé aux 16m et voilà. J'étais obligé de la tenter » , a-t-il déclaré. Voilà, Thomas Meunier n’est pas juste ce mec qui a comparé ses coéquipiers belges et lui aux Galactiques du Real Madrid, un soir de quarts de finale de l’Euro 2016. Pourtant, il aurait vraiment pu se la raconter.



La Ligue Europa est-elle trop sexy pour le jeudi soir ?


Athletic Bilbao-Genk (5-3), Austria Vienne-Rome (2-4), Anderlecht-Mayence (6-1), Ajax-Celta Vigo (3-2), La Gantoise-Shakhtar Donetsk (3-5). Encore une fois, la Ligue Europa a offert de nombreux matchs aux scénarios rocambolesques, avec notamment un quintuplé d'Aduriz et un doublé de Džeko. Au total, 77 buts ont été inscrits en vingt-quatre matchs. Ajoutez à cela un but incroyable de Moussa Sow et un pétage de câble de Zlatan lors de la défaite de Manchester United sur le terrain du Fenerbahçe, et vous avez un jeudi soir explosif devant votre télé. Mais malheureusement, vous étiez trop occupés à boire des pintes toute la soirée. C'est fini les soirées étudiantes.



Pourquoi l'OGC Nice n'y arrive pas en Coupe d'Europe ?


Comme souvent en C3, l'OGC Nice a déçu contre le Red Bull Salzbourg. Aucune action, aucune intensité, aucun des beaux mouvements collectifs qu'on a eu la chance de voir en Ligue 1, et même un craquage total dans les vingt dernières minutes pour s'incliner 2-0. Du coup, les hommes de Lucien Favre se retrouvent avec seulement trois points en quatre journées, bons derniers de leur poule. Étonnant, quand on voit comme les Aiqlons s'éclatent en Ligue 1, au point d'avoir un petit matelas d'avance en tête du classement du championnat. « Au niveau du rythme, c'était très engagé, dans les allers-retours, dans les pressings, et on a eu de la peine à jouer. Il fallait jouer plus vite, il fallait hausser le rythme. Le premier et le deuxième contrôle n'étaient pas bons et on ne pouvait pas se permettre de faire le troisième parce que ça allait très vite. Leur pressing, qu'ils ont déjà fait au match aller, était terrible » , a expliqué Luvien Favre au micro de beIN Sports. En fait, l'explication, c'est juste que Salzbourg est plus fort que la majorité des clubs de Ligue 1.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Les foxes ont il la poule la plus faible l'histoire de la ligue des champions ?

Voila, je vous ai offert la vraie question.

De rien
Ce commentaire a été modifié.
Pour continuer dans les vraies questions, "Zinédine Zidane a-t-il eu les yeux plus gros que le ventre sachant qu'il avait Nacho et Varane en défense centrale?"
Il y a déjà eu poule similairement aussi faible avec un supposé cador beaucoup plus fort que ne l'est Leicester. Et pourtant c'est bien Leicester qui a battu ce record. Bravo à eux donc.
Tu veux dire plus faible que Valence-Zenith-La Gantoise-Lyon l'an passé?
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Je sais pas mais en tout cas, Leicester offre une leçon de réalisme depuis le début de la LDC. A part contre Bruges, ils ont été dominés à chaque fois, l'exemple parfait étant la double confrontation face à Copenhague : ils se sont quasiment fait trimballer par les Danois pendant 180 minutes, pourtant à l'arrivée ils empochent 4 points sur 6 possibles !
4 réponses à ce commentaire.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 3
SI le Dynamo Zagreb ne va plus en C1, c'est les triades chinoises et les mafias des balkans qui vont faire la gueule..
 //  11:30  //  Passionné de l'Ukraine
Note : 2
Pas forcément car si le Dinamo Zagreb fusionne avec le Dynamo de Kiev comme le laisse penser l'article, elles vont pouvoirs continuer leurs petites affaires
"Cette semaine, c’était au tour du FC Séville d’avoir le droit à sa promenade de santé contre le Dinamo Kiev"
1 réponse à ce commentaire.
Les Foxes ont la meilleure défense de l'histoire grâce aux nouveaux systèmes, et oui ils sont tete de séries car ils ont été champions d’Angleterre et ont eu un bon tirage sans quoi ils auraient été dans un groupe avec un mastodonte européens et n'aurait pas ce record.
Enfin un commentaire constructif ! Je me suis fait la même réflexion...
zinczinc78 Niveau : CFA
C'est vrai, mais je trouve qu'ils ont mérité d'avoir une place dans le chapeau 1 comparé à Arsenal, City ou même l'Atletico Madrid.

Il ne faudrait pas oublier que la C1 doit rester la "Ligue des CHAMPIONS".
Je ne suis pas d'accord avec toi car certes ce qu'a fait leicester (je ne sais jamais comment l'ecrire --' ) est juste historique mais le fait est que en ayant des "petites équipes" qui finissent 1 ère dans des groupes vraiment pas relevés tu vas te retrouver avec des grosses équipes du style Bayern/Athletico ou Barça/City .. trop vite opposé à d'autres grosses cylindrés dans la compétition.
C'est typiquement ce qui s'est passé lors de Juve-Bayern l’année dernière en quart.
Euh Quoi ? Je n'avais pas vu.
Tu supputes qu'une équipe qui est finaliste de LDC n'a rien a faire dans le chapeau 1, de même pour city qui est demi-finaliste ?
Ce commentaire a été modifié.
zinczinc78 Niveau : CFA
Déjà, c'est bien pour le spectateur que je suis d'avoir un ou deux groupes de la mort qui tue dès les phases de poules. Cela donne souvent des grands matchs ou l'enjeu ne prend pas le pas sur le jeu (cf. City - Barcelone ou Bayern Atletico). Et forcément, qui dit groupes de la mort dit groupes faibles, la magie du tirage au sort..

Bien sûr qu'en terme de niveau, l'Atletico aurait sa place dans le chapeau 1, mais je trouve ça bien de donner un avantage supplémentaire aux clubs champions par rapport aux autres, histoire d'être cohérent avec le nom de la compétition. Au final, les Matelassiers n'ont pas l'air trop perturbés de ne pas être tête de série vu qu'ils ont tapé le Bayern..
Leicester fait vraiment honneur à son titre. Ils savent qu'ils ne seront pas champions cette année, ils savent qu'ils ne rejoueront sans doute jamais la LdC, alors ils la jouent à fond et qu'importe finir 8 ou 12ème en PL.
Dans l'esprit, ils me rappellent ces champions "one shot" des années 70, les Derby County, Forest, Aston Villa qui déplaçaient des montagnes avec peu de moyens en C1.
Super-Pippo Niveau : CFA
C'est vrai j'ai pensé comme toi récemment. D'ailleurs stat ouf pour Forest : 1 championnat, 2 champions league
7 réponses à ce commentaire.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
Note : 6
Completement d'accord avec toi, meme si ton analyse a deux trois breches ci et la, c'est du solide
1 réponse à ce commentaire.
DixDier Super Niveau : District
C'est vrai que l'Europa est un régal ! Sur certains points, elle n'a rien à envier à la Champoin's, si ce n'est l'inverse.
C'est plus spectaculaire car beaucoup plus ouvert... je pense que avec une vue aérienne, de part la distance entre les défenses on peut savoir les 3/4 du temps si c'est de l'Europa League ou de la champions.

C'est le niveau en dessous très clairement, mais c'est agréable à regarder, et d'ailleurs ça a toujours été agréable à regarder (ça fait plus de 20 ans que je me réjouis de l'orgie de football du jeudi soir).
DixDier Super Niveau : District
Ton commentaire me rappelle un peu les combat de boxe. La distance entre les combattant montrant si l'on est face à un match de pro' ou un match d'amateur. La technique et l'excellence physique d'un côté, la gnaque et l’agressivité de l'autre ^^
2 réponses à ce commentaire.
Boxe-to-Bosse Niveau : District
Ceux qui dénigrent Leicester, sachez que pour moi, ce club est plus légitime d'y participer que le Real, l'Atletico, City, Monaco, l'OL ou Leverkusen.

Pour moi, la Ligue des Champions devrait avoir ce format :

16 champions des 16 premiers pays à l'indice UEFA + 8 vainqueurs de coupes des 8 meilleurs championnats européens (deuxième en cas de doublé coupe-championnat) + 8 champions des petits poucets européens qualifiés après barrages entre eux où ils n'auront pas à se faire victimiser par City.

Sérieusement, l'absence de clubs Serbes, Bulgares ou la faiblesse des clubs bulgares ne choque personne ? Ce sont des pays de football, arrêtons de les mépriser.
zinczinc78 Niveau : CFA
Avec ton système, Leicester aurait du passer par des barrages !
Boxe-to-Bosse Niveau : District
16 champions des 16 premiers pays à l'indice UEFA j'ai dit ? D'où Leicester fait un barrage ?

Par contre, City n'aurait pas été qualifié...
zinczinc78 Niveau : CFA
Ah pardon, je pensais que tu mettais la PL dans "8 champions des petits poucets européens". Moi je trouvais ça cohérent..
Il y a quand même eu un demeuré pour te coller un -1 parce que tu donnes ton avis ?
Un allergique au français sans faute et à la ponctuation ?

Bref, je compense pour le principe et parce que ta formule me plairait bien.
Note : -1
Ca devrait choquer mais ça ne choque pas.
Le supporter lambda se fout éperdumment du match opposant le champion bulgare au champion croate. Il veut son Bayern-Real et son Barça-Arsenal annuels. Champions ou pas.
ThibautPourToi Niveau : District
C'est un peu tiré par les cheveux je trouve. C'est la Ligue des Shampoings.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Je suis assez d'accord avec ta propostion (dans les grandes lignes quoi).
Après, c'est un peu le problème de l'oeuf et la poule : les gens, enfin les footeux lambda, ne veulent pas voir d'affiche entre le champion de Roumanie et le champion de Suède parce qu'ils estiment que ces clubs sont trop faibles et que ça manque de stars... Mais si on en est arrivé là, c'est justement parce que l'inéquité financière et la répartition des places en C1 ne permettent pas à ces clubs de s'étalonner et de progresser.
Or on oublie souvent que jusqu'à la fin 80's / début 90's (donc avant l'arrêt Bosman et avant la nouvelle formule de Coupes d'Europe), des clubs tels que l'Etoile Rouge Belgrade, le Steaua Bucarest, le Dynamo Kiev, les Glasgow Rangers, Malines, Anderlecht, Goteborg, le Spartak Moscou, le Rapid Vienne, etc, pouvaient rivaliser avec les clubs des grands championnats, que ce soit en C1, C2 et C3. Et il ne venait alors l'idée à personne de dénigrer ces clubs ou de les snober. Voir jouer l'Etoile Rouge de Savicevic et Prosinecki ou le Dynamo Kiev de Belanov et Zavarov était même aussi alléchant que de mater un duel anglo-italien ou hispano-allemand !
7 réponses à ce commentaire.
Boxe-to-Bosse Niveau : District
Je pense que sans les changements dits au-dessus, l'Europa League continuera d'être une compétition bien plus intéressante que la C1, ce qu'elle est depuis grosso modo trois ou quatre ans.

Jadis, la C1 était intéressante dés le premier tour (ce format il y a une quinzaine d'années avec deux tours puis les quarts de finale était passionnant) et à chaque tour t'avais des matches mythiques. Là, à part quand la Juve et le Bayern s’entre-tuent en huitièmes l'an dernier, c'est devenu d'un chiant...

Cette année y a un peu de mieux et plus d'équipes qui peuvent atteindre les demi-finales : City, le Bayern, le Barça, les deux Madrid et Dortmund. Sans oublier les autres équipes qui ont quand même un niveau leur permettant de taper plus forts qu'eux : le PSG, la Juve, Monaco, Leverkusen, Seville et l'inconnu Leicester...

Bon on notera quand même que tout est concentré sur cinq pays. Même dans les années 50 y avait une meilleure représentativité, c'est abusé...

Insultez-moi de hipster, mais je préfère vraiment l'Europa League. C'est une vraie Coupe d'Europe avec des matches beaucoup plus dingues...

Liverpool-Dortmund l'an dernier est le match européen le plus dingue de la décennie. Triste pour la C1...
Je ne comprends pas ton point de vue quel est l'interet d'avoir un barca-Real, un Bayern-Barça en 8 ème ?
Une compétition juste et équitable ou on ne protege pas les gros au detriment des petits ?
On en a un!!!
Jean-Michel Footix Niveau : District
Je suis d'accord mais c'est juste le nom de la compétition qui dérange. "La ligue des Champions", c'est juste débile en sachant que même 4eme tu peux te qualifier. Les Cahiers avaient fait un super papier (pour changer) là-dessus.
Si je ne dis pas de conneries dans les années 50 il y avait une meilleure représentativité en partie car il y avait une seule équipe de chaque pays...

Liverpool Dortmund... de la décennie? (rien que pour Dortmund on peut penser par ex. au Dortmund Malaga, qui lui aussi était complètement dingue).

Concernant l'attractivité de l'une et l'autre : perso j'aime les 2, et je ne les regardes pas exactement de la même façon, l'Europa League a quelque chose de plus simple, plus innocent, divertissant, j'y attends juste des rebondissements et du suspens (le football y est aussi plus brouillons, plus ouverts)

en Champion's le plaisir se trouve plus dans les aspects tactiques (la compréhension), le niveau d'exécution dans des petits espaces, les failles... que dans le jeu très ouvert.

(bon ce sont des tendances, il y a aussi des matchs chiants comme la mort en Europa League, et des matchs très (trop) ouvert en champion's).

Pour moi les deux sont les vrais coupes d'Europe... et comme je l'ai mis plus haut... c'est pas nouveaux, la coupe de l'UEFA a toujours été spectaculaire aussi loin que je me souvienne étant enfant.
Après ces dernières années, l'hégémonie de quelques uns en champion's a de quoi agacer les amoureux du foot... et c'est bien normal.


ceci dit trois fois le même vainqueur en Europa League, ça a quelques choses de lassant.... (mais bon si ces imbéciles de clubs allemands, italiens et anglais pouvaient éviter de passer à coté de certains match on n'en serait pas là).
Jemincruste1 Niveau : CFA
Entièrement d'accord avec toi.

Ado, les soirées du mardi et mercredi soir étaient magiques, mais vraiment magiques.

Aujourd'hui, certes l'âge adulte a fait son œuvre, mais ce n'est pas la seule raison qui explique le désintérêt grandissant d'une partie des amateurs de football à l'égard de la LDC.

Cette Coupe a perdu son âme. Mais ce n'est pas éternel, peut être que l'étincelle reviendra un jour lorsque les matches seront moins prévisibles, caricaturaux et quand le suspense ne sera pas vampirisé par une poignée d'équipes.

RDV en mars / avril pour suivre les performances de la surprise parmi les 3 despotes de la compétition.

Quant à la Ligue Europa, elle reste le bastion d'un football aléatoire, truffé de surprises et plus authentique.

Une bouffée d'oxygène.

Espérons que l'ASSE finisse le job dans sa poule et en route pour les 1/16èmes.
Jeune quille Niveau : DHR
Bah une coupe des champions en mode années 90 avec uniquement les champions ça serait un cauchemard en terme de déséquilibre, vu que seul les champions Allemands, Italiens et Espagnols pourraient vraiment prétendre à la gagner, tandis que le reste ferait figuration.

Le Real, le Barca et l'Atletico ne seraient représentés qu'une fois sur 3 (je schématise), le Bayern, la Juve, le PSG mais aussi Bâle, ou le PSV y seraient en revanche à chaque fois. Résultat une palanquée d'oppositions complètement déséquilibrées avant 2 ou 3 matchs intéressant en demies et finale.

Je pense que la création du marché unique en Europe est la cause de la concentration des meilleurs joueurs dans quelques championnats, et qu'à partir de là, l'élargissement de la LDC aux seconds, troisièmes et bientôt quatrièmes de ces compétitions était inéluctable. On peut le regretter effectivement.

Mais on ne peut pas regretter l'homogénéité de niveau entre les équipes engagées il y a 20 ans et vouloir revenir à une formule avec les champions seuls, qui créerait encore plus d'hétérogénéité qu'aujourd'hui, c'est pas cohérent. Même si ça amène à doublonner des affrontements en coupes d'Europe qui ont déjà lieu dans leurs championnats. La seule solution pour remédier à ça serait la création d'une ligue européenne avec relégation éventuelle dans les championnats nationaux pour les perdants. Mais ça demanderait un alignement des conditions fiscales sans quoi l'équité ne serait pas vraiment respectée.
Jeune quille Niveau : DHR
Putain on peut pas éditer avant le niveau DHR ? Mes opinions ne sont pas assez populaires pour me permettre l'accès à cette fonction, il va falloir être plus consensuel. Ou mieux se relire.
bandinidakar2 Niveau : DHR
C'est un mauvais raisonnement je pense. dans ce cas là, il y aur
bandinidakar2 Niveau : DHR
il y aurait un plus grand intérêt à jouer dans un club comme Porto, l'Ajax, ou le Pana. C'est d'ailleurs ce qui risque d'arriver en Angleterre comme problème: le resserrement du niveau des équipes toutes aussi riches les unes que les autres, ne garantie plus une place en LDC chaque année. Du coup les meilleurs joueurs, qui veulent y participer, auront plutôt intérêt à signer à Madrid ou Paris, qu'à MU ou Chelsea. Et ce n'est que le début! Ce qu'a fait Leicester va se reproduire car les droits tv autorisent des clubs moyens-plus à engager de bons entraîneurs et des joueurs finalement pas forcément beaucoup moins bons que les meilleurs...
Cette année, on a une tripotée de bons joueurs qui ne jouent pas la LDC, et qui risquent de ne pas la jouer l'an prochain, à moins d'assurer 6 place au championnat anglais...
Super-Pippo Niveau : CFA
Exactement je pense comme toi. Avant ça marchait car les autres championnats étaient compétitifs. Du coup depuis 1995 c'est mort.
Verratti-fozzi Niveau : District
Je n'ai pas d'argent, je ne peux regarder que les matchs de Sainté sur L'Equipe 21... et je vous avoue que ma C3 n'est pas trépidante.

VDM
13 réponses à ce commentaire.
PierreFanFanJoséKarl Niveau : CFA2
Je veux pas faire le rabat-joie ou le grammar nazi mais là je me permets d'intervenir pour signaler le nombre fou de coquilles dans le papier que je n'ai même pas pu finir.

Au hasard :

Dans le mure
Un bonne fois pour toute
goalaverage
Leicester ils ont
Real Madrdrid
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
Note : 1
Autant pour eux
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 2
Haut en*
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
Merci pour cette precision. Avec la version bien connue d'Afrique sub-saharienne: Au taon pour eux.
Lost in translation Niveau : CFA2
Tu dis ça juste parce que tu n'aimes pas le Dynamo Kiev!
Tu dois être serbe tiens.
4 réponses à ce commentaire.
Grosse semaine de football en Europe.

J'ai pris un pied monstrueux tout au long de la semaine:

- Man City/Barça, orgie footballistique
- les surprises de C1 inattendue Legia 3-3 Real, le Ludo qui pousse dans ses derniers retranchements Arsenal, pareil pour Rostov en déplacement au Calderon
- Puis des images vraiment belles, les reprises de Bale et Meunier, le doublé atypique de Griezmann, l'échappée folle d'Ozil, le finisseur Falcao, même l'opportunité de Lacazette en fin de match contre la Juve ça m'a fait lever sec du canapé


Le jeudi soir c'est en dessous de la C1? Cette semaine ne déroge pas à la logique du football, mais la soirée C3 hier était assez folle.
Grosse intensité sur le terrain, des confrontations acharnées.

Rien que le Fenerbahce-Man United avec les buts de Sow et Lens. Une folie.
En tant qu'intériste je pourrai être sacrément déçu de la remontada de Southampton à domicile, mais au final j'y ai vu un bon match de football avec un beau jeu des Saints.
Et des putains de bons joueurs: Van Dijk est un métronome en défense, Handanovic est hallucinogène, Icardi met encore un but de tueur...


Bref, vive le foot.
J'angoisse fortement pour la trêve internationale, les sélections c'est pas cam surtout en qualif.
Dans les années 50 le Football était totalement différent des pays, déjà à cause de l'histoire (URSS..) et en plus les championnats n'avait pas encore autant d'écarts les uns entre les autres.
Regarde l'écart déjà entre Le Barça et Paris (meilleur championnat européens VS 5ème) et ensuite imangine l'écart entre le Barça et le Dinamo Zagreb c'est juste colossal c'est complètement utopistes de dire qu'il faudrait qu'il y ait plus de pays pays représentés quand on voit les écarts de niveau entre le 1 er et le seizième de l'indice UEFA.
Meme si ce n'etait pas l'idée directrice de ton post avec lequel je suis totalement d'accord sur à peu près tout je me devais de réagir notamment par rapport à un des post de Box-to-Bosse.
Jeune quille Niveau : DHR
D'accord avec le sapologue ci-dessus.
1 réponse à ce commentaire.
PierreFanFanJoséKarl Niveau : CFA2
Merci au journaliste pour les corrections !

En plus pour lire les articles de Kevin Charnay, c'est souvent pas si mal...
Que de snobisme chez les footeux!
Les puristes me gavent. Regardez-les vos Spartak-Dynamo dans le brouillard et sur un terrain pourri. Branlez-vous dessus si ça vous chante.
Mais foutez la paix à ceux qui aiment voir les Real-Bayern et City-Barça.
On a fait l'Europa League pour des gars comme vous, on a fait la CL pour des gars comme moi.
Je vous le demande, pourquoi tenez-vous tant à ce que tout le monde soit obligé de regarder vos matchs d'intello du foot? Ne serait-ce pas que ça vous emmerde que d'autres puisse s'amuser à regarder un beau match?
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Mais justement, un Etoile Rouge-Anderlecht ou un Steaua Bucarest-Rangers seraient moins bandants à regarder maintenant à cause de l'évolution du foot de clubs, cad cette saloperie d'arrêt Bosman et la concentration des plus grands joueurs dans un faible nombre de clubs et uniquement dans les grands championnats.
Avant cela, on ne se posait pas la question car les grands joueurs étaient disséminés dans beaucoup plus de clubs. T'avais Savicevic à l'Etoile Rouge, Mancini à la Sampdoria, Hagi au Steaua, Bebeto au Deportivo, Koeman au PSV, Futre à Porto... Aujourd'hui, des joueurs de ce standing joueraient tous au Barça/Real/Bayern/Juve/Paris/City !
Bref, il y avait un équilibre des forces bien supérieur, des affiches plus variées ainsi qu'une vraie identité de jeu dans les différents clubs (les Italiens jouaient pas comme des Anglais qui jouaient pas comme des Yougoslaves, etc).
1 réponse à ce commentaire.
LePSGFrancais Niveau : Loisir
Je vais vraiment arreter de lire les commentaires c'est vraiment affligeant de voir qu'il y a des gens qui croivent qu'ils sont plus intelligents que n'importe qui et qu'il peuvent tout se permettre
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 54