En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Reprise de la Serie A 2016-17

Les dix bonnes questions de la Serie A

Beaucoup de changements et peu de certitudes pour cette nouvelle saison. La seule vient certainement de la Vieille Dame et de son Scudetto à venir, quand les poursuivants, les habitués et les promus se creusent la cervelle et s'interrogent sur la meilleure manière de remplir leurs objectifs.

Modififié

Avec combien de points la Juve sera-t-elle championne ?


Tout est toujours possible, mais cette saison, après cinq années à rouler sur la Serie A, on voit mal comment le Scudetto pourrait échapper à la Juve. Alors, on ne se demande plus si elle va aller chercher le Scudetto, mais de combien elle va le remporter. Quatre points en 2011/12, neuf points en 2012/13, dix-sept points en 2013/14, dix-sept points en 2014/2015 et neuf points la saison dernière. Les amoureux de palindrome comprendront, la Vieille Dame terminera donc sans aucun doute avec quatre points sur son premier dauphin.


Qui de la Roma et du Napoli sur la deuxième marche ?


Ou autrement dit, qui de la Roma et du Napoli se remettra le plus vite de la perte d'un être cher ? L'année dernière, Miralem Pjanić, c'est douze buts marqués, treize passes décisives. Gonzalo Higuaín, trente-huit buts, deux passes décisives. Au niveau comptable, c'est indéniable, Pipita va plus manquer au Napoli qui risque d'avoir du mal à s'en remettre. Mais ce sont surtout leurs remplaçants qu'il faut regarder. Derrière le Bosnien, il y a Strootman qui, en pleine possession de ses moyens, n'a rien à lui envier. Derrière l'Argentin, il y a Callejón et/ou Gabbiadini qui, malgré leur talent, n'ont encore jamais vraiment atteint leur rythme de croisière. Avantage Roma, donc.


L'équipe type des chômeurs de Serie A


La pire crasse de Bielsa ? Le lapin de la Lazio ou la rupture avec l’OM ?


D’un côté, il y a des négociations, une ébauche de projet et puis la sanction. De l’autre, une année de passion, un été idyllique et une rupture au retour des vacances. Dans les deux cas, l’ego du club et des supporters est traîné par un tuk-tuk sur plusieurs kilomètres, mis en boule, jeté sous un train et enfin digéré par un charognard qui passait par là. Mais de laquelle des deux situations est-il le plus difficile de se sortir ? Marseille a eu du mal à finir sa dernière saison, est en vente, joue avec Rolando et Hubočan en défense centrale et table sur un maintien. Alors que la Lazio n’en est qu’au début de sa peine, elle vient de perdre Candreva, s’apprête à lâcher Biglia, a galéré en amical contre Brighton & Hove Albion FC, mais a recruté Immobile, (Jordan) Lukaku et Wallace. Et ça semble toujours mieux que Machach, Khaoui ou Cabella. Avantage Marseille, même s'il faut encore laisser un an à la Lazio, pour voir jusqu'où le club romain peut tomber.


Frank de Boer est-il l'homme providentiel de l'Inter ?


Depuis la saison 2009/10, le triplé et Mourinho, c'est toujours la même interrogation à l'Inter : qui va pouvoir redonner aux Nerazzurri leur lustre d'antan ? Mancini est le premier à passer deux saisons complètes, là où Benítez, Leonardo, Gasperini, Ranieri, Stramaccioni et Mazzarri ont échoué, mais le grisonnant n'a jamais réussi à satisfaire l'ambition des dirigeants et tifosi. Avec FDB, le club milanais passe donc à tout autre chose, l'envie de s'inscrire dans la durée et de jouer beau avant de gagner. S'il y a des chances que le Batave batte le record de longévité de Roberto, reste à voir s'il arrivera à faire adhérer les joueurs à son projet.



Le plafond pour Sassuolo ?


Pour la première Europe de son histoire, Sassuolo va devoir apprendre à jouer sur deux tableaux. En amour, on le sait très bien, c'est une mauvaise idée. Mais en foot, ça peut aussi donner des ailes. Pour le moment, ça se passe très bien pour les Neroverdi, avec notamment une victoire 3-0 en barrages contre l'Étoile rouge de Belgrade, mais attention à la surcharge de travail et à la chute.


Bernardeschi, la confirmation ?


C'est juste l'un des plus grands espoirs italiens du moment. Et qui dit espoir, dit forcément doute. On a envie d'y croire, mais il est encore trop jeune pour être catégorique. Après une belle saison sous les couleurs de la Fiorentina, on est donc en droit de se demander si la perle florentine va réussir à enchaîner. Autre interrogation, peut-il se montrer plus décisif ? Avec six buts et quatre passes décisives, il y a encore beaucoup de marge. Contre Valence, en match amical, il a en tout cas tenu à donner un élément de réponse.



Quand est-ce que le Milan va renaître de ses cendres ?


Ça fait presque deux ans que des rumeurs de vente circulent dans tous les médias italiens et occupent les tifosi rossoneri. Et pour la première fois depuis longtemps, le club lombard semble enfin avoir été lâché par Berlusconi et sa holding, Fininvest, à la société Sino-Europe Sports Investment Management Changxin Co, représenté par l'entrepreneur chinois Yonghong Li. Bref, cette transaction soulage tous les amoureux du club qui espèrent enfin retrouver les sommets européens. Mais combien de temps avant que Montella, ou un autre, en ait vraiment les moyens financiers et humains ? Pas tout de suite, en tout cas.


Ventre mou ou dur pour la Serie A ?


Grosse bedaine volumineuse, mais vide de l'intérieur ? Petit bide tout mignon ? Abdos saillants ? Ou grosse et grasse étendue de peau ? Chaque année, c'est l'une des parties de la Serie A qui décide de l'intérêt ou non d'un championnat. L'année dernière, quelques bonnes surprises avec Bologne, le Chievo ou Empoli qui ont pu battre le Napoli, mettre une fessée à la Lazio ou prendre le dessus sur la Fiorentina, ce qui a rebattu quelques cartes. Il faudra donc regarder le Torino, la Sampdoria ou encore le Genoa de très près pour établir un bilan concernant la nature du bidon de la Serie A.



Davide Ballardini peut-il rester une saison entière à Palerme ?


En un an, Palerme a changé neuf fois d'entraîneur. Certainement un record dans l'histoire du football. Et seul l'un d'entre eux est resté dans le cœur des tifosi : Davide Ballardini, qui a obtenu le maintien à l'arrache. D'ailleurs, il est toujours sur le banc rosanero et a pu construire son équipe dans une relative sérénité. Pour le moment, les résultats en amicaux ne sont pas trop mauvais, avec notamment un match nul contre l'OM, mais tant que Zamparini et son appétit d'entraîneurs n'auront pas vendu le club, impossible de donner la moindre certitude au pauvre Davide.


Chez les promus, ça dit quoi ?


Et pour commencer, ça va être difficile pour Pescara. Si le club peut se vanter d'avoir sorti Verratti, Immobile ou encore Insigne, il ne compte que peu de saisons dans l'élite. Depuis 1936 et la création du club, ça fait seulement six saisons. Surtout que plus de la moitié de l'effectif ayant participé à la montée s'est barré cet été. Bref, ça devrait être bien compliqué pour le maintien. Tout comme pour Crotone, pour qui c'est la toute première saison au sein de l'élite. En plus de ça, ils ont perdu leur entraîneur, Ivan Jurić, parti au Genoa. Pour eux, ce serait un véritable miracle. Et enfin concernant Cagliari, il y a déjà plus de raisons de sourire. À commencer par les arrivées de Mauricio Isla, de Simone Padoin, de Marco Borriello ou encore de Bruno Alves. Ils connaissent également très bien la Serie A, puisqu'ils n'ont passé qu'une seule saison dans la division inférieure. Et puis surtout, les matchs amicaux ont été prometteurs. Ça pourrait donc bien se passer.




Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 6 heures 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 12 il y a 7 heures Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 85