Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Les dix bonnes questions avant la reprise de Ligue 1

Après trois semaines d'interruption, la Ligue 1 fait son retour ce vendredi. L'occasion de se poser les « vraies » bonnes questions avant la reprise des hostilités.

Modififié
  • L'OM a-t-il fait exprès de se planter en Coupe de France ?

    Sans rien enlever à l'exploit de Grenoble (deuxième de sa poule de CFA), difficile de ne pas croire que le leader de Ligue 1 n'a pas volontairement laissé filer la Coupe de France. Crainte d'une baisse de forme physique ou de déplacer la glacière sur les terrains de l'Andrézieux Boutheon ASF, le mystère reste entier. À Nice, Gignac claque un super ciseau sur un centre de Morel et tombe dans les bras de Bielsa. Chose impensable avec un 16e de finale disputé quelques jours plus tôt sur un bourbier. Quoi qu'il en soit, la stratégie d'El Loco porte ses fruits, puisque les Marseillais ne quitteront plus la tête du championnat. Jusqu'à l'avant-dernière journée...

  • Que va faire Brandão pour son retour ?

    Suspendu six mois pour son coup de tête sur Thiago Motta, en septembre, Brandão devrait revenir sur les terrains vers fin mars. Avec une aussi longue période de temps libre, la Brandade a soigné son style : tresses à la Taribo West et bouc à la Abel Xavier pour l'attaquant bastiais qui aurait même tenté une approche sur Cristina Cordula. Remballé par la styliste, l'ancien Marseillais force toutefois pour une apparition travestie dans Les Reines du shopping. Sans succès. Déprimé, le Brésilien se fait expulser contre Lyon pour un coup de coude sur Gonalons. Pourtant, il le jure encore : « J'ai pas touchéo » .

  • Qui remplacera Laurent Blanc après l'élimination en Champions League ?

    De retour avec une nouvelle mentalité, plus sévère, Laurent Blanc ne réussit pas de miracle contre Chelsea. Vainqueur 2-1 au Parc, Paris est défait 1-0 à Stamford Bridge sur un coup de billard de Diego Costa. Déjà vu. Jouer au Mourinho sans charisme est un jeu risqué : Blanc l'apprend à ses dépens quand le couperet tombe. Pour le remplacer, Paris choisit finalement Seedorf sur conseil de Leonardo. Avec Verratti sur le terrain plus de 60 minutes et un duo Silva-Ibra content de retrouver son ancien pote, la machine parisienne se remet en route. Suffisant pour aller chercher le titre.

  • Ben Arfa chamboulera-t-il la hiérarchie Puel ?

    C'est une chose de plaisanter sur un refus du Real Madrid pour Nice, c'en est une autre de bousculer la hiérarchie Puel. Hatem « je suis venu pour le projet sportif » Ben Arfa doit ainsi faire avec le favoritisme à peine voilé de Claude pour ses fils Grégoire et Paulin. Heureusement, l'ancien Marseillais est aidé par Mathieu Bodmer qui lui refile les bonnes adresses de la région pour se consoler. Le nouveau numéro 4 aiglon finit d'ailleurs la saison en charnière aux côtés de l'ancien Parisien. Légèrement dit : « C'est du lourd » . La folie Puel.

  • Bordeaux va-t-il gagner la CAN ?

    Le gros problème avec les joueurs « pas chers et prêts au combat » , c'est qu'en janvier, ils partent jouer la CAN. Avec cinq joueurs bordelais en partance pour l'Afrique (le plus gros contingent pour un club de Ligue 1), Willy Sagnol est bien embarrassé. Déterminé à prouver qu'il n'a rien à voir avec un quelconque racisme, il s'envole à son tour sur le continent africain. Commence alors un véritable marathon pour Willy qui tient absolument à s'afficher publiquement avec tous ses petits protégés. On le voit alors réconforter Abdou Traoré après l'élimination du Mali, prendre un selfie avec Wahbi Khazri et fondre en larmes dans les bras d'Henri Saivet, victorieux avec le Sénégal. À la maison, Francis Gillot assure l'intérim. Avec 10 buts en 5 matchs, Rolan propulse son équipe sur le podium. La belle histoire.


  • Pourquoi Daniel Wass va-t-il encore sauver l'ETG de la relégation ?

    Samedi 23 mai 2015, stade Michel-d'Ornano, dernière journée du championnat. Comme un an plus tôt à Sochaux, la Ligue 1 nous offre une « finale » pour le maintien, et l'ETG est encore concerné. Pascal Dupraz et ses hommes débarquent en Normandie remontés à bloc, prêts à refaire le coup de Bonal. Et l'histoire se répète. « Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark. » Rémi Vercoutre cite Shakespeare en conf' de presse à la fin d'une soirée dans laquelle Wass aura fait résonner à trois reprises la musique du multiplex. Le Danois, auteur de deux coups francs et d'un péno, déclarera après le match : « Je voulais seulement éviter à Cédric Barbosa de descendre en Ligue 2 pour la quatrième fois. »

  • Comment Guingamp va gagner la Ligue Europa ?

    L'avenue des Champs-Élysées est noire de monde. Le refrain « Jocelyn, président » , repris par la foule, s'affiche en lettres immenses sur l'Arc de Triomphe. L'En Avant Guingamp vient de remporter la Ligue Europa ! Après Kiev en seizièmes, Everton, le Zénith et l'Inter sont venus se casser les dents au Roudourou. À Varsovie, Claudio Beauvue marque le seul but de la finale face à Liverpool, privant Steven Gerrard d'un ultime trophée. Le Whisky-Breizh Cola coule à flot. La Supercoupe d'Europe se jouera donc entre deux clubs relégués en deuxième division : Dortmund–Guingamp.

  • Caen va-t-il concéder plus de penaltys que ceux inscrits par Cristiano Ronaldo ?

    Avec 26 buts en cette première partie de championnat, Cristiano Ronaldo est bien parti pour battre son record de buts sur une saison (46 en 2011-2012). Bon, sur les 26, il y en a tout de même 8 sur penalty. 8 pénos plantés par le Madrilène, quand le Stade Malherbe de Caen en concède 11 en Ligue 1. Mais Rémi Vercoutre a détourné le dernier en date face à Nabil Fekir. S'il repousse le prochain, on lui accorde le droit de faire la même célébration que CR7 lors de la finale de Champions League, au printemps dernier. Enfin, on espère pour les nerfs de Patrice Garande que cette série noire va se terminer. En guise d'incentive, des caisses de vin sont évidemment proposées...

  • Les joueurs de l'OL vont-ils rester « solides, solides la putain de leurs mères » ?

    Il est des équipes qui ont besoin d'un homme providentiel pour s'élever au plus haut niveau. Il est des hommes qui naissent dans la grandeur. Ailleurs, ils s'appellent Messi, Ronaldo ou Ibrahimović. À Lyon, un messie s'est élevé à la 84e minute d'un match nul arraché au Parc des Princes. Du haut de son mètre soixante-dix-huit, il a parlé. « Solides, solides, solides la putain de vos mères. » Et tous les joueurs l'ont écouté. Ils ont lu l'avenir sur son crâne brillant. Depuis, Christophe et ses apôtres, Nabil, Alexandre et Maxime, écument les terrains de Ligue 1, répandant la parole du beau jeu. Et à moins d'une perte de foi, l'Olympique lyonnais devrait continuer à suivre la parole de son gourou.

    Vidéo

  • Le LOSC va-t-il rattraper Lacazette au classement des buteurs ?

    Cette saison, le LOSC ressemble vraiment à cette équipe bricolée dans ta cour de récré. Tes potes de 6e et toi, vous répondez à un défi lancé par le grand de terminale, Alexandre. Il a promis de « tous vous prendre » . Quelle arrogance ! Heureusement, Divock, un mec de la première de Mme Rodgers, a accepté de vous filer un coup de main. Puis y a… Nolan. Il est sympa, Nolan, mais sérieux, il ne sait même pas où marquer ! Plus par dépit que par amitié, vous le mettez en pointe. Résultat ? À un contre onze, Alex mène 17 à 16. Même le correspondant danois de Franck ne peut pas vous sauver. Du courage, il va vous en falloir. Il reste dix-neuf minutes avant la sonnerie, et Alex vous nargue encore. Et en plus, Divock doit sans doute aller réviser un DS…

    Par EM, GC et MF
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    il y a 1 heure La drôle de liste d'invités de la finale 6
    Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 51 Hier à 19:43 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
    Partenaires
    Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
    Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3
    Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique