Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Les dividendes du FC Porto

Modififié
À l'image de Hulk qui devrait partir contre de grosses dizaines de millions d'euros, Porto reste le meilleur concernant sa capacité à revendre cher des joueurs achetés une bouchée de pain. Y compris des escrocs qui n'ont jamais fait leur preuve par la suite, comme Quaresma, Maniche ou Jardel plus tôt.

La recette marche tellement bien que Porto ressemble de plus en plus à une banque faisant crédit aux clubs acheteurs. Selon un document que s'est procuré le quotidien espagnol AS, le joujou de Pinto Da Costa doit encore recevoir plus de 40 millions d'euros grâce à ses ventes réussies.

On apprend ainsi que l'Atlético doit encore 28 des 45 millions d'euros concernant les transferts de Falcao et Rúben Micael. L'OL et l'OM ne sont pas en reste puisque le club de Jean-Michel Aulas doit encore 1,6 million d'euros pour les venues de Lisandro Lopez et Aly Cissokho, tandis que 500 000 euros du transfert de Lucho González sont toujours à verser côté phocéen.


Autrement dit, le résultat négatif de 16 millions présenté pour le troisième trimestre ne pèse pas grand-chose à Porto. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 10
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur