En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 26 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2014
  2. // Éliminatoires
  3. // Zone Europe
  4. // Biélorussie/France (2-4)

Les discours de mi-temps peuvent-ils vraiment changer le cours d’un match?

Après une première mi-temps catastrophique en Biélorussie, les Bleus se sont bien repris hier en seconde période pour finalement s'imposer 4-2. L'occasion de s'intéresser plus en détails aux discours de mi-temps. Servent-ils à quelque chose ? Peuvent-ils vraiment renverser des montagnes ?

Modififié
Tandis qu'elle regagne les coulisses, tristement menée 1-0 par une modeste formation biélorusse, l'équipe de France est au plus bas, proche du néant. En quarante-cinq minutes de jeu, elle n'a pratiquement rien montré. Sur les visages fermés de ses compagnons, le Marseillais Mathieu Valbuena sent de « l'abattement » . Comme il l'a confié à L'Équipe, « un grand silence » règne alors dans l'intimité feutrée du vestiaire. L'ambiance est lourde et pesante. Un joueur, pourtant, va prendre ses responsabilités : Patrice Évra. En véritable taulier du groupe, à défaut d'être un leader sur le terrain, le défenseur de Manchester United prend la parole pour remobiliser ses coéquipiers. « Il nous a dit qu’à un moment donné, il fallait se lâcher. Qu’on avait le plus grand respect pour la Biélorussie, mais qu’on était l’équipe de France et que si on voulait consolider notre deuxième place, il fallait montrer un autre visage » , se souvient Franck Ribéry, avant d'ajouter : « Il a tenu un discours d'homme qui a fait du bien à tout le monde. » La suite, tout le monde la connaît : les Bleus, pourtant muets depuis plus de 500 minutes, inscrivent quatre buts aux Biélorusses pour finalement largement s'imposer et valider leur ticket pour les barrages.

Un bon mot vaut mieux qu'un long discours

Ce n'est pas la première fois qu'un petit speech à la mi-temps fait du bien aux Bleus. Déjà, en octobre dernier, à l'occasion du match nul contre l'Espagne (1-1), Didier Deschamps avait su motiver ses troupes à la pause malgré un premier acte délicat. Dans l'euphorie d'après-match, au terme de la mi-temps la plus aboutie des Bleus depuis bien longtemps, les joueurs avaient tenu à rendre hommage au sélectionneur. « Le coach nous a dit d'y croire, car rien n'était joué. On savait qu'on aurait d'autres opportunités » , racontait par exemple Yohan Cabaye, tandis que Mamadou Sakho expliquait : « Le discours du coach y a été pour beaucoup. Il nous a remobilisés. » Mais le rôle de l'entraîneur ne s'arrête pas seulement au discours, aussi bon soit-il. À la mi-temps du match, Didier Deschamps opère plusieurs changements tactiques pour permettre le renouveau : « Le coach m'a demandé de jouer en 10 entre les lignes, se remémore Mathieu Valbuena. J'ai essayé de mettre de la mobilité, de faire en sorte qu'on ait le ballon parce qu'on ne l'a pas eu beaucoup en première. On a été récompensés parce qu'on n'a rien lâché. » « Je savais que dans la première partie du match, on allait être obligés de défendre. Ceux qui ont commencé ont fait le travail et ceux qui sont entrés ont apporté beaucoup dans le jeu. Mathieu était important pour avoir une animation offensive plus dangereuse et garder le ballon » , confirme alors Deschamps.

Si ses vertus peuvent se révéler insoupçonnées, il reste difficile d'identifier concrètement les retombées d'un bon discours. Suffit-il vraiment d'être un grand meneur d'hommes pour renverser des montagnes footballistiques ? Rolland Courbis, l'ancien entraîneur de l'OM, n'en est pas persuadé. Il est pourtant un spécialiste reconnu de l'exercice oratoire, qu'il pratique avec une gouaille désormais reconnue. Son plus beau fait d'armes ? Une incroyable remontée face à Montpellier, le samedi 22 août 1998. Menée 4-0 à la mi-temps devant son public, son équipe réussit l'exploit d'inscrire cinq buts d'affilée en seconde période pour finalement s'imposer au terme d'un scénario à couper le souffle (5-4). « Concrètement, ce jour-là, je pense que les changements effectués en seconde période ont été beaucoup plus importants que mon discours à la mi-temps. Selon moi, dans le vestiaire, moins on en dit, mieux c'est. Dans une situation difficile, plus le discours est court, plus il est efficace. » Mais qu'a-t-il bien pu leur dire à la mi-temps pour provoquer une telle révolte ? « Je leur ai dit : bon allez, maintenant on va gagner le deuxième match de quarante-cinq minutes, cela nous servira pour la prochaine rencontre et on mettra cette défaite sur le compte d'un accident. Je tenais à voir une réaction, car il y a une différence entre perdre 4-2 et perdre 8-0. Et puis j'ai terminé en leur disant "Sait-on jamais…" Mais très franchement je pensais avoir une chance sur un million de revenir. »

Vidéo

Une infime probabilité qui ne l'empêche pas de charrier Loulou Nicollin à la mi-temps, en lui assurant que sa victoire ne fait aucun doute. « Franchement, c’est le hasard, c’est un concours de circonstances qui me fait dire ça. Je vois Michel Mézy et Louis Nicollin sortir de leur vestiaire, mais eux ne me voient pas. Quand j’arrive, ils sont en train de rigoler comme deux baleines et en me voyant, ils passent d’une tête d’anniversaire ou de mariage à une tête d’enterrement. Je les ai "rassurés" tout de suite et eux me tapaient sur l’épaule comme pour me consoler. Et c’est là que je dis à Loulou : "Mais tu me consoles pour quoi ? On va gagner 5-4 !" Et là, avec un petit rictus, il me répond : "Oh, t’en serais bien capable !" La suite, ce n’est même plus un exploit sportif, c’est un miracle qui ne s’est jamais passé sur un terrain de foot. Ils ont fait des recherches dans tous les pays, c’est un scénario qui n’est jamais arrivé. Il n’y a jamais eu un club ou une équipe nationale qui était mené 4-0 et qui a gagné 5-4. Mais bon, moi, j'ai toujours été original dans ma carrière d'entraîneur » , explique-t-il, rigolard. Difficile cependant d'imaginer qu'il ne sentait pas la révolte naissante dans les yeux de ses joueurs avant de balancer une telle prophétie auto-réalisatrice. Mais Rolland Courbis n'attribue à son leadership et son discours qu'une part très modérée de ce succès : « Sans faire le faux modeste, notre remontée dans ce match-là, c'est autant grâce à nous que par la faute de Montpellier. Au retour des vestiaires, j'étais confiant comme on peut être confiant quand on a quatre bosses sur la tête. Et pourtant, en seconde période, ils ont reculé, ils nous ont attendus, leurs attaquants ne nous menaçaient plus et on en a profité. »

À la pause, Serge le disait

Des retournements de situation après la mi-temps, Serge Le Dizet en a lui aussi connu, même s'ils sont un peu moins spectaculaires. L'ancien entraîneur du FC Nantes garde particulièrement en mémoire un fabuleux Nantes/Strasbourg, disputé en 2005 lors de la 16e journée de Ligue 1. Menés 2-0 à la mi-temps, les Canaris rentrent au vestiaire la tête basse. Reboostés par le discours du technicien, ils reviennent métamorphosés sur la pelouse et s'imposent finalement 4-3 grâce à une seconde période de folie. « Je me souviens surtout d'avoir fait deux remplacements à la mi-temps, dont Habib Bamogo à la place de Claudiu Keserü, qui passait complètement à côté de son match » , explique calmement l'actuel entraîneur adjoint du SCO Angers. Il poursuit : « La mi-temps reste un moment-clé pour recadrer ses joueurs et parler de ce qui s'est fait et de ce qui ne s'est pas fait. Je crois plus aux consignes données à la pause que celles sur le bord du terrain, où il n'est jamais évident que les joueurs entendent ce que l'on a à dire. C'est un moment particulier et très important, où on peut tout remettre à plat, autour de l'entraîneur, du capitaine et de deux trois joueurs cadres. » Ces derniers, comme Patrice Évra chez les Bleus, profitent de leur légitimité dans le vestiaire pour être écoutés et faire passer des messages, mettant ainsi à profit « leur capacité d'analyse tirée de leur expérience » .


Surtout, en cas de difficulté, la mi-temps a pour vertu d'offrir une respiration dans le match, qui devient immédiatement l'occasion d'un coaching gagnant. « C'est un moment de réunion de tous, au calme. Les éléments extérieurs ne sont pas là : ni les supporters, ni les adversaires, ni les médias… C'est le moment idéal pour influencer une équipe. Vous sentez qu'il faut changer quelque chose, des joueurs par exemple dans le cas de Nantes-Strasbourg, mais ça peut être aussi une stratégie, une organisation. Et si ça fonctionne, vous reprenez rapidement confiance, alors que l'adversaire se pose des questions. Le rapport de force bascule, car vous savez que vous allez dans la bonne direction. » Dans le cas du match contre la Biélorussie, il semble évident selon le technicien angevin que les discours prononcés à la pause ont eu une influence majeure : « Pour le match de l'équipe de France, on savait que les Biélorusses allaient baisser de rythme, physiquement, à un moment ou à un autre. L'encadrement tricolore a sûrement dû insister là-dessus à la mi-temps, sur le fait que les adversaires allaient connaître un coup de moins bien. » Ainsi, l'équipe de France a pu se sortir mardi de l'ornière biélorusse grâce à quelques bons mots, qui peuvent « redonner confiance lorsque tout va mal » . À l'avenir, il serait néanmoins appréciable qu'elle commence le match pied au plancher et qu'elle cesse enfin de travailler à mi-temps.

Par Christophe Gleizes et Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:22 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence
Hier à 15:52 Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 48 Hier à 15:49 Le classement FIFA réformé après le mondial 35 Hier à 11:56 Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 Hier à 11:43 Chapecoense assure son maintien 2 Hier à 10:28 Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 119
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 08:40 L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 40 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 13 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 21 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Les fans de Crystal Palace refusent le maillot de Pape Souaré 11 mercredi 25 octobre Un joueur ultra-rapide en D1 indonésienne 25 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6 lundi 23 octobre Giroud remporte le prix Puskás 56 lundi 23 octobre Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 6 lundi 23 octobre 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta 1 lundi 23 octobre Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 11 lundi 23 octobre L’actionnaire majoritaire de Lens était avec les ultras 8 lundi 23 octobre Record de points pour le Toronto FC en MLS 13 lundi 23 octobre Un jeune stadier trolle les téléspectateurs d’Everton-Arsenal 19 lundi 23 octobre Un joueur du Fenerbahçe protège l’arbitre de touche 2