En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Foot & Ovalie
  2. // Reprise du Top 14

Les Dieux du Parc

Reprise du Top 14 ce samedi, dans lequel va tenter de bien figurer le Stade français. Pour faire mieux que le parcours incroyable de sa section football, où il est question de champagne, de Suze, de Larbi Ben Barek et même de Patrick Balkany. Coup de plumeau sur le livre d'histoire d'un club pas comme les autres.

Modififié
Aujourd'hui, c'est le grand jour : le monde étrange de l'ovalie relance la gonfle pour une nouvelle saison de Top 14. Avec, du côté du Stade français, l'espoir d'un rebond favorable. Septième du dernier championnat et sorti d'une intersaison aussi agitée qu'un passage du typhon Hato, les Zeus en rose vont tenter d'afficher plus d'autorité qu'en Dieux du stade pour venir, pourquoi pas, titiller les Clermontois équipés de leur bouclier de Brennus. Pour autant, à une grosse dizaine de kilomètres du stade Jean-Bouin, pendant que les Stadistes recevront le LOU de Lyon, le Haras Lupin ne s'arrêtera pas forcément de courir pour admirer les rugbymen s'ébrouer. À l'orée de la forêt domaniale de Malmaison, les préoccupations de l'école de football du Stade français sont en effet loin des atermoiements de leurs aînés baraqués. L'objectif principal de la section football du Stade français est désormais de former des enfants sur et hors des terrains. Parce que par le passé, les hauts et les bas du professionnalisme, le Stade français version ballon rond en a suffisamment soupé.

Antonio Herrera et apéritifs Suze


« C'est une histoire extraordinaire d'un club qui a toujours été à la remorque du Racing, qui a toujours voulu copier le Racing, et qui n'y est jamais vraiment arrivé durablement, sauf pendant la période de Jacques Malaud » : quand il parle du Stade français, Jean-Marc Benammar se mue en conteur, pour une histoire qui débute véritablement dans l'immédiat après-guerre. Lancée en 1900 et professionnelle depuis 1942, la section football du Stade français voit débarquer l'agent de change Malaud – père de Philippe Malaud, futur ministre sous De Gaulle et Pompidou : « Un type assez riche qui veut faire une belle équipe, s'échauffe le professeur associé à l'université Paris VIII. Qui poursuit sans s’essouffler. Il a l'idée intelligente de prendre Helenio Herrera en entraîneur. Herrera est au Maroc après la Deuxième Guerre mondiale, il trouve un gars qui s'appelle Larbi Ben Barek, qui avait quitté Marseille pendant la guerre. Ben Barek fait un stage d'entraîneur, Herrera lui dit : "T'es toujours sous contrat avec Marseille ? Oui ? Bah j'ai une proposition pour toi au Stade français." » C'est le début des trois glorieuses du club de l'ouest parisien, qui prend deux titres de dauphin (1947 et 1948) et échoue à deux reprises en demi-finales de Coupe de France (1946 et 1949). Sans oublier de gagner, parfois, un derby contre le Racing, par exemple le 4 décembre 1947 : « Parc des Princes, 25 000 spectateurs. 22 joueurs, un arbitre, deux juges de touche, un derby parisien : Stade français, maillot foncé, contre Racing, maillot clair... »




Mais cette période marque aussi le début de la fin. Benammar poursuit, solide sur les appuis de sa mémoire : « Malaud va absorber le Red Star en 1948, ça va faire tout un pataquès – de toute façon, à Paris, les fusions ne marchent jamais très bien. En 1950-1951, c'est la catastrophe, relégation en D2. Malaud dit : "Je veux récupérer mon fric", donc ils vendent tous les joueurs à droite à gauche. » Le coup est dur à encaisser pour les Parisiens, mais ils se consolent grâce à Suze : « Là arrive monsieur Roger Pouchès, le PDG de la marque d'apéritif Suze. Il a la folie des grandeurs : Colonna dans les buts, Kees Rijvers qui jouera pour Sainté et entraînera le PSV... Il fait venir plein de monde, mais ça ne marche absolument pas. C'est une équipe prestigieuse, qui joue bien, illumine parfois le Parc des Princes, mais ne gagne jamais rien. » Entre deux ascenseurs et des invitations à jouer contre le Betis, la Juve ou Porto en coupe des villes de foires, seule une maigre demi-finale de Coupe de France, perdue contre Sedan, vient garnir l'armoire à hauts faits du Stade français. C'est peu, d'autant qu'en 1966, Pouchès quitte la présidence, inculpé pour abus de biens sociaux : « Il y avait beaucoup d'argent de Suze qui partait vers le Stade français, révèle le professeur Benammar. Alors le Stade français, pour des motifs financiers et moraux, retire l'autorisation d'utiliser son nom à la section football, qui devient le Stade de Paris FC. »

Champagne et Patrick Balkany


S'ensuit une période trouble pour le nouveau Stade, entre championnat de Paris et stade à Bobigny. Il faut attendre 1978 et l'arrivée de Guy Lamoureux pour voir le club trouver son second souffle. Le producteur de champagne – « Il arrosait tout le monde à coups de caisses, les gens n'étaient pas très chers, donc c'était facile » – permet au club d'enchaîner trois promotions d'affilée, jusqu'à la D2, en retrouvant au passage le statut professionnel. Problème, tout va trop vite : « Ça ne suit pas, ils ont zéro spectateur, éclaire Jean-Marc Benammar. À Bobigny, il n'y a pas de tribunes, donc ils demandent en 1981 de jouer à Bauer. Mais là-bas, ils font 200, 300, 500 spectateurs maximum ! » Alors, l'année suivante, Lamoureux « qui n'a pas un rond » se cherche un partenaire. Et le trouve en la personne d'un certain Patrick. « Balkany a des ambitions politiques, il essaie de piquer la mairie de Levallois aux communistes depuis un temps, narre Benammar. Le conseil général leur trouve un stade, puis Balkany, qui a récupéré la mairie de Levallois, va construire le stade Louison-Bobet en 1983. » Sauf qu'en 1985, Lamoureux jette l'éponge, laissant le bébé à Balkany. Qui s'y intéresse un temps avant de privilégier son jeune et omnisports Levallois Sporting Club, dont il est président, et d'abandonner le projet.


La fin de l'aventure ressemble à une longue divagation. Le club se rapproche du président du patronage laïque du 5e arrondissement parisien, prend le nom de Stade français PL 5, mais ses dirigeants italiens s'embrouillent avec le Corse Jean Tibéri, maire du 5e. L'apparition du Stade olympique de Paris est le dernier soubresaut de l'aventure, avant la disparition en fin d'année : l'épilogue de la deuxième histoire professionnelle du Stade français dans sa version ballon rond est signé. Aujourd'hui, le Stade français avance 12 000 membres et 23 sections sportives, de la locomotive rugby à l'incruste « Bridge / Échecs / Sports de l'esprit » . Parmi elles, la section football a été recréée en 1990. Il s'agit avant tout d'une école de football, dont le directeur sportif, Tarek Nassereddine, met en avant l'intégration des enfants porteurs de handicaps ou la section féminine, qui va ouvrir ses portes en 2017-2018. Un directeur sportif qui reconnaît que la section football n'a plus sa renommée d'antan : « Jusqu'il y a deux ans, quand on jouait, on nous chambrait tout le temps en nous disant : "Ah bon, ça joue au foot le Stade français ?" Mais on commence petit à petit à être plus reconnus... » Et sans calendrier.



Par Eric Carpentier Tous propos recueillis par EC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:47 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC Hier à 14:52 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
il y a 1 heure Rafael Márquez reprend l'entraînement 3 il y a 2 heures Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 1 Hier à 17:08 Un joueur assassiné à l'entraînement 21
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:02 Lyon-Duchère : club recherche supporters 15 Hier à 14:11 Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 Hier à 11:51 Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 19
dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34 lundi 28 août Quand Lukaku dessine la nouvelle mascotte des Diables 16
À lire ensuite
Vitolo le rigolo