Les Diables rouges sont arrivés à Bordeaux

Modififié
0 63
La Belgique a pris ses quartiers à Bordeaux.

À désormais moins d'une semaine du choc qui opposera la Belgique à l'Italie, les Diables rouges sont arrivés en Gironde ce mardi soir. Ils ont rejoint leur camp de base, l'hôtel du Golf du Médoc à Le Pian Médoc, à bord d'un bus sur lequel on pouvait lire « 1 team - 1 ambition » .


De l'ambition, ils en auront besoin pour tenter de s'extirper d'un groupe plutôt relevé avec l'Italie donc, mais également l'Irlande et la Suède. Les joueurs belges se prépareront au château du Haillan, le centre d'entraînement des Girondins de Bordeaux. Un premier entraînement à huis clos est programmé ce mercredi matin.


Dans l'après-midi, les Diables s’entraîneront à Chaban-Delmas, où près de 20 000 personnes sont attendues. GD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Putain les Belges c'est tellement la merde entre les Wallons et les Flamands que toute le communication de la Fédé (ici le slogan sur le bus) se fait en Anglais...
gunther mickey Niveau : CFA
Message posté par Two-Face
Putain les Belges c'est tellement la merde entre les Wallons et les Flamands que toute le communication de la Fédé (ici le slogan sur le bus) se fait en Anglais...


C'est pas la merde entre les Wallons et les Flamands comme tu dis et certainement pas au niveau du sport où en règle général il agit en tant que vecteur de communion nationale (Foot, Coupe Davies, Natation, Basket, Cyclisme,...) mais étant donné que beaucoup de Belges parlent l'Anglais au surplus de deux des trois langues nationales, je trouve cela normal d'utiliser cette pratique. Puis, pour être tout à fait exact, la fédé et l'entraîneur (parfait trilingue au minimum Fr/Nl/D) communiquent toujours via le bilinguisme national. Cela fait souvent doublon et ça peut paraître un peu débile parfois donc ils préfèrent le mettre en Anglais dans des termes facilement décelables pour des personnes ayant quelques notions de base de cette langue. Sinon, je me demande comment font les Suisses dès lors? A mon avis, ça doit être pareil que chez nous mais si un Suisse pouvait m'éclairer, ça m'intéresserait. Petit HS mais en réalité les Wallons et les Flamands ne se détestent pas autant que les politiques aimeraient le faire croire. Ils jouent sur cette fibre nationaliste flamande principalement mais je suis presque certains qu'une grande majorité de nos voisins flamands ne veulent pas d'une scission de la Belgique en tant que tel (d'ailleurs il me semble que la NVA a modifié un peu son discours pour parler désormais de Confédération au lieu d'Indépendance - ce n'est pas un changement révolutionnaire mais c'est déjà revoir ses ambitions à la baisse). Voilà, c'était le petit moment politique Outre-Quiévrain. Espérons que bordeaux leur porte bonheur et que Wilmots retrouve la patte de lapin de Guy Thys pour ce tournoi...
gunther mickey Niveau : CFA
Message posté par gunther mickey
C'est pas la merde entre les Wallons et les Flamands comme tu dis et certainement pas au niveau du sport où en règle général il agit en tant que vecteur de communion nationale (Foot, Coupe Davies, Natation, Basket, Cyclisme,...) mais étant donné que beaucoup de Belges parlent l'Anglais au surplus de deux des trois langues nationales, je trouve cela normal d'utiliser cette pratique. Puis, pour être tout à fait exact, la fédé et l'entraîneur (parfait trilingue au minimum Fr/Nl/D) communiquent toujours via le bilinguisme national. Cela fait souvent doublon et ça peut paraître un peu débile parfois donc ils préfèrent le mettre en Anglais dans des termes facilement décelables pour des personnes ayant quelques notions de base de cette langue. Sinon, je me demande comment font les Suisses dès lors? A mon avis, ça doit être pareil que chez nous mais si un Suisse pouvait m'éclairer, ça m'intéresserait. Petit HS mais en réalité les Wallons et les Flamands ne se détestent pas autant que les politiques aimeraient le faire croire. Ils jouent sur cette fibre nationaliste flamande principalement mais je suis presque certains qu'une grande majorité de nos voisins flamands ne veulent pas d'une scission de la Belgique en tant que tel (d'ailleurs il me semble que la NVA a modifié un peu son discours pour parler désormais de Confédération au lieu d'Indépendance - ce n'est pas un changement révolutionnaire mais c'est déjà revoir ses ambitions à la baisse). Voilà, c'était le petit moment politique Outre-Quiévrain. Espérons que bordeaux leur porte bonheur et que Wilmots retrouve la patte de lapin de Guy Thys pour ce tournoi...


générale*, certain*, telle*,désolé pour les fautes
 //  08:19  //  Passionné de la Libye
Note : 1
Message posté par gunther mickey
C'est pas la merde entre les Wallons et les Flamands comme tu dis et certainement pas au niveau du sport où en règle général il agit en tant que vecteur de communion nationale (Foot, Coupe Davies, Natation, Basket, Cyclisme,...) mais étant donné que beaucoup de Belges parlent l'Anglais au surplus de deux des trois langues nationales, je trouve cela normal d'utiliser cette pratique. Puis, pour être tout à fait exact, la fédé et l'entraîneur (parfait trilingue au minimum Fr/Nl/D) communiquent toujours via le bilinguisme national. Cela fait souvent doublon et ça peut paraître un peu débile parfois donc ils préfèrent le mettre en Anglais dans des termes facilement décelables pour des personnes ayant quelques notions de base de cette langue. Sinon, je me demande comment font les Suisses dès lors? A mon avis, ça doit être pareil que chez nous mais si un Suisse pouvait m'éclairer, ça m'intéresserait. Petit HS mais en réalité les Wallons et les Flamands ne se détestent pas autant que les politiques aimeraient le faire croire. Ils jouent sur cette fibre nationaliste flamande principalement mais je suis presque certains qu'une grande majorité de nos voisins flamands ne veulent pas d'une scission de la Belgique en tant que tel (d'ailleurs il me semble que la NVA a modifié un peu son discours pour parler désormais de Confédération au lieu d'Indépendance - ce n'est pas un changement révolutionnaire mais c'est déjà revoir ses ambitions à la baisse). Voilà, c'était le petit moment politique Outre-Quiévrain. Espérons que bordeaux leur porte bonheur et que Wilmots retrouve la patte de lapin de Guy Thys pour ce tournoi...


Si tu trouves cela normal, certains trouvent cela choquant. Beaucoup de flamands, de francophones (dont moi) et de germanophones n'apprécient pas beaucoup que le grand gagnant de nos querelles intestines soit l'anglais...

Enfin, beaucoup, cela reste relatif. Si l'on était beaucoup, cela ne se passerait tout simplement pas et l'on surmonterait l'immense, l'insurmontable et terrible difficulté que représente la retranscription de trois malheureuses langues et l'apprentissage d'au moins deux...
Hilltop Hoods Niveau : CFA2
Pour les suisses, ils ont plutôt l'habitude de tout mettre dans les trois langues officielles (allemand; italien et fr) sachant qu'en prime, le suisse-allemand va parler un dialecte qui n'a pas grand chose à voir avec l'allemand au final (mais qui n'est pas une langue écrite). Bref, tout est écrit dans les trois langues à chaque fois ou presque, sachant que le suisse-allemand est majoritaire dans le pays et de loin.
Le bus de l'équipe suisse en est l'exemple: http://images.centrepresseaveyron.fr/im … 055963.jpg
Message posté par Manalas
Si tu trouves cela normal, certains trouvent cela choquant. Beaucoup de flamands, de francophones (dont moi) et de germanophones n'apprécient pas beaucoup que le grand gagnant de nos querelles intestines soit l'anglais...

Enfin, beaucoup, cela reste relatif. Si l'on était beaucoup, cela ne se passerait tout simplement pas et l'on surmonterait l'immense, l'insurmontable et terrible difficulté que représente la retranscription de trois malheureuses langues et l'apprentissage d'au moins deux...


Je crois pas que ce soit réellement l'effet de querelles de langue. Je pense simplement qu'il s'agit plutôt d'un effet de mode.
La fédé veut se donner une image ultra pro, j'ai l'impression que l'utilisation de l'anglais rentre dans ce cadre. Tout fait toujours plus pro quand dis en Anglais.
Pas que je cautionne hein, juste parce que je pense qu'il faut pas exagérer le "conflit flamand-wallon".
Message posté par Manalas
Si tu trouves cela normal, certains trouvent cela choquant. Beaucoup de flamands, de francophones (dont moi) et de germanophones n'apprécient pas beaucoup que le grand gagnant de nos querelles intestines soit l'anglais...

Enfin, beaucoup, cela reste relatif. Si l'on était beaucoup, cela ne se passerait tout simplement pas et l'on surmonterait l'immense, l'insurmontable et terrible difficulté que représente la retranscription de trois malheureuses langues et l'apprentissage d'au moins deux...


Faudrait savoir ^^ (je te cite )

"certains"..."beaucoup de flamands,de francophones (dont toi ) et de germanophones"" .".enfin beaucoup ,c'est relatif" ...

Faudrait te décider ,c'est "beaucoup" ou c'est "quelques"?

Je pencherais plutôt pour une minorité qui en fait n'ont rien d'autre à foutre que de chier des pendules pour des problèmes qui n'en sont pas vraiment .

La vérité me semble plus être que 99% de la population s'en fout carrément .Les slogans en anglais ont le mérite d'être compris par tous , vu notre culture médiatique, même bobonne qui n'a jamais speaké un mot d'english comprend.

D'ailleurs jamais je n'ai de ma vie entendu la moindre réflexion négative à ce sujet.
A part évidemment chez certains ménapiens bas de plafond dans la zone portuaire d'Anvers chère au Führer Bart De Wever, le Panda en chef de la Nouvelle-Vague Aryenne .

Et pourtant,je te rassure, je sors de chez moi,je lis,j'écoute les médias,etc..



Quant à apprendre la langue de Vondel pour un francophone , aucun intérêt ,même pas auditif à part si tu habites Bruxelles ou sa périphérie.
Le reste de la francophonie ne l'utilisera quasiment jamais (même pas en vacances). Sauf évidemment ceux qui travailleront à La Roche ou Durbuy ^^ .

Je parle et écrit pas trop mal dans les trois langues en plus de comprendre le luxembourgeois,l'italien et l'espagnol mais mes enfants apprennent l'anglais à l'école ,pas le néerlandais .
Et ils en sont plus qu'heureux.Cela les mènera bien plus loin dans la vie que d'apprendre une langue vouée à disparaître sous les flots .

Water is coming ^^
 //  09:49  //  Passionné de la Libye
Message posté par sergei
Je crois pas que ce soit réellement l'effet de querelles de langue. Je pense simplement qu'il s'agit plutôt d'un effet de mode.
La fédé veut se donner une image ultra pro, j'ai l'impression que l'utilisation de l'anglais rentre dans ce cadre. Tout fait toujours plus pro quand dis en Anglais.
Pas que je cautionne hein, juste parce que je pense qu'il faut pas exagérer le "conflit flamand-wallon".


Je rejoindrais ton opinion si le milieu extra-sportif n'était pas lui aussi touché par la chose. Et vivant à Bruxelles, avec l'influence très importante des institutions européennes et d'un anglais en sous-texte, je peux affirmer que le choix de facilité que représente l'anglais apparaît clairement comme une "solution" aux difficultés présentées par la décision de parler français ou néerlandais et par, d'une part une incapacité totale à s'exprimer en néerlandais pour les uns, et d'autre part par un refus clair de parler en français pour les autres.
 //  09:54  //  Passionné de la Libye
Message posté par domisyl
Faudrait savoir ^^ (je te cite )

"certains"..."beaucoup de flamands,de francophones (dont toi ) et de germanophones"" .".enfin beaucoup ,c'est relatif" ...

Faudrait te décider ,c'est "beaucoup" ou c'est "quelques"?

Je pencherais plutôt pour une minorité qui en fait n'ont rien d'autre à foutre que de chier des pendules pour des problèmes qui n'en sont pas vraiment .

La vérité me semble plus être que 99% de la population s'en fout carrément .Les slogans en anglais ont le mérite d'être compris par tous , vu notre culture médiatique, même bobonne qui n'a jamais speaké un mot d'english comprend.

D'ailleurs jamais je n'ai de ma vie entendu la moindre réflexion négative à ce sujet.
A part évidemment chez certains ménapiens bas de plafond dans la zone portuaire d'Anvers chère au Führer Bart De Wever, le Panda en chef de la Nouvelle-Vague Aryenne .

Et pourtant,je te rassure, je sors de chez moi,je lis,j'écoute les médias,etc..



Quant à apprendre la langue de Vondel pour un francophone , aucun intérêt ,même pas auditif à part si tu habites Bruxelles ou sa périphérie.
Le reste de la francophonie ne l'utilisera quasiment jamais (même pas en vacances). Sauf évidemment ceux qui travailleront à La Roche ou Durbuy ^^ .

Je parle et écrit pas trop mal dans les trois langues en plus de comprendre le luxembourgeois,l'italien et l'espagnol mais mes enfants apprennent l'anglais à l'école ,pas le néerlandais .
Et ils en sont plus qu'heureux.Cela les mènera bien plus loin dans la vie que d'apprendre une langue vouée à disparaître sous les flots .

Water is coming ^^


On fera comme si les conflits linguistiques (extrêmement importants ne t'en déplaise) qui ont traversé le pays, avec des démonstrations de violence comme rarement ce pays en a vécues, n'ont jamais existé.

Que tu estimes le fait d'apprendre le néerlandais est une chose, que tu sembles ignorer que les trois langues, a minima le bilinguisme, fasse partie de l'histoire de ce pays, plus encore de son identité et que si l'on désire partager encore une histoire commune c'est une nécessité, c'est tout autre chose.

Lorsque j'évoque l'empiétement de l'anglais, je ne suis pas seulement dans une lubie anti-mondialiste, d'une conquête culturelle que tu sembles par ailleurs entériné et dont tu te réjouis mais aussi dans une crainte d'une uniformisation totale des cultures. Et la Belgique n'est qu'une victime parmi d'autres, tout cela au nom de l'efficacité, de la performance ou d'autres mots à la con dans le genre.
 //  09:56  //  Passionné de la Libye
Et un troisième "pauste" pour m'excuser de ces horribles fautes qui traversent mes interventions. Cocasse pour quelqu'un qui défend le français.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 63