1. // Rétro
  2. //
  3. // Équipe de l'année 2006/2007

Les deux milanaises

C'est l'histoire de deux jolies milanaises. L'une est blonde et porte une merveilleuse robe rouge et noire, l'autre est brune et porte un somptueux ensemble noir et bleu. L'une tient à ses côtés une C1, l'autre un Scudetto à 97 points. On est à la fin de la saison 2006/2007 et on se demande laquelle est la plus belle, la plus épanouie, la plus heureuse. L'ivresse d'une dernière aventure européenne sans lendemain, ou les premiers pas idylliques de la construction d'une épopée historique ? On est en mai 2007, et les deux clubs cousins milanais dominent le monde du football.

Modififié

La dernière soirée de ce grand Milan


C'était le Milan d'Ancelotti. Tout un univers. Celui de Pirlo l'architecte, Gattuso le shérif, Seedorf le bijoutier, Cafu et Serginho les motards, Jankulovksi et Oddo les ouvriers, Costacurta et Kaladze les gardes du corps, Nesta le beau pompier, Inzaghi l'artiste fou, Kaká le héros, et enfin Maldini le maire. Après Sacchi, l'univers rossonero reprend forme en 1999 sous la patte de Zaccheroni, avant de s'installer dans les hautes sphères du football de 2003 à 2007. Durant cette période, le Milan fait sentir qu'il peut ramener la C1 chaque saison. Victoire, quarts (Deportivo), finale (Liverpool), demi (Barça) et enfin, victoire. À côté de cela, un seul Scudetto (2004) et une Coupe d'Italie (2003). Mais peu importe. Comme Berlusconi, le Milan sait trop bien que l'histoire se joue sur des moments. Sur une saison, il faut jouer sept matchs. En 2007, c'est deux fois Celtic, Bayern, Manchester et enfin Liverpool. Peu importe si, cette saison-là, Yoann Gourcuff joue plus de matchs que Maldini, Nesta et Ambrosini. Ou encore si Inzaghi n'a marqué que deux fois en championnat.

Le jour de la finale, Maldini, Ambrosini et Nesta sont bien titulaires. Et Inzaghi plante un doublé. Tant pis si Sheva a quitté le navire, si Kaká ne sera plus jamais le même et si Ancelotti fera la saison de trop quelques mois plus tard. Quand l'histoire l'exigeait, les sénateurs ont répondu présent, et le Milan a donné une leçon à la déjà très présomptueuse Premier League. En demi-finale face à Manchester à San Siro, Ancelotti invite Sir Alex à danser la valse. À trois temps. Un, Kaká. Deux, Seedorf. Trois, Gilardino. Un championnat bien compliqué, mais une fin de saison complètement folle, qui se sera finalement jouée sur un fil. Et pas n'importe lequel. Celui de la couture extérieure de la manche gauche du maillot adidas blanc de Pippo Inzaghi. Cette saison-là, l'avant-centre au corps de lâche aura marqué autant de buts en championnat qu'en finale de Ligue des champions. Choisir ses matchs est un art. Néanmoins, la stratégie de miser sur la maîtrise des moments-clés a quelques limites. Sur la durée, forcément. L'attente du moment peut devenir très longue. En l'occurrence, les Milanistes n'ont pas vécu cette saison sereinement, loin de là : en Serie A, les Rossoneri finissent à 36 points de leur rival nerazzurro. 36, soit quasiment un point par journée. De septembre à mai. Cela rend le quotidien difficile, quand on est dans la même ville. Au moins difficile.

L'Inter de toutes les revanches


L'Inter, elle, débute la saison sur un nuage. Alors que l'été prend fin, celle que l'on surnommait encore la Pazza Inter ( « la folle Inter » ) remonte un 0-3 sous l'impulsion d'un fabuleux Luís Figo pour s'imposer 4-3 contre la Roma en Supercoupe. Après le drame du Calciopoli, cette saison doit être celle de toutes les revanches. Et puis, le destin s'en mêle. Le 4 septembre 2006, une tumeur enlève Giacinto Facchetti au peuple intériste. L'Inter perd une bandera, un Président, un capitaine, un symbole, un mythe, un dieu de la foi noire et bleue. S'ensuit une longue quête vers le Scudetto numéro 15, presque sous le signe du recueil. Et l'Inter de Mancini ne fera pas les choses à moitié. 2006/2007 devient « la saison de tous les records » : on ne rigole pas avec les légendes. 17 victoires d'affilée en Serie A, dont 11 à l'extérieur, 30 victoires au total, 39 matchs d'invincibilité toutes compétitions confondues jusqu'au 22 avril, et un Scudetto décerné cinq journées avant la fin du championnat. Une domination incontestable, tenace, complète, violente, même. Désagréable pour certains.

97 points. 22 de plus que la Roma. 35 au-dessus de l'aigle laziale. Ibrahimović. Crespo. Vieira. Figo. Stanković. Cambiasso. Toldo. Córdoba. Maicon. Adriano, aussi. Peut-être la meilleure équipe de toute l'histoire du jeu vidéo de football, par ailleurs. De la folle Inter, on passe à l'Inter méchante, victorieuse, sérieuse. Le bulldozer. Un jeu puissant, des joueurs décisifs sur toutes les lignes, de l'expérience (il n'y a qu'à voir le nombre de capitaines en sélection de cette équipe) et surtout une soif de revanche énorme inculquée par la poigne du Mancio. Le fantaisiste à la douce patte gauche laisse place à un calculateur cynique aussi inflexible que son milieu en losange. Et son équipe le lui rend bien. L'Inter remporte les deux derbys par un but d'écart, au mental. Sur le terrain, cette confiance inébranlable est symbolisée par Materazzi. Si Inzaghi est le symbole du voisin, Matrix est le cœur de la Beneamata. Marco n'a pas quitté son nuage du 9 juillet 2006. Il plante dix buts, dont le but de la victoire (4-3) du premier derby, sans oublier de se faire exclure dans la foulée. Cette saison-là, le 23 tire les pénaltys. Au nez et à la moustache naissante de Zlatan. Une autre époque.

Mais tout bascule à l'aube du printemps, dans les règles de l'art dramatique italien. Le 6 mars, l'Inter est éliminé en huitièmes de C1 par le FC Valence après un double match nul et une folle altercation finale. Cinq jours plus tard, le 11 mars, Ronaldo revient au Meazza vêtu de rouge et noir. Et marque. Et sourit. Et agite son doigt. Et célèbre son but ! L'Inter s'impose 2-1, pour l'histoire, mais le choc est immense. Une défaite en finale de Coupe d'Italie plus tard, le parcours européen héroïque du Milan se dessine finalement jusqu'au 23 mai et la victoire athénienne, ponctuée par la fameuse banderole tenue haut et fort par Ambrosini lors des célébrations du titre : « Ton Scudetto, mets-le toi dans le cul. » Massimo Moratti déclarera trois jours plus tard que « l'incident est clos, mais les joueurs s'en souviendront  » . Trois années plus tard, ils n'avaient pas oublié…

Par Markus Kaufmann À visiter :
Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SO FOOT.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Oh. Mon dieu!et les deux clubs cousins milanais dominent le monde du football.
Ca fait à la fois du bien de se souvenir de ça quand on est supporter d'un des deux clubs mais ca rappelle quand même durement la réalité...
Soulflytribe Niveau : District
Haaaa il est beau le scudetto en carton de l'Inter... y a rien a faire ça ne sera jamais un club serieux à mes yeux.... Pouah che schifo!
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Quand tu as connu l'Inter dans les années 90, tu t'étonnes toujours de cette année 2006 ou il y a de grands joueurs et un titre au bout !!
salvat1985 Niveau : DHR
@ Soulflytribe
on est d'accord.
et pour ton avatar je te mets +1 direct
Oui, Olivier Dacourt fait toujours cet effet là la première fois.
Soulflytribe Niveau : District
@Salvatore grazie! Il est d'ailleurs le seul homme à m'avoir fait un peu apprecier une fois un de leur match... le fameux Inter-Real Madrid ou quand il reçoit le ballon le stade se taît en attendant qu'il la mette au fond après avoir dribblé le gardien (Illgner?)... par contre je respecte Zanetti, grand gars! Mais ça s'arrete la!
"L'une est Blonde et porte une merveilleuse robe rouge et noire, l'autre et Brune et porte un somptueux ensemble noir et bleu".... "Les deux cousins milanais"

Passer du fantasme à l'horreur, merci SoFoot. Thiago Silva like This.
Note : 9
Et les Juventini ils en pensent quoi de ce Scudetto ?
Entre 2006 et 2010, l'Inter était un vrai monstre d'efficacité et de puissance. Vivement qu'ils reviennent dans le top 3 italien (Ils en sont loin...).
Chris-Sheva92 Niveau : DHR
La Juve en série B et Milan qui commence avec -5 points quel exploit de gagner le titre...
L'inter avait une belle équipe mais pas taillé pour la LDC contrairement au Milan qui sait sortir des matchs d'anthologies en Europe.
"Pirlo l'architecte". Celle-là est vraiment très bonne mdr
chaque fois que je vois Inzaghi, j'ai envie de lui uriner dans sa grande gueule...le mec a redéfini le concept de chatte dans le football! le joueur de foot le plus moche a voir de l'histoire du foot
Message posté par imbarry
chaque fois que je vois Inzaghi, j'ai envie de lui uriner dans sa grande gueule...le mec a redéfini le concept de chatte dans le football! le joueur de foot le plus moche a voir de l'histoire du foot


Monsieur est un puriste.
Message posté par leblond
"Pirlo l'architecte". Celle-là est vraiment très bonne mdr


Encore un qui s'est trompé de site
Stephanek 94 mukongo
Le dénigrement systématique de l'inter sur so foot et dans ce pays est aberrant, c'est de leur faute si les dirigeants de la juve et du Milan ont magoullés. Alors que dire de m'as roma ou de la lazio même pas foutu de gagner un scudetto .

L'internazionale c'est juste le second club le plus supporté en Italie.

Juste les couleurs de ce maillot, si j'etais italien je serai interiste
.
Message posté par imbarry
chaque fois que je vois Inzaghi, j'ai envie de lui uriner dans sa grande gueule...le mec a redéfini le concept de chatte dans le football! le joueur de foot le plus moche a voir de l'histoire du foot


Ignorant.
Message posté par imbarry
chaque fois que je vois Inzaghi, j'ai envie de lui uriner dans sa grande gueule...le mec a redéfini le concept de chatte dans le football! le joueur de foot le plus moche a voir de l'histoire du foot


Inzaghi a redéfini le rôle d'un pur numéro 9, un ratio kms parcourus/buts inégalé dans le football moderne, ce mec était un véritable tueur.

Et 69 buts en 112 matchs de coupe d'Europe, c'est de la chatte?

Et le joueur le plus moche ça restera Angel Di Maria. Merci au revoir.
DoucementAvecLaCristaline Niveau : National
La vidéo du 3-4 lors du derby de 2007 est dingue! Crespo, Stankovic, Ibra (drible de fou sur Nesta!), Materazzi pour l'inter, j'ai un doute sur le premier du milan (Inzaghi je crois), Gilardino, Kaka pour le Milan. Quelles équipes! Ca jouait super bien.
Et l'article parle de Ronaldo qui exulte sous le maillot rossonero après avoir marqué contre l'inter, mais Crespo lorsqu'il marque face au Milan en 2006 (soit un an après son doublé en finale de C1 2005 avec milan) il est pas mal aussi. Je n'ai rien contre, un but c'est tellement bon ça se comprend! Après c'est aussi sympas les types qui n'en rajoutent pas lorsqu'ils marquent un quadruplé contre leurs anciennes équipes (Soldado face à Getafe, la classe), ou que tu les descend en L2 (Gouffran avec bordeaux, but du titre en plus...). Là Crespo et Ronaldo, qu'ils exultent on s'en moque!!

Et oui le titre à 97 points avec 22 points sur le second, on peut pas vraiment parler de scudetto volé hein...
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 1 heure Les ultras allemands répondent à la DFB 8 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 3 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 17
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 8
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)