1. //
  2. // 34ème journée

Les demoiselles d’honneur

Comme dans Top Chef, ils sont trois à se partager une place gagnante, la quatrième pour remporter le droit de participer à la C1. Tous ont déjà goûté au Big Four, même si Newcastle apparaît clairement outsider.

0 2
Chelsea, l’expérimentée

Le championnat anglais, ce n’est pas que le soap-opera Mario et Roberto. C’est surtout pour cette fin de saison une lutte féroce pour le dernier strapontin qualificatif à la lucrative C1. Les petits groupes sont désormais suffisamment bien dessinés au classement, à cinq journées de la fin. Si on voit mal ManUnited lâcher le morceau pour la première place, difficile de déterminer qui arrivera à chaparder le dernier strapontin pour la Grande Europe. Dans l’ordre, et pas forcément celui qu’on attendait, trois équipes sont à la bagarre : Tottenham (4ème, 59 points, +19), Newcastle (5ème, 59 points, +8) et Chelsea (6ème, 57 points, +18). Les calendriers sont tous bien différents. Le moins bien embarqué dans cette galère est celui encore engagé dans le plus de compétitions possibles. Les Blues sont partis dès dimanche pour un dernier marathon, à raison d’un match tous les trois jours. Et la liste des adversaires est quelque peu crispante : Tottenham en Cup, Barcelone, Arsenal à l’Emirates, Barcelone encore, QPR, Newcastle, Liverpool à Anfield et Blackburn pour enfin souffler. Ajoutez deux éventuelles finales et vous obtenez un planning assez chargé, pour une équipe dont la principale certitude est d’en n’avoir justement aucune. Pour rappel, de tous ses prochains adversaires, Chelsea n’en a battus que deux cette saison : Blackburn (0-1) et Newcastle (0-3). Ce dernier mois de compétition sera surtout le révélateur pour Roberto Di Matteo, qui n’a pour l’instant que l’étiquette de l’intérimaire.

Tottenham, l’aspirante

Les Spurs sont un peu plus tranquilles, mais toujours sur deux fronts : le championnat et cette fameuse demi-finale de Cup contre les Blues. Semble-t-il déstabilisé par le gros murmure autour de Redknapp et de la sélection anglaise, Tottenham n’arrive toujours pas à passer un cap sur la longueur. Le seul sparring-partner du premier semestre des deux Manchester a décroché tout en voyant son avance sur ses poursuivants fondre. Incapables de faire le break dans les moments décisifs (défaite à l’Emirates 5-2, idem à White Hart Lane contre MU 1-3), avec une seule victoire sur les huit derniers matches de championnat, la bonne vibe n’est clairement pas du côté des Spurs. La demi-finale de Cup est à ce sujet cruciale pour endiguer cette crise de confiance qui pourrait les amener à tout perdre. L’Intertoto n’existe plus. L’inquiétude palpable dans les rangs Spurs est d’autant plus surprenante que l’énumération de leurs prochains adversaires n’est pas des plus impressionnantes : QPR, Blackburn, Villa, Bolton et Fulham.

Newcastle, l’effrontée

Au milieu de tout ces petits doutes, il y a Newcastle, qui se pointe avec sa série de 5 victoires consécutives, Coloccini derrière, un buteur à plus d’un but par match et un Ben Arfa de l’espace, même quand il slalome tout droit. Tout leur réussit. Pourtant, le menu à venir s’annonce copieux. Efficaces contre les équipes moyennes mais avec pour seul fait d’armes contre les gros une victoire contre ManUnited à St James Park (3-0), les Magpies apparaissent encore un peu juste pour venir coiffer tout le monde. Comment vont-ils gérer le déplacement à Stamford Bridge ou la réception de Man City en quatre jours ? Les déplacements à Wigan et Everton ne sentent-ils pas le traquenard ? Moins costaud collectivement qu’en 2011, Newcastle tient pour le moment le choc grâce aux inspirations de Ben Arfa et Papiss Cissé. Tim Krul est par exemple moins impérial que lors de la première partie de saison, plus nerveux aussi.

Pronostic

Chelsea casse le premier sur la ligne, perdant quelques points et concentration pendant la parenthèse barcelonaise, mais en en chapardant d’autres, tout le temps sur corner par Ivanovic, contre Newcastle par exemple. Tottenham s’est de son côté qualifié en finale de Cup, la gagne contre Everton, se dit qu’il n’a finalement pas passé une mauvaise saison, même sans avoir à jouer la Ligue des Champions et lâche l’affaire, tout en préparant l’après-Redknapp. Newcastle va enrager, parce qu’il y était presque. En tapant 15 000 fois les montants, ils se mordront les doigts face au nombre de matches nuls enregistrés sur cette période et maudiront cette foutue défaite contre Chelsea, « parce qu’Ivanovic, et ben il était hors-jeu » . En clair : 4ème Chelsea, 5ème Newcastle, 6ème Tottenham. Sans aucune garantie évidemment.

Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
En gros si je comprends bien l'article, on peut considérer qu'arsenal finira 3ème.
Moué j'aimerais bien, mais je doute que ça soit joué...
SachaDelano Niveau : DHR
Sauf que la finale, c'est contre Liverpool ;) !

Moi je vois cet ordre : Spurs 4ème, Blues 5ème, Magpies 6ème !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 2