1. //
  2. //
  3. // Barcelone-Real Madrid

Les débuts compliqués de Bravo à Colo Colo

Avant de garder les bois de la Real Sociedad et du Barça, Claudio Bravo a bien galéré. Surtout au pays, à Colo Colo, son club formateur, où il n’a pas fait l’unanimité.

Modififié
Il est le dernier rempart d’une des meilleures équipes de l’histoire. Il en est aussi sa rampe de lacement, comme savait le faire à la perfection Víctor Valdés. Claudio Bravo est surtout un des meilleurs gardiens de l’histoire d’une nation qui a vu passé Roberto Rojas, Sergio Livingstone ou encore Nelson Tapia. La semaine dernière, avant la rencontre contre l’Argentine, le numéro 13 du Barça a atteint les cent sélections avec la Roja. Pourtant, le chemin de Claudio Bravo sur sa terre natale est sinueux. Devenu idole à Colo Colo, le natif de Buin aurait pu briller ailleurs qu’au sein du club cacique. La faute à un staff pas vraiment patient avec ce gardien de 14 piges, qui multiplie les erreurs. Le Chilien doit tout à Julio Rodríguez, entraineur légendaire des gardiens de Colo Colo. « Tous les enfants veulent être attaquant quand ils débutent. Quand il était gosse, Claudio était défenseur. Mais physiquement, ce n’était pas ça, il fatiguait vite. Un jour il s’est énervé parce que l’entraineur voulait le sortir. Du coup, il lui a demandé d’aller dans les cages, pour ne pas être remplacé. Il n’en est plus sorti » se souvient celui qui a aussi porté le maillot de Colo au carré pendant sa carrière. Retour, avec son formateur, sur les débuts difficile d’une icône chilienne.

Quand Zidane illuminait le Camp Nou

« J’ai sauvé une partie de l’histoire de notre football »


1997. Les moins de quatorze ans de Colo Colo participent à la Copa Nike, vivier de jeunes talents. En demi-finale du tournoi, les coéquipiers de Bravo affrontent la Universidad de Chile, le rival éternel. « Sur un centre adverse, Claudio sort, et effleure le ballon. Il le dévie mal, et un attaquant de la U qui trainait marque. Une erreur qui nous a couté le match » relate Rodríguez. Et qui aurait pu être synonyme de départ pour Bravo. « Le match se termine et Renato Contador, qui est à la tête de la formation du club vient me voir. Il me dit « Il faut le virer de Colo Colo. Il est trop petit, il ne sert à rien » . Je lui ai dis que je ne le ferais pas, qu’il devrait me virer d’abord s’il souhaitait vraiment mettre de coté Claudio. Après, il s’est calmé » raconte l’ancien gardien. Et poursuit : « Après ce match, il pleurait, il était inconsolable. Il savait qu’il avait fait une erreur, et ça l’a motivé pour progresser. Il me disait « Ne t’en fais pas, ils vont voir le vrai Claudio » . Il avait déjà un sacré caractère » .

Trois ans plus tard, le scénario se répète. Cette fois-ci, c’est lors d’un match décisif du championnat local des moins de 17 ans que Bravo se troue. « Un sale match pour lui. Plusieurs erreurs, un moral en berne, c’était l’horreur pour Claudio. On perd 3-1 contre la Catolíca, alors qu’on dominait. Une défaite qui nous coute le titre » se souvient Julio Rodríguez. Jorge Toro, qui entrainait les jeunes à l’époque, pointe du doigt le gardien, dans le vestiaire et devant tous ses coéquipiers. « Je me souviens exactement ce qu’il lui a dit, le froid que ça a jeté. Il a gueulé sur Claudio en lui disant « T’as fait un mauvais match ! Désinvolte, déconcentré, t’as offert deux buts aux adversaires ! Au fond, on a perdu à cause de toi ! Si j’étais le seul décideur, tu ne porterais plus le maillot de Colo Colo » . C’était trop dur à assumer pour un gamin de 17 ans. Beaucoup trop de pression » avance le mentor de Bravo. Le jeune portier quitte le Monumental, prêt à ne plus remettre les pieds au sein de l’institution. « Je l’ai arrêté, je l’ai calmé ce jour-là. J’ai aussi parlé avec l’entraineur, pour lui expliquer qu’il était allé loin. Il me disait qu’il n’était pas prêt physiquement. Mais c’est normal, il était en pleine croissance. Inconsciemment, j’ai sauvé une partie de l’histoire de notre football » souligne fièrement Rodríguez.

Un arrêt pour l’histoire


Julio Rodríguez, qui travaille toujours pour le club, retrace le chemin parcouru par son poulain : « Claudio a grandi, il a su se servir de ses erreurs et de ces engeulades pour progresser. Il a intégré le groupe professionnel à dix-sept ans. Alors certes il a eu des débuts compliqués, mais peu de gardien ont offert tant d’émotions aux supporters de Colo Colo » . Dont celles de 2006. En finale du tournoi d’ouverture, contre l’ennemi de la Universidad de Chile, Claudio Bravo a une lourde responsabilité sur ses épaules. Tout se joue aux tirs au but. Quand Mayer Candelo s’avance, Bravo tombe dans le piège de la panenka. Mais se relève, et sort une parade encore dans toutes les têtes des supporters « albos » . Ce soir-là, Bravo offre le titre aux siens.

Vidéo

« C’est incroyable tout ce qu’il a accompli depuis. On parle d’un gars qui aurait du être viré de Colo Colo. Heureusement qu’ils l’ont gardé, c’est un monument du football chilien aujourd'hui » affirme Julio Rodríguez, qui a même écrit un livre sur l’histoire de son protégé. Et se souvient d’une partie majeure de sa formation : « Après la fin de ma carrière, j’ai passé mes diplômes pour devenir entraineur des gardiens. Et j’ai travaillé à l’Ajax, avec un des meilleurs de ce boulot : Frans Hoek. Il a formé Van Der Sar, Víctor Valdés et d’autres. Il accentuait le travail sur le jeu au pied du gardien, sur son rôle tactique, sur sa place dans l’élaboration du jeu » . Et d’ajouter : « Et c’est cette facette du jeu que j’ai le plus bossé avec Claudio. Aujourd'hui vous le voyez, il participe au jeu du Barça, il est à la base de la relance. Il a même marquer quelques buts pendant sa carrière, sur coup-franc notamment » . Après une rencontre amicale perdue par l’Angleterre contre le Chili, le sélectionneur anglais Roy Hodgson couvrait d’éloge le goal chilien : « Ce qu'a fait aujourd'hui Claudio Bravo est la meilleure démonstration de jeu et de passes avec les pieds que j'ai vu chez un gardien » . Un beau compliment pour celui qui n’avait pas le niveau pour tenir sur un terrain.




Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 1
Très bon article Ruben, comme d'hab.
Par contre, y'a jamais eu de Chili-Angleterre au Brésil ^^
Ruben Curiel Niveau : District
Ah oui, n'importe quoi. C'était un amical. Je corrige ça.
Tant que tu es dans le coin Ruben, je te signale deux petites fautes :)

"Avant garder" --> "Avant de garder"
"Il n’en ai plus sorti" --> "Il n'en est plus sorti"

Article sympa, il faut vraiment que j'aille voir un Colo Colo - Universidad !

Question conne : les équipes comme Universidad et Catolica sont reliées aux universités encore aujourd'hui ?
## Hors-sujet ##

Dites, vous savez si SOFOOT ré-édite ses anciens numéros épuisés svp ?
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 1
Message posté par Ravage
Tant que tu es dans le coin Ruben, je te signale deux petites fautes :)

"Avant garder" --> "Avant de garder"
"Il n’en ai plus sorti" --> "Il n'en est plus sorti"

Article sympa, il faut vraiment que j'aille voir un Colo Colo - Universidad !

Question conne : les équipes comme Universidad et Catolica sont reliées aux universités encore aujourd'hui ?


Non, c'est fini aujourd'hui...
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 1
Message posté par conilas
## Hors-sujet ##

Dites, vous savez si SOFOOT ré-édite ses anciens numéros épuisés svp ?


Ouai, je crois que tu peux les avoir pour 7-8€...
Message posté par Peñarol mi Amor
Non, c'est fini aujourd'hui...


Aïe, dommage, je me voyais déjà jouer à la Catolica l'an prochain ;)

Merci pour la réponse !
Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 2
Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 101 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16
lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16