En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // FIFA
  3. // Ballon d'or 2014

Les couilles d'or de Javier Mascherano

La dernière fois que l'Argentine était tombée folle amoureuse de sa sélection nationale, c'était en 1986. Le coup de foudre était signé Diego Maradona, ses cheveux longs et sa grande gueule. Au Brésil, les Argentins se sont à nouveau laissés porter par une vague de fierté nationale. Mais alors que l'on attendait Leo Messi et les Quatre Fantastiques, la mobilisation est née autour d'un symbole cette fois-ci chauve et discret : l'autoritaire et le courageux Javier Mascherano. Ne pas remporter de trophée individuel n'a pas empêché le numéro 14 de devenir inoubliable.

Modififié

São Paulo, le 9 juillet 2014. L'Argentine et les Pays-Bas se battent pour une place en finale de Coupe du monde. On joue la 27e minute, et Alejandro Sabella se cherche des cheveux comme s'il venait de voir passer la mort, ou plutôt comme si Arjen Robben venait d'ouvrir le score d'un enroulé du pied gauche. Quelques secondes plus tôt, l'arrière du crâne de Georginio Wijnaldum percute le haut du front de Javier Mascherano. El Jefecito reste debout, fait sept ou huit pas hasardeux, essaye d'attraper le bras de son adversaire, puis s'écroule la tête dans la pelouse, inconscient. Alors que Leo Messi est le premier à appeler les médecins, Sabella jette un coup d'œil rapide aux schémas que lui propose son assistant Julian Camino. Il semble paniquer. Le constat est facile à deviner : Mascherano est irremplaçable, étant à la fois l'âme du groupe, le guerrier du milieu et le cerveau de l'équilibre tactique de l'Albiceleste. « Le leader d'une meute de loups » , comme le décrira Bastian Schweinsteiger à la veille de la finale. Alors que la civière entre en scène, Mascherano finit par se lever, rejoignant le bord du terrain alors que Dirk Kuyt, ex-coéquipier et ennemi d'un jour, vient l'encourager. Masche secoue sa tête dure et repart au combat. Une heure et demie plus tard, il sera élu homme du match.

Le grand football sans ballon


Si le Ballon d'or devait être décerné au plus grand héros de l'année, 2014 proposerait un casse-tête aussi solide que la défense de l'Atlético de Diego Simeone. En premier lieu, l'année nous a proposé les héros de tous les week-ends, Cristiano, Messi et Ibrahimović, surpassant les limites humaines et sportives de cette notion aussi absurde que leur talent : la « régularité dans l'exploit » . À ce jeu-là, pour les chiffres et les trophées, le Portugais a remporté la manche 2014. Puis, il y a eu les héros des plus grandes scènes, du bon moment. Manuel Neuer qui s'invente des poings d'acier pour sauver les dix dernières années brillantes du football allemand. James Rodríguez qui joue une Coupe du monde au Brésil comme s'il jouait avec une canette en bas de chez lui. Luis Suárez qui, sur un seul genou, élimine l'Angleterre et l'Italie avec spontanéité, vice et génie (et Diego Godín). Ángel Di María et Sergio Ramos qui secouent un Real Madrid pauvre en idées de jeu en finale de C1. Comme tous les ans, nous avons aussi vu des grands champions : Diego Costa en Espagne, Yaya Touré en Angleterre, Andrea Pirlo en Italie, Philipp Lahm dans le monde. Et enfin, il y a eu Javier Mascherano. Un héros qui n'a rien gagné. Ni sur le plan collectif ni sur le plan individuel.

Retour à São Paulo, plus exactement à la dernière minute du temps réglementaire. Arjen Robben trouve enfin un espace, et le divin chauve arme une frappe à bout portant. Sergio Romero, pris à découvert, ferme les yeux. Quelques secondes plus tôt, le gaucher à l'allure de ptérodactyle s'était faufilé dans la surface argentine, entre Garay et Demichelis, lancé par la déviation subtile du talon de Wesley Sneijder. Si Robben paraît à la fois si soulagé et si pressé, et qu'il pousse son ballon un petit peu trop loin sur son dernier contrôle, c'est certainement parce qu'il est étonné de ne plus voir l'ombre de Javier Mascherano sur ses pas. Alejandro Sabella avait tout misé sur la science tactique de son numéro 14 : placé entre Rojo et Lavezzi, le joueur du Barça avait reçu comme consigne d'annuler le rendement du gaucher volant. Mission accomplie à la fin de la première mi-temps : une passe réussie pour Robben, et c'est tout. Parce que tout le reste a fini dans les pompes jaunes du caudillo sud-américain. Mais cette fois-ci, à la 90e, Robben est passé. Et alors que Sergio Romero ferme les yeux et tend les mains, Masche court après le numéro 11, se jette au sol, tacle et coupe miraculeusement la trajectoire du ballon, qui file en corner. Une action sans ballon, comme un joueur à poil. Le lendemain, le sauveur de la patrie déclarera s'être « cassé le cul pour atteindre le ballon » . L'action héroïque d'une Coupe du monde mythologique.

Une vocation défensive sans voix


Cette saison, la liste des 23 sélectionnés pour le Ballon d'or est composée de deux gardiens (Courtois et Neuer), un central (Sergio Ramos), les polyvalents Philipp Lahm et Javier Mascherano. Au-delà de ces cinq spécimens, le joueur le plus défensif est Bastian Schweinsteiger, ou Toni Kroos, et pas plus. Car le Ballon d'or est un trophée réservé aux buteurs flamboyants, joueurs offensifs claquants et autres joueurs-marques. Le but a des vertus marketing que les tacles et le placement n'auront jamais, et il est difficile d'attirer l'attention sans avoir le ballon. Historiquement, depuis 1956, le trophée a récompensé 5 fois les saisons grandioses de joueurs à vocation défensive : Lev Yachine en 1963, Franz Beckenbauer en 1972 et 1976, Matthias Sammer en 1996 et Fabio Cannavaro en 2006. C'est moins d'une fois tous les 10 ans. Cette année, pourtant, ce sera peut-être Manuel Neuer, et cela aurait pu être Philipp Lahm. Pour sa compréhension du jeu exceptionnelle, qui lui aura permis de faire au cours du même match à la fois le Dani Alves et le Xavi du Bayern de Pep Guardiola. Ou simplement pour son leadership au sein de la Mannschaft depuis dix ans. Mais pour que cela devienne imaginable, Lahm aurait dû marquer un but. Deux buts thuramesques en demi-finale n'auraient probablement même pas suffi. Il aurait fallu que Lahm, en plus d'être le meilleur, soit aussi le Götze de 2014. Le buteur unique de la plus grande des finales, convoqué dans la liste des 23 malgré son statut de remplaçant des phases finales. Contre le Brésil, dans le match de l'année, il n'est même pas entré en jeu.

Alors que Sergio Romero et Jasper Cillessen s'approchent des cages du destin à la fin du temps réglementaire de la demi-finale Pays-Bas – Argentine, Mascherano le capitaine sans brassard s'approche de « Chiquito » et prononce ces mots que toute l'Argentine – femmes et enfants compris – répétera pendant des semaines : « Aujourd'hui, tu vas devenir un héros » . Dans le vif, les caméras enregistrent un instant qui aurait peut-être été révélé seulement vingt ans plus tard par un Romero gros et vieux, au cours d'un entretien donné pour arrondir ses fins de mois. Mais nous sommes en 2014, et les caméras savent lire sur les lèvres. Mascherano devient une star pour tous ces leaders qui parlent plus dans l'intimité du vestiaire que devant la presse, tous ces Baresi, Zanetti, Puyol et Hierro, tous ces anti-Ballon d'or. Alors que tout le monde attendait la confrontation entre les deux buteurs sublimes Messi et Robben, Masche est élu homme du match pour s'être relevé, avoir éteint Robben, avoir signé l'action défensive du Mondial, et enfin pour avoir fait entrer son gardien dans un autre monde. Quatre coups d'éclat, tous sans ballon. Le quotidien argentin Olé lui donnera la note maximale de 10.

Les Quatre Fantastiques et le « joueur d'échecs en short »


Un héros est né : le jour de la finale, Buenos Aires se remplit de maillots floqués du numéro 14, les vidéos et les partages des montages représentant Masche en Rambo, Leonidas ou William Wallace deviennent viraux. Le magazine El Grafico choisit de faire de Mascherano la couverture de son numéro bilan. « L'effet Mascherano » . Pas de trace des Quatre Fantastiques, pas de trace de Messi. Les offensifs sont tous arrivés flamboyants et repartis humains. Di María, d'une blessure musculaire. Agüero, d'une condition physique fébrile. Higuaín, par peur devant la grandeur, et par malchance. Et Messi, par destin, ou autre chose. Finalement, le seul à avoir engendré des effets spéciaux, c'est Masche. En 2006, capitano Fabio Cannavaro avait réalisé une série de sept matchs de Coupe du monde sans erreur, et sans ballon. Le gladiator en short avait gagné un Ballon d'or. Capable d'équilibrer une Albiceleste qui ne tenait pas debout, Mascherano a plutôt été décrit comme un « joueur d'échecs en short » . Mais il ne gagnera pas de Ballon d'or. En fait, il a déjà été récompensé par cette formule le lendemain de la finale perdue dans le quotidien argentin Olé : « Médaille d'argent, couilles d'or » .

Par Markus Kaufmann, à Buenos Aires À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 16 décembre Un délai de 30 minutes avant de pouvoir discuter avec l'arbitre ? 11 vendredi 15 décembre Ligue 2 : Les résultats de la 19e journée 5 vendredi 15 décembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS DE NOVEMBRE 6 vendredi 15 décembre C'est officiel, le contrat liant Bielsa à Lille est rompu 28 vendredi 15 décembre La LFP discute avec Facebook et Amazon au sujet des droits TV 36 vendredi 15 décembre Le parti Patriota 51 dément un accord avec Ronaldinho 46 vendredi 15 décembre Lucho González accusé d'avoir voulu tuer sa femme 46 vendredi 15 décembre Kim Källström va mettre un terme à sa carrière 47 vendredi 15 décembre La minasse d'un joueur de Cittadella sur coup franc 11 vendredi 15 décembre Le plan de professionnalisation totale des arbitres repoussé 28 jeudi 14 décembre Drogba et Djorkaeff ambassadeurs de la LFP 17 jeudi 14 décembre 450€ à gagner avec Chelsea & Leicester jeudi 14 décembre L'arbitrage vidéo adopté en Ligue 1 95 jeudi 14 décembre Dans une favela, un penalty fêté par des tirs de kalash 25 jeudi 14 décembre Le but zidanesque d'un jeune du MK Dons 12 jeudi 14 décembre Les fans de Leicester chambrent Southampton au sujet de Puel 10 jeudi 14 décembre Violents affrontements entre supporters du Partizan lors du derby de Belgrade 39 jeudi 14 décembre Independiente remporte la Copa Sudamericana 20 mercredi 13 décembre 126 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 31 mercredi 13 décembre 375€ à gagner avec Rennes-OM et Newcastle-Everton mercredi 13 décembre Le gros manqué d'Origi face à Leipzig 15 mardi 12 décembre Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 mardi 12 décembre Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 mardi 12 décembre L'étrange statue indienne de Maradona 21 lundi 11 décembre 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 11 décembre Heinze retrouve un banc en Argentine 11 lundi 11 décembre Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 lundi 11 décembre Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 10 lundi 11 décembre Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 5 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 7 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 22 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 35 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 12 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33