En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Groupe C et D

Les cotes de l’Euro (2/2)

Entre l'Italie et l'Espagne dans le groupe C, et l'Angleterre et la France dans le D, ces deux poules pourraient bien voir quelques têtes tomber...

Modififié
GROUPE C


1 - Espagne


Pourquoi ils vont gagner :

- Parce que, selon la même logique qui voulait que le Barça et le Real Madrid s’affrontent en finale de la Ligue des champions, les Espagnols sont les meilleurs.

- Parce que David Silva, Xavi, Iniesta, Mata, Xabi Alonso, Llorente ou Sergio Ramos.

- Parce que la potion magique.

- Parce qu’une troisième victoire consécutive dans une compétition permettrait aux Espagnols de battre un record historique et d’oublier un peu le chômage et la crise.

Ce qu’il pourrait se passer : Une moitié de l’effectif perd contre l’Allemagne aux pénaltys, l’autre face à l’Angleterre dans les arrêts de jeu.

Ce qu’il va se passer : Sortis de la tête de la poule la tête haute, malgré une défaite face à l’Italie, les Espagnols échouent en finale face à la France.

Pourcentage de chance de victoire : 20%

2 - Italie


Pourquoi ils vont gagner :

- Parce que qui dit Calcioscommesse, dit victorieux l’été.

- Parce que le duo Balotelli-Cassano est peut-être le plus taré de l’histoire.

- Parce qu’Andrea Pirlo est la classe incarnée.

- Parce que Gianluigi Buffon gagne toujours ses paris.

Ce qu’il pourrait se passer : Après avoir reçu une banane et conformément à ce qu’avait dit Prandelli, Mario Balotelli quitte la pelouse. Ses coéquipiers, qui menaient 2 à 0 quittent également le stade et s’inclinent sur tapis vert 3 à 0. Pile ce qu’ils avaient mis sur BWin.

Ce qu’il va se passer : Deux nuls contre l’Irlande et la Croatie, mais une grosse victoire contre l’Espagne. L’Italie rejoint les quarts de finale, mais s’incline aux pénos contre l’équipe de France. Putain de barre transversale.

Pourcentage de chance de gagner : 10%



3 - Irlande


Pourquoi ils vont gagner :

- Parce que Thierry Henry n’est pas là.

- Parce que Simon Cox, Shane Long, Aiden McGeady ou Stephen Kelly. Oui, les Irlandais ont les noms les plus stylés de la compétition.

- Parce qu’à 0,58 euro la pinte, il devrait y avoir pas mal de supporters irlandais.

- Parce que Giovanni Trapattoni.

Ce qui pourrait se passer : Les Irlandais sortent l’Italie et rejoignent les quarts de finale. Face à la France, les Verts ne s’en sortent pas mal. 0-0, les tirs au but approchent, mais Giroud marque de la main. Bloody Sunday en France.

Ce qui va se passer : Une quatrième place sans histoire et quelques pintes de Guinness pour les supporters irlandais. Ouais, elle est plus cher, mais bon. Au moins, tu bouffes.

Pourcentage de chance de victoire : 1%

4 - Croatie


Pourquoi ils vont gagner :

- Parce que si l’on s’en tient à la vérité de la vie, c’est à dire celle de Football Manager, Darijo Srna sera le meilleur joueur de l’Euro.

- Parce qu’Olić n’est pas là, mais que Modrić et Jelavić, eux, tiendront leur place.

- Parce que leur maillot est le plus beau de la compétition.

- Parce que depuis 1998, ils font peur. Même s’ils sont beaucoup moins forts.

Ce qui pourrait se passer : Dégoûtés par le niveau actuel de l’équipe, Šuker, Bokšić, Jarni, Boban, Prosinečki & co remettent le couvert et remportent l’Euro. Le tournoi des légendes de Roland-Garros ? De la merde.

Ce qui va se passer : Une victoire contre l’Irlande, un nul contre l’Italie, une défaite contre l’Espagne. L’Italie passe au goal average. Dur.

Pourcentage de chance de victoire finale : 1%.



Groupe D :


1 - Angleterre


Pourquoi ils vont gagner :

- Pour faire un cadeau à la Reine, en poste depuis bien plus longtemps que Fergie. 60 ans, ça se fête.

- Parce qu’à 0,58 euros la pinte de bière en Ukraine, il devrait y avoir pas mal de supporters anglais.

- Parce qu’il paraît que la chance tourne et que, vue la poisse que les Anglais ont eue avant la compétition, le Tout-Puissant pourrait bien faire un geste au mois de juin.

- Parce que, comme pour l’organisation des JO, les Français n’oseront pas mettre la main à la poche pour gagner.

Ce qui pourrait se passer : Aligné aux côtés d’Ashley Cole, Joleon Lescott, Glen Johnson, Theo Walcott, Alex Oxlade-Chamberlain, Ashley Young, Jermain Defoe et Danny Welbeck, John Terry se sent un peu mal à l’aise et préfère quitter la sélection après le match face à la France. Et encore, David James n’était pas là.

Ce qui va se passer : Une campagne morose. Une qualification difficile pour les quarts et une élimination sans histoire face à l’Espagne. Bah ouais, avec Roy Hodgson, fallait pas s’attendre à mieux.

Pourcentage de chance de victoire : 8%

2 - France


Pourquoi ils vont gagner :

- Parce que le changement, c’est maintenant.

- Parce que la génération 87.


- Parce que Ribéry parle enfin français et que les Français le lui rendent bien.

- Parce qu’à force d’être sous-estimé, on finit par gagner.

Ce qu’il pourrait se passer : Décidé à «  donner le meilleur de Patrice Évra  » avant l’Euro, Patrice Évra révèle enfin qu’il a fait don de son talent au secours populaire, il y a quelques mois. Aux anges après la victoire en finale contre l’Allemagne, Hollande dit définivement fuck à Merkel.

Ce qu’il va se passer : Premiers du groupe D après une victoire inaugurale face à l’Angleterre, les Bleus sortent l’Italie en quarts, l’Allemagne en demi-finale et tapent l’Espagne en finale. Costauds.

Pourcentage de chance de victoire : 10%



3 - Ukraine


Pourquoi ils vont gagner :

- Parce qu’à 1,84 euros le Big Mac (en moyenne), il y a de fortes chances que leurs adversaires fassent une Gignac.

- Parce que c’est le seul moyen d’offrir des adieux respectables à l’immense Andriy Shevchenko.

- Parce qu’au vu du prix des hôtels, ils ont déjà gagné.

- Parce que gagner l’Euro, c’est beaucoup plus facile que de respecter des délais de construction quand toute la planète foot a les yeux fixés sur l’avancement des travaux.

Ce qui pourrait se passer : En la personne de Philippe Mexès, Sheva trouve enfin quelqu’un de moins en forme et de plus rondouillard que lui. Motivé, il en claque trois à la France, puis deux à la Suède, pour sortir des poules. Star de l’Euro, il se fait flinguer par un Zlatan jaloux, un soir de juin.

Ce qui va se passer : Une élimination en bonne et due forme. Quatrièmes et derniers de leur poule après deux défaites contre la France et l’Angleterre et un nul contre la Suède.

Pourcentage de chance de victoire finale : 2%


4 - Suède


Pourquoi ils vont gagner :

- Parce que Zlatan n’a vraiment pas envie de finir au PSG et que, du coup, il va faire une compétition totalement folle.

- Parce que les Suédois font toujours tout bien.

- Parce que ça fait trente ans qu’Ingvar Kamprad, onzième fortune de la planète, a placé Ikea sous tutelle néerlandaise et que ça, ça se fête.

- Parce que Christian Wilhemsson est toujours là, mais que le FC Nantes, lui, a disparu.

Ce qui pourrait se passer : Vexé par la petite offre de 40 millions du Paris Saint-Germain, Zlatan rachète le club et botte le cul de Nenê.

Ce qui va se passer : Une victoire contre l’Ukraine, un nul contre l’Angleterre, une défaite contre la France, un retour à la maison, des vacances.

Pourcentage de chance de victoire : 3%



Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 6 heures La double fracture de McCarthy 2 il y a 7 heures Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 il y a 7 heures Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9
À lire ensuite
Les cotes de l’Euro (1/2)