Les confessions de Rooney

Modififié
4 16
Wayne Rooney est un mec qui ne traîne pas. Débuts professionnels à 16 ans et troisième autobiographie à 26 !

Dans le dernier opus, sobrement intitulé My decade in the Premier League, on a une nouvelle preuve que Sir Alex ne rigole pas avec la discipline. L'attaquant de Manchester United revient notamment sur l'épisode qui a poussé Fergie à l'exclure du groupe pour un match contre Blackburn fin 2011. « Après avoir battu Wigan 5-0 lors du Boxing Day, je suis allé dîner avec Darron Gibson et Jonny Evans dans un hôtel. Le lendemain, le manager m'a attrapé pour me dire qu'il n'était pas content et qu'il avait l'impression que je ne m'entraînais pas correctement. Je reçois une amende, et pire encore, je suis exclu du groupe pour le match suivant! » , écrit-il.

On apprend également que Wayne est revenu de vacances avec 3 kilos en trop et qu'il a peur qu'une blessure vienne mettre fin à sa carrière. « Se faire défoncer par des arrières centraux au physique de "Transformer", subir des tacles désespérés, ça laisse des traces... Je veux décider quand arrêter le football, je n'ai pas envie qu'un préparateur physique ou les crampons d'un adversaire le fassent pour moi » , confesse-t-il encore.

Le Mirror révèle aussi des extraits où un Rooney angoissé s'épanche sur sa calvitie : « Vous savez comment les footballeurs sont. Ils sautent sur la moindre occasion pour se chambrer. Alors, quand j'ai décidé de me faire greffer des cheveux par implants capillaires, je l'ai annoncé à tous les joueurs de Man U. Je savais que si je partais en vacances à moitié chauve et que je revenais avec la chevelure d'Andy Carroll, ils allaient me descendre. »

La conclusion reviendra à un coéquipier - malheureusement anonyme : « Un des gars a crié dans le vestiaire : "Hé Wazza, tu vas te laisser pousser une queue de cheval ?" »
ADS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Trop bon la blague de la queue de cheval de Patrice Evra :/
Cetet année on fête l'anniversaire de Rousseau...

300 ans plus tard, même les mecs qui n'ont rien à dire écrivent sur leur vie. On vit une époque formidable.
Le mec est honnête envers lui-même et c'est ce qui me fait plaisir chez lui. Il a 26 ans et déjà toute une carrière derrière lui et il lui reste encore une petite dizaine d'année à jouer s'il s'entretient bien à l'instar de Giggs ou Scholes. Ainsi, après la trentaine il descendra au milieu de terrain car il aura perdu de la vitesse, c'est du moins la réflexion émise par Sir Alex qui a déjà fait de même avec Giggs par exemple.
Rien sur Jennifer Thompson ?
@Enzato Rousseau était un grand écrivain mais il n'avait pas grand chose à dire non plus. Son autobiographie est constitué de faits complétement anecdotiques qui se retrouvent transformés par sa belle plume. Honnêtement on va pas se mettre à comparer Rooney et Rousseau l'un est un grand footballeur, l'autre un grand écrivain. L'un a une jeunesse exaltante surement mal racontée l'autre une enfance banale magnifiquement écrite.
Tu peux te faire une coupe afro on s'en bat les steaks.
Tant que tu nous régales sur un terrain de foot...
"Les noirs sont aussi singuliers de caractère que de couleur" [Jean-Jacques Rousseau]

C'est sur que le Jean-Jacques il n'écrivait pas pour rien.
Il en fallait bien un pour nous dire que Rousseau était un odieux raciste. A quand Voltaire le négrier ?
Ça vole haut.
Toujours juger les hommes en accord avec leur époque.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Lukaku n'est pas Drogba
4 16