Les confessions de Luis Suárez

Modififié
1 6
C'est certain, Luis Suárez laissera une marque indélébile dans le football. Pour son statut de joueur, déjà, mais également parce qu'il est différent des autres.

Dans son livre sobrement intitulé Ma vie, Luis Suárez, El Pistolero a laissé quelques confessions sur ses derniers mois passés à regarder du football devant la télé plutôt qu'en tribunes, interdiction de stade oblige.

Il explique au quotidien Sport, entre autres, comment il est parvenu à signer son contrat avec le Barça alors qu'il était tenu de rester à l'écart de toute activité liée au football. « J'ai dû signer le contrat de façon clandestine, sans qu'il s'agisse d'un événement public » , a-t-il raconté.

Arrivé sur la pointe des pieds, l'international uruguayen se rappelle également une anecdote lorsque Luis Enrique l'a présenté à ses nouveaux coéquipiers. « Le coach a dit : "Bon, ils l'ont finalement sorti de Guantánamo pour se retrouver avec nous à l'entraînement." Ils ont tous applaudis le prisonnier libéré et j'ai essayé de ne pas rougir d'être le centre de toute leur attention. »

En même temps, entre l'uniforme orange et ce maillot jaune fluo, il n'y a qu'un pas. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'adore Suarez, mais à chaque fois, ça m'emmerde qu'on l'appelle El Pistolero. Il n'y a qu'un seul Pistolero, et c'est Alberto Contador.

C'était ma minute caca nerveux. Bonne soirée.
this is anfield Niveau : DHR
finalement sorti de Guantánamo..liverpool n'est pas une prison,mais une religion
this is anfield Niveau : DHR
Pour les fans de liverpool, ou de football, lire david peace / rouge ou mort
barcelonista Niveau : DHR
blague dure á faire pour un pro barça mais: entre guantanamo et une charnière ramos pépé il n'y a qu'un pas
barcelonista Niveau : DHR
blague dure á faire pour un pro barça mais: entre guantanamo et une charnière ramos pépé il n'y a qu'un pas
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 6