Les comptes du foot français

Modififié
0 1
Le microcosme du football professionnel hexagonal serait-il en train de voir rouge ?

L'état des comptes n'incite en effet guère à l'optimisme. Vendredi, lors de son discours de clôture de l'assemblée générale de la LFP, Frédéric Thiriez a annoncé que les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 présenteraient un déficit cumulé d'environ 130 millions d'euros pour la saison 2009-2010 –contre 33,5 millions l'exercice précédent–, ne manquant pas l'occasion de se plaindre au passage.

« Les pouvoirs publics ne nous ont pas beaucoup aidés » , a confessé le président, remettant notamment en cause « la suppression du droit à l'image collectif, la remise en cause de la loi sur le statut des agents sportifs, l'augmentation des frais de sécurité et le maintien de la taxe sur les spectacles » .


Pour autant, la situation pourrait quelque peu s'arranger grâce aux « efforts sans précédent » mis en œuvre actuellement par les clubs, avec en particulier « une baisse des salaires des joueurs de 20% sur les nouveaux contrats, une réduction des effectifs de 10% en moyenne, une baisse de la durée des contrats et une baisse de 20% environ des frais généraux » .

Les temps sont durs...

AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

130 millions d'euros, ce qui fait 1/10ème du déficit de Manchester, non?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Naples en version Beatles
0 1