En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. // SO FOOT #148
  2. // Numéro 100% Ronaldinho

Les coachs de Liga racontent Ronaldinho

Affronter Ronaldinho sur un terrain de football peut vite tourner au supplice, tant ce virtuose du ballon rond est capable de créer sans compter. Dès lors, une approche tactique pour comprendre ce phénomène s’impose. Juande Ramos, Javier Irureta et Joaquín Caparrós, anciens entraîneurs de Liga, racontent.

Modififié

La parole aux entraîneurs

Juande Ramos


Clubs entraînés : Alcoyano, Levante, CD Logroñés, Barça B, Lleida, Rayo Vallecano, Betis, Espanyol, Málaga, Séville, Tottenham, Real Madrid, CSKA Moscou, Dnipro.

Joaquín Caparrós


Clubs entraînés : Recreativo Huelva, Villarreal, Séville, Deportivo, Athletic Bilbao, Neuchâtel Xamax, Majorque, Levante, Grenade, Osasuna, Al-Ahly Doha.

Javier Irureta


Clubs entraînés : Sestao Sport, CD Logroñés, Real Oviedo, Pays basque, Racing Santander, Athletic Bilbao, Real Sociedad, Celta de Vigo, Deportivo, betis, Real Saragosse




Comment définiriez-vous Ronaldinho ?
Juande Ramos : C’est un joueur spécial, sans aucun doute possible. Il possède un côté artistique très développé, et je crois qu’il a fait beaucoup de bien au football en Espagne. Il est arrivé à Barcelone pour changer la dynamique du club, devenir champion d’Espagne et d’Europe. Ronaldinho, c’est le joueur que tu aimes regarder jouer.

En tant qu’entraîneur, comment préparer son équipe avant de jouer Ronaldinho ?
Joaquín Caparrós : De mon point de vue personnel, les schémas tactiques individuels ne sont pas nécessaires. Ce qu’il faut, c’est arriver à rehausser la performance collective. Redoubler l’attention, la précision, l’application dans les mouvements en équipe.
Javier Irureta : L’approche était différente chez moi. Entre collègues, je prenais le temps d’appeler avant d’affronter une équipe, surtout avant d’affronter un joueur comme Ronaldinho. On se donne certaines informations, pour connaître son état d’esprit avant la rencontre. Quelle est sa fréquence de frappe, à quelle fréquence il coupe son effort... Cela peut être utile pour le match à venir, car tu sais s’il est dans un état d’esprit plus passeur ou buteur.
JR : Pour le coup, je préparais mes matchs surtout en fonction de la stratégie du Barça.
« Lorsqu'un joueur comme Ronaldinho est face à toi, tu sais qu’en une seule action il peut faire basculer une rencontre. C’est un génie. »
C’est sûr que lorsqu'un joueur comme Ronaldinho est face à toi, tu sais qu’en une seule action il peut faire basculer une rencontre. C’est un génie. Une chose importante est qu’il ne faut pas commettre de faute trop rapprochée de notre but, car Ronaldinho est un grand spécialiste des coups de pied arrêtés.

Le jour du match, comment parvenir à diminuer l’influence de Ronaldinho dans le jeu ?
JR : Dans l’idéal, la meilleure chose à faire, c’est d’éviter qu’il contrôle la balle. S’il maîtrise le ballon, il devient presque insaisissable, manipule la balle à sa guise et devient ultra dangereux. Si tu le tiens pendant 89 minutes, mais que tu finis par lâcher ton attention une minute, ça se termine par un but contre toi.
JI : D’après moi, il faut un défenseur qui soit toujours proche de Ronaldinho. En général, je ne suis pas le genre d’entraîneur à demander un marquage individuel. Mais quand il s’agit d’un joueur comme Ronaldinho, je crois que c'est la règle à suivre. Il faut toujours être présent pour éviter de le voir changer le cours du match.


Joaquín, vous êtes l’entraîneur qui encaisse le premier golazo de Ronaldinho dans son ère avec le Barça. Comment est-ce que vous réagissez sur le coup ?
JC : C’était un but spectaculaire, ça va très vite. Cela symbolise parfaitement le niveau de jeu de Ronaldinho, l’élu du football mondial. Ronaldinho, c’est une énorme projection vers l’avant. Le voir marquer un but comme celui-là, cela ne m’a surpris qu’à moitié. On savait déjà ce dont il était capable au niveau international, notamment avec le Brésil de 2002. Ce but contre l’Angleterre, il est tout aussi incroyable... Ronaldinho restera dans l’histoire comme l’un des plus grands footballeurs au monde, c’est aussi simple que cela. Ce type de but prouve qu’il fait partie intégrante de cette catégorie.

Vidéo

Dans ce cas, comment conditionner le joueur qui s’occupe du marquage de Ronaldinho ?
JR : J’étais déjà habitué à faire un travail défensif spécifique entre les joueurs des deux ailes, mais c’est vrai que lorsque Ronaldinho est sur le terrain, il faut éviter de lui offrir trop d’espace pour accélérer. En cela, j’aimais donner une aide à mon défenseur latéral. Au cas où son attention baissait sur un duel, il pouvait compter sur une couverture supplémentaire par le milieu du même couloir grâce à son repli défensif. Mais parfois, cela était quand même insuffisant parce qu’il excellait dans l’art d’enchaîner des dribbles successifs sur différents adversaires !
JI : J’avais un vrai guerrier avec Manuel Pablo, un bonheur de l’avoir dans mon équipe. C’était un joueur avec une excellente condition physique. Je n’avais pas tellement besoin de lui parler dans ce cas-là, il savait quoi faire et il pouvait le faire pendant tout le match, car il avait suffisamment de coffre. Contre Ronaldinho, c’étaient des duels dans lesquels il était capable de répondre présent. En général, l’ailier évite d’aller au duel avec Manuel, car il était quasiment impassable dans ce domaine. Avec Ronaldinho, il y avait à chaque fois de belles oppositions.

Le parallèle est intéressant entre vous deux, Joaquín et Juande, puisque vous avez tous les deux pu observer le face-à-face entre Ronaldinho et Dani Alves... Comment réagissait-il ?
JC : Je suis plus un entraîneur qui prend l’équipe adverse dans sa dimension collective. Du coup, je ne me concentrais pas spécifiquement sur Ronaldinho au moment de l’affronter. C’est toujours difficile de jouer contre un homme de cette envergure. Dani commençait à intégrer les principes de la Liga espagnole, ce match lui a permis de beaucoup apprendre avec l’un des tout meilleurs joueurs du monde dans sa zone.

Juande, quand vous jouez le Barça en Supercoupe d'Europe en août 2006, vous parvenez à éteindre Ronaldinho et vous gagnez 3-0. Quelles étaient les consignes données à Dani ?
JR : Dani devait rester proche de lui, toujours. C’est la meilleure manière d’anéantir le jeu d’un grand joueur parce qu’on peut tout de suite montrer sa présence et exercer un pressing important.
« Il faut éviter qu’il se retrouve tourné face au but parce que sinon, l’équipe s’expose à son explosivité et voit le risque se rapprocher et s’élever. »
Il faut éviter qu’il se retrouve tourné face au but parce que sinon, l’équipe s’expose à son explosivité et voit le risque se rapprocher et s’élever. Le fait qu’ils se connaissent en sélection devait aussi jouer, c’est certain. Un joueur comme Ronaldinho est aussi exceptionnel qu’un Messi ou un Cristiano Ronaldo, mais cela reste des joueurs que l’on peut régulièrement affronter lors de séances d’entraînement. Dani avait cet avantage de connaître son vis-à-vis. Ensuite, il était aussi porté par l’envie commune de donner à Séville une Supercoupe d'Europe. Ce soir-là, je pense que mon équipe avait plus envie de ce trophée que le Barça.

Vidéo

Finalement, la plus grande faiblesse de Ronaldinho à exploiter n’était-elle pas dans sa manière d’être, par sa tendance à être parfois hors de forme ?
JR : Les périodes de méforme physique ne sont pas imputables à Ronaldinho uniquement, mais à tous les joueurs de football. C’est une affaire de gestion, car une saison est très éprouvante. Il y a des périodes où on passe au travers, puis d’autres où l’on revient en forme dans un autre moment de la saison. Ronaldinho était un joueur fantastique, mais il restait aussi un homme avec des coups de moins bien, où il devenait plus prévisible.
JI : Bon, les faiblesses de Ronaldinho, elles sont plutôt compliquées à trouver (rires) ! Comme je le disais, il faut être toujours près de lui et déléguer ce travail à l’un de mes joueurs, le plus fort mentalement si possible. Il faut un joueur qui sache garder son calme. On peut même choisir un milieu de terrain défensif si besoin. Et quand je dis qu’il faut le marquer, c’est être constamment à ses côtés, qu’il ait la balle ou non. Ce travail de harcèlement se fait en permanence. Il faut venir lui parler, lui dire : « Écoute-moi, ce soir, je ne vais pas te lâcher d’une semelle, tu vas m’avoir sur le dos tout le temps. » Cela fait partie du jeu. En fait, il faut un chien ! Les consignes à lui donner, c’est de rester focalisé sur Ronaldinho, pour lui le match devient secondaire. Je m’en foutais qu’il ait la balle ou qu’il participe au jeu, je le veux toujours collé à lui ! Si Ronaldinho touche la balle, tu es là pour l’embêter. Quand il est face à toi, tu ne regardes que la balle. Les dribbles, il faut les oublier.


Javier, durant votre époque au Super Depor, vous aviez connu un joueur du même style que Ronaldinho, avec Djalminha. Comment est-ce qu’on utilise un meneur de jeu avec une technique largement au-dessus de la moyenne ?
JI : Djalminha, c’est un joueur brésilien comme Ronaldinho. Cela constitue une donnée importante, parce que ce type de joueur pense le football comme une activité ludique. Djalminha était un gaucher, Ronaldinho est droitier. Tactiquement, cela change l’approche par rapport au collectif. Mais quoi qu’il arrive, ce sont des joueurs qui adorent le spectacle. Ce sont eux qui vont te faire un dribble, une passe que personne n’attend, que ce soit dans une phase défensive ou offensive. Ce qu’il faut, c’est parvenir à l’insérer dans un collectif, en sachant que les autres membres du groupe doivent comprendre qu’il s’agit d’un joueur clé. Une fois que cela est compris, l’équipe s’améliore grâce à cette évolution.

Est-ce qu’un joueur comme Djalminha ou Ronaldinho peut permettre d’obtenir un avantage mental sur l’adversaire, étant donné leur technique hors du commun ?
JI : C’est évident. Mais cela peut aussi se retourner contre soi. En un geste, ce joueur te change complètement la physionomie d’une rencontre, et cela peut te donner des ailes.
« Avoir un joueur capable de toujours se réinventer, ce serait magnifique. En l’occurrence, tu ne peux bénéficier de ces gestes que de façon ponctuelle, quand l’inspiration parle. »
La seule chose qui fait défaut, c’est la continuité de la performance. Avoir un joueur capable de toujours se réinventer, ce serait magnifique. En l’occurrence, tu ne peux bénéficier de ces gestes que de façon ponctuelle, quand l’inspiration parle. Un coup du foulard, un dribble, cela ne peut pas se faire n’importe quand ou n’importe où. Tu vas l’avoir dans cet état pendant 15 ou 20 minutes maximum, et le reste sera quelconque. C’est pour cela que parfois, tu dois surtout rechercher la continuité collective, et te passer des services du joueur.

Joaquín, la fois suivante où vous rencontrez Ronaldinho en Liga, vous perdez 4-0 au Sánchez-Pizjuán... Est-ce que Ronaldinho est devenu pour vous une sorte de cauchemar, une bête noire ?
JC : Le Barça était une grande équipe, et Ronaldinho était un joueur avec lequel tu pouvais t’attendre à souffrir. Mais quand je vois ce que Dani Alves est devenu, sans faire la fine bouche, cela m’impressionne encore plus : son nombre de titres, sa longévité... Je crois que très peu de joueurs possèdent le palmarès de Daniel Alves aujourd’hui. Ensuite, je ne considère pas Ronaldinho comme ma bête noire, non. Il reste vulnérable d’après moi, il faut simplement avoir une organisation collective infaillible.

Pourquoi Ronaldinho est-il aujourd’hui une source d’inspiration pour les jeunes générations ?
JR : Ronaldinho est une attraction pour les enfants, une référence ! La raison est simple. Si tu vois le football comme un marché où circule l’argent, d’autres joueurs vont gagner autant que lui, voire plus... Mais si, comme un enfant, tu vois le football comme un spectacle, tu es obligé de penser à Ronaldinho. Et là-dessus, personne ne peut le détrôner.

Propos recueillis par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence
Hier à 17:15 Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 12 Hier à 14:46 Le carton rouge complètement idiot de German Lux 16 Hier à 14:07 Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 26 Hier à 10:35 Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 Hier à 09:56 Le raté de l'année signé Neal Maupay 12
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 2 vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 50 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 21 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Les fans de Crystal Palace refusent le maillot de Pape Souaré 11 mercredi 25 octobre Un joueur ultra-rapide en D1 indonésienne 25 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6