1. //
  2. // Dette

Les clubs espagnols doivent 752 millions

Modififié
14 9
Vive le fair-play financier.

Le gouvernement espagnol a fourni ce matin les chiffres de la dette globale des clubs espagnols. Et celle-ci fait froid dans le dos. En effet, l’intégralité des clubs espagnols doit, en tout, 752 millions d’euros au Fisc.

Sur ces 752 millions, 489 appartiennent aux dettes des équipes de Liga (première division). Telles sont donc les conclusions de l’étude du gouvernement espagnol requise par la députée de Izquierda Unida (IU), Caridad Garcia, qui est également porte-parole de la Commission Education et Sport.

On attend de savoir ce qu’en pense Michel Platini.
EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'attends de voir comment il va se débrouiller Platoche pour mettre en oeuvre les sanctions dans le cadre de son fair-play financier. Parce qu'entre les financements qui contourneront la règle et les enjeux politiques, ça va pas être facile facile...
RahXephon Niveau : CFA
Woputain, je savais que c'était grave, mais à ce point... Du courage, Michel, du courage !
489 M€ pour les clubs de Liga. Soit autant que ce que certains anti prêtaient pour le Real ou le Barça. Bref, rien de si affolant au final.

Au passage, c'est assez pénible cette chasse à l'endettement lancée par les profanes.
Ca ne provient d'aucune justification sensée, juste d'une espèce de révolte très tendance sur le monde financier, mais sans que les fondements se basent sur du concret.
L'endettement, en vérité, c'est très sain, quasiment toutes les entreprises y ont recours pour financer leurs activités. Et on pourrait encore parler de l'effet de levier qu'il apporte, mais je ne vais pas rentrer trop dans les détails.
Ce qu'il faut surtout retenir, ce n'est pas qu'un club soit endetté, ça on s'en fout pas mal, non, c'est sa capacité à générer suffisamment de ressources que pour rembourser cette dette et le nombre de périodes nécessaires pour se faire. Si ce paramètre est sous contrôle, alors un endettement même superficiellement important ne signifie en rien des problèmes financiers. Pour illustrer, il est très possible que MU et le Barça aient une capacité à rembourser leur dette de 2-3-400 M€ nettement supérieure à une petite équipe de L1 qui n'aurait qu'une dette de 2-3 M€. Ce dont personne ne parlera jamais, car ça ne fait pas assez racoleur, ça ne marque pas assez les esprits! Alors que cette situation s'avère nettement plus catastrophique! Trop souvent, on parle de l'endettement à tort et à travers, et ça devient vraiment pathétique.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
14 9