En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Les clubs de Premier League dans le rouge

Modififié
La Premier League joue à qui perd gagne.

Selon une étude du cabinet Deloitte parue ce mercredi, les clubs du Championnat anglais ont accumulé un déficit de 110 millions de livres (un peu moins de 132 millions d'euros) pour la saison 2015-2016. Après deux saisons de profits, les clubs de Premier League sont de retour dans le rouge, malgré des revenus records de 3,6 milliards de livres (4,2 milliards d'euros).

Selon Dan Jones, directeur du Sports Business Group de Deloitte, l'amélioration des revenus est due « pour plus de la moitié aux deux clubs de Manchester » . Les pertes sont liées à une augmentation des salaires de 12% mais aussi aux conséquences de plusieurs « dépenses exceptionnelles » .

Pour rappel, le contrat faramineux de droits TV signé avec les médias britanniques, d'un montant de 6,92 milliards d'euros sur trois ans, entre en vigueur à partir de cette saison. Les clubs anglais avaient anticipé cette augmentation de revenus en dépensant massivement sur le marché des transferts à l'été 2015.


Franck Tabanou et Max-Alain Gradel étaient notamment venus renforcer la compétitivité sportive du Championnat. Et cela n'a pas de prix.

AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 17 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6