1. //
  2. // 1/4 de finale
  3. // PSG/Chelsea

Les clés tactiques de PSG – Chelsea

Pour l'histoire, ce duel PSG-Chelsea est celui de l'ambition aussi inconsciente qu'infinie des Parisiens face au statut paradoxal d' « outsider double champion d'Europe » des Blues. Il est aussi le défi de Laurent Blanc, celui qui apprend, face à José Mourinho, celui qui sait. Enfin, sur le terrain, ce match opposera deux types de football opposés : la possession de balle contre la contre-attaque rapide, trois milieux centraux contre trois milieux offensifs, une défense conquérante contre un bloc bas. En clair, une équipe qui aime jouer avec le ballon, et une autre qui préfère le voler.

Modififié
0 73
L'épreuve de philo

Depuis son arrivée, et même plus tôt dans le costume de sélectionneur de l'équipe de France, Laurent Blanc a toujours parlé de sa « philosophie à respecter » . Un 4-3-3 construit pour prendre l'initiative, garder le ballon et user l'adversaire. Et ça marche : cette saison, le PSG répète ses gammes en attendant de se mesurer à plus gros. José Mourinho aussi a évoqué « la stabilité du jeu parisien » . Chelsea n'ayant pas les armes pour lui voler l'initiative comme pourraient le faire le Bayern ou le Barça, le PSG aura a priori le luxe de philosopher en paix.

Il s'agit donc d'un vrai test pour l'essence du jeu parisien, qui va devoir démontrer deux choses : transformer possession en occasions face à l'une des défenses les plus expérimentées d'Europe, et ne pas se faire piéger en contre face à l'une des attaques les plus rapides de la compétition. Et ce n'est pas un petit piège : avec la polyvalence des Ramires, David Luiz, Willian et l'entrée en jeu possible d'Obi Mikel, cette formation de Chelsea sait se refermer comme aucune autre en Europe cette saison. Enfin, sur le banc, le test est immense pour Laurent Blanc, dont la gestion des imprévus, des tournants et des changements, sera particulièrement observée.

Comment le PSG peut-il conserver sa philosophie sans se mettre en danger ?

En quelques mois, José Mourinho a une nouvelle fois bâti une formation intelligente, basée sur un travail sans ballon extraordinaire et des joueurs au profil de contre-attaquants. D'une part, les Blues ont les débordements fabuleux de Hazard, le volume de jeu de Willian, la rigueur étonnante d'Oscar et la polyvalence des Schürrle, Ramires ou encore David Luiz. D'autre part, même en l'absence d'Eto'o, José peut compter sur l'expérience et le savoir-faire exceptionnel d'Ivanović et Terry, pour ne citer qu'eux. Dit simplement, cela donne une équipe qui défend dur et qui attaque vite. Comment empêcher les Blues de transformer leurs récupérations en situations dangereuses ? Et comment ralentir cette ligne de trois milieux offensifs ?

La prévention, d'abord. D'une, le PSG doit limiter les pertes de balle sur les ailes dans les zones de Hazard et Willian, et dans les pieds de Lampard. De deux, pour ne pas subir les bombardements ennemis, le meilleur moyen est de pousser les ailiers adverses à défendre le plus proche possible de leurs propres cages. Van der Wiel et Maxwell sauront-ils conquérir leur couloir ? L'aide de Cavani et Lucas (ou Lavezzi) sera cruciale. La réaction, ensuite. Les pertes de balle étant inévitables, il s'agit de trouver une manière de réagir correctement. Le plus dangereux étant de donner de l'espace aux coureurs londoniens, il s'agit en premier lieu les limiter en resserrant les lignes, avec deux ingrédients : une défense très haute et un pressing agressif sur les milieux, pour qu'ils n'aient pas le temps de se retourner. Dans ce registre, Thiago Silva est peut-être le meilleur au monde, mais la concentration d'Alex pour éviter toute situation de sprint embarrassant sera capitale. Dans un second temps, l'usage des fautes tactiques est primordial. Blanc peut compter sur l'expert Thiago Motta, lui qui avait fait dérailler les attaquants londoniens en 2010, au point d'exclure Drogba.

Le PSG doit-il craindre le pressing de Chelsea ?

Il y a dix jours, Chelsea envoyait un signal très fort avec un set servi à Arsenal. À Stamford Bridge, 20 minutes de pressing insoutenable et d'erreurs provoquées avaient suffi. Est-ce que cela peut marcher contre le PSG ? A priori, non. Ce pressing est d'abord un défi pour Chelsea. D'une part, l'effectif parisien est mieux armé que celui des Gunners. Motta n'est pas qu'un Arteta, Silva est autrement plus à l'aise avec la possession que Koscielny et Mertesacker, et enfin, Hazard sera-t-il capable de faire un pressing suffisamment intense face à l'insolent Verratti ? Face à cette interrogation, Mourinho pourrait demander à Willian d'occuper le côté gauche et au Belge d'aller se placer à droite, voire en pointe, avec toujours l'option de faire jouer Ramires en ailier droit.

D'autre part, le PSG sait facilement mettre en place des situations de supériorité numérique non seulement au milieu de terrain, mais partout sur le terrain, à l'aide des décrochages d'Ibra, des mouvements de Lucas, de la sérénité de Maxwell, tout en restant dangereux grâce aux appels de Cavani. La rigueur d'Oscar et le travail de Willian pourraient « compliquer la vie » de Motta et Silva, comme l'a dit Mourinho, mais il faudrait que les Blues parviennent à presser bien au-delà de la relance parisienne pour que le PSG soit vraiment bousculé. Ainsi, Mourinho pourrait ne pas ordonner de tel pressing à l'aller, et forcer les Parisiens à se découvrir en se gardant une chance d'aller marquer un but à l'extérieur en contre ou sur coup de pied arrêté…

Ibrahimović, Cavani, Hazard et… Javier Pastore ?

Les grands matchs de C1 appartiennent aux étoiles, ces joueurs capables de faire sauter tout plan de jeu par leur talent. Ibra, Cavani, Hazard. Peu importe l'adversaire, ces joueurs savent faire la différence et dépasser le cadre du système de jeu et des consignes. Lampard aussi, à l'émission des coups de pied arrêtés, ainsi qu'Ivanović, à leur réception, peuvent entrer dans cette catégorie. Du côté parisien, il faut ajouter un homme dont on attend pourtant beaucoup moins : Javier Pastore. Et s'il était temps de voir l'Argentin non pas comme un problème insoluble, mais une arme supplémentaire et unique ?

Si l'Argentin ne sera définitivement jamais la star de ce PSG, s'il ne sera peut-être jamais fait pour aller marquer une tête décisive à Évian en plein mois de décembre, le fait est qu'aucun autre créateur francielien n'a plus d'idées que le numéro 27. Quand le système, la rigueur et le travail, ne suffiront plus au PSG, quand Lavezzi et Lucas auront « fait le tour » , il faudra un éclair de génie, une pensée imprévisible, un petit bout d'extérieur du pied que l'on n'attendait pas. L'an passé, si la saison du Flaco avait débuté en janvier, elle avait finalement abouti sur deux performances de champion à Valence et à Barcelone. Et si cela devenait une habitude ?

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

derIngenieur Niveau : CFA
Note : 1
" cette formation de Chelsea sait se refermer comme aucune autre en Europe cette saison"

Déja entendu parler de l'Atlético Madrid ?
Ca sent la leçon tactique donnée à Blanc par Mourinho.
Quel bonheur de lire un tel article.
Ripaillons Niveau : DHR
Oh putain c'est bon la ligue des champions.

"Ici, c'est Paris"

On espère que ce soir ce sera le début du respect pour le club parisien "bon qu'à jouer contre les petits clubs"
Stan Key Lubric Niveau : CFA
Superbe la photo, un remake de la flûte enchantée avec Luiz dans le rôle de la flûte.
bien que j'adore l'atletico, c'est un miracle leur match nul hier contre un très bon Barca.
Diego, son but, il en marquera pas toutes les semaines comme ca.

Bref, j’espère que ce soir l'équipe qui fera le jeu et le spectacle sera récompensée et que ce sera pas un hold up de plus. Les stats parlent pour le PSG, avoir le ballon et faire le jeu, ca doit permettre de gagner.

Forza
Je vote pour que Pastore soit le "sauveur" , mais encore faudrait-il qu'il joue . Et ça c'est pas gagné .

Donc ce soir c'est Matuidi et Jallet ou Maxwell qui vont marquer .....
nous espérons tous une victoire de Chelsea afin que tout le monde reste à sa place les petits clubs ne doivent pas aller en demi de Ldc c est très grave pour cette compétition
pauleta saint germain Niveau : District
Très bon article.
Déjà, au niveau individuel, j'ai peur de lavezzi (qui perd très bien tout seul la balle face à des équipesmoyennes, alors face à chelsea), et le face à face hazard/jallet, je préfererai marquinhos, le peu de fois ou je l'ai vu jouer à ce poste je le trouvais très bon, et jallet à fortement regressé à mon sens: j'ai peur qu'il se faace bouffé totalement.
ensuite, généralement on arrivait à bien tenir la balle face à des équipes qui ne nous pressait pas, lorsque l'on a été agressé,on a toujours eu des pbs, c ce qui me fait peur, il va vraiment falloir augmenter notre niveau de jeu.
Message posté par Ripaillons
Oh putain c'est bon la ligue des champions.

"Ici, c'est Paris"

On espère que ce soir ce sera le début du respect pour le club parisien "bon qu'à jouer contre les petits clubs"


On espère que ce soir sera le début de l'humilité pour les centaines de supp' parisiens qui ont oublié d'ou arrive leur club, et qu'il n'a rien fait en europe.
Arthur-FAFI Niveau : DHR
Pour gagner contre Chelsea, tous les joueurs du PSG doivent faire une grande partie et, en particulier, Verratti et Matuidi, qui n'ont pas beaucoup d'expérience des matchs de cet enjeu. Chelsea les mettra certainement sous pression. Ils peuvent être très bons et les attaquants pourront s'exprimer. Impossible de prévoir le niveau de leur prestation de ce soir mais ils ont du talent à faire valoir...
George Haggis Niveau : CFA2
Recoba75 tu pourrais y mettre du tien et te montrer plus virulent franchement. Tu es bien moins bon que robinvanperfect qui a laisse un grand vide derriere lui.

Un petit effort s'il te plait.
Message posté par pauleta saint germain
Très bon article.
Déjà, au niveau individuel, j'ai peur de lavezzi (qui perd très bien tout seul la balle face à des équipesmoyennes, alors face à chelsea), et le face à face hazard/jallet, je préfererai marquinhos, le peu de fois ou je l'ai vu jouer à ce poste je le trouvais très bon, et jallet à fortement regressé à mon sens: j'ai peur qu'il se faace bouffé totalement.
ensuite, généralement on arrivait à bien tenir la balle face à des équipes qui ne nous pressait pas, lorsque l'on a été agressé,on a toujours eu des pbs, c ce qui me fait peur, il va vraiment falloir augmenter notre niveau de jeu.


Je vote aussi Marquinhos, qui tiendrait probablement mieux son couloir que Jallet face à Hazard (et peut apporter son jeu de tête sur corner, surtout si TS est diminué dans ce domaine à cause de sa blessure). Et un trio d'attaque, de droite à gauche, Lucas-Ibra-Cavani.

Avec entrée de Pastore à la 60e pour mettre un ballon à Cavani dans le dos d'une défense brisée par les courses de Lucas.
ParisianoLF Niveau : Loisir
Il faut Marquinhos en latéral droit, c'est le profil parfait pour contrer Hazard. Perso je privilégierais Lucas à Lavezzi, que tu sors à la 60e pour Pastore. Si on prend un but à la maison on est mort. Ca va être très dur
Ce qui me fait peur se sont les arrières latéraux parisiens. Jallet n'est pas au niveau du reste (je parle pour le PSG car c'est un bon en L1), Maxwelle est tjs perfectible défensivement et avec Schurrle et Hazard sur les cotés, t'as vite moyen de te pt les reins !

L'absence d'Eto'o noie les pistes également car défendre sur Torres ou Ba, ce n'est pas le meme profil voire avec Hazard qu'il peut mettre en pointe.

Perso, je mettrai Torres car il sait manger les espaces (je ne vois pas Chelsea maitre du ballon) et il score peu mais tjs dans les matchs importants (cf ancien article so foot).

Putain, j'attends le duel Terry vs Ibra, hummmmmmmm, je n'aimerais pas être les protège-tibias !
Message posté par pauleta saint germain
Très bon article.
Déjà, au niveau individuel, j'ai peur de lavezzi (qui perd très bien tout seul la balle face à des équipesmoyennes, alors face à chelsea), et le face à face hazard/jallet, je préfererai marquinhos, le peu de fois ou je l'ai vu jouer à ce poste je le trouvais très bon, et jallet à fortement regressé à mon sens: j'ai peur qu'il se faace bouffé totalement.
ensuite, généralement on arrivait à bien tenir la balle face à des équipes qui ne nous pressait pas, lorsque l'on a été agressé,on a toujours eu des pbs, c ce qui me fait peur, il va vraiment falloir augmenter notre niveau de jeu.


Leur jeu est pas toujours de presser haut. Ils ont différentes façon de jouer. Presser haut des mecs comme verrati, Silva,motta ou maxwell, c'est le risque de se faire passer par leurs techniques et ensuite Paris va très très vite avec Matuidi et Lavezzi en prenant appui sur le Z.

Je les vois plutôt presser à 40m de leur but pour lancer des CAs de plus loin.

Le travail sur les ailes sera déterminant je pense
ParisianoLF Niveau : Loisir
Message posté par Cefca


Je vote aussi Marquinhos, qui tiendrait probablement mieux son couloir que Jallet face à Hazard (et peut apporter son jeu de tête sur corner, surtout si TS est diminué dans ce domaine à cause de sa blessure). Et un trio d'attaque, de droite à gauche, Lucas-Ibra-Cavani.

Avec entrée de Pastore à la 60e pour mettre un ballon à Cavani dans le dos d'une défense brisée par les courses de Lucas.


On est de la même famille ?
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Ah oui et on met Pastore à la place de qui ? Verratti, Matuidi, Motta ? Soyons sérieux, c'est de la pure folie de confier les clés du jeu à un mec qui passe son temps à faire des extérieurs et qui regarde le match en marchant.

Si on gagne la bataille du milieu on gagne le match, ce n'est pas avec un Pastore sur courant alternatif qu'on y arrivera.

Je ne suis pas convaincu du fait de devoir presser très haut, je sais que c'est notre habitude en ligue 1, mais je pense que l'on devrait jouer bas, pour les empêcher de prendre la profondeur et les obliger de jouer dans les petits espaces, là où ils ont beaucoup de mal à combiner.

Je pense aussi qu'il faudra être très solide sur les côtés avec des latéraux aux prises de risque minimum.

Ensuite notre milieu devra se projeter très vite vers l'avant à la récupération, on verra si on est capable de le faire dans les grands matchs car on a du mal à le faire dans les petits.

A mon avis si on mise tout sur la solidité avec un bloc compact et bas on peut faire complètement déjouer cette équipe, elle deviendra inoffensive
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Recoba75
nous espérons tous une victoire de Chelsea afin que tout le monde reste à sa place les petits clubs ne doivent pas aller en demi de Ldc c est très grave pour cette compétition

Parce que Chelsea c'est un très grand club?
Soyons sérieux, avant l'arrivée d'Abramovitch, ce club n'était bon qu'à jouer le ventre mou de Premier League.
Leur progression en une petite dizaine d'année est magnifique, mais ça en fait pas un grand club d'Europe. Keep calm.
Entre Chelsea et PSG oui la différence est énorme Paris est un club de seconde zone content ou pas
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 73