1. // Ligue des champions – Quart de finale retour – Chelsea/PSG

Les clés tactiques de Chelsea-PSG

Après le but coup de poing de Lavezzi, l'erreur de Thiago Silva, le CSC de David Luiz et l'invention de Javier Pastore, c'est la pause. À la mi-temps, un score de 3-1 n'est jamais définitif, encore moins à Stamford Bridge. Les supporters font le voyage, les joueurs se concentrent et les entraîneurs ajustent leur tactique…

Modififié
7 26
C'était le 14 mars 2012, il y a un peu plus de deux ans. Après s'être incliné 3-1 au San Paolo, ce qui provoqua la fin de l'ère Villas-Boas, le Chelsea de Di Matteo avait renversé le Napoli à Stamford Bridge. Drogba, Terry, Lampard, puis Ivanović en prolongation. La victoire des cadres. Le match s'était joué sur des détails : les occasions manquées de Cavani et Lavezzi, la blessure de Christian Maggio, un corner, un penalty. Mourinho le sait, malgré le 1-3, le choc de ce soir n'a pas à être rationnel : « Mes raisons d'y croire ? Les raisons ne sont pas importantes, la conviction est importante. »

Quel plan pour Chelsea ?

José Mourinho croit en Dieu, mais pas suffisamment pour le laisser décider du sort de ce match. La « conviction » , c'est pour la forme. Le Portugais sait que jouer ce PSG avec deux buts de retard est un vrai défi : le PSG sait mieux tenir le ballon, le PSG sait faire mal en contre et le PSG est fort sur coups de pied arrêtés. Mais José sait aussi que Sirigu n'a jamais vraiment été testé à ce niveau, que Jallet peut être mis en difficulté et que Matuidi, Motta, Alex, Rabiot et Cavani sont sous la menace d'une suspension. Aussi, il sait que ce PSG n'a jamais eu à gérer une telle situation. Les vingt premières et les vingt dernières minutes peuvent devenir un enfer pour les Parisiens, et Mourinho va tout faire pour créer une atmosphère compliquée : pousser Cavani et Lavezzi à gâcher leurs occasions, pousser Sirigu à faire une mauvaise sortie, Jallet à ne pas voir un décalage, et Verratti à perdre des ballons, entre autres…

Tactiquement, ce match va prendre deux dimensions pour Chelsea. La première est défensive. Chelsea ne peut pas laisser le PSG gagner ce match. C'est la partie la plus difficile : à l'aller, les Blues n'ont pas trouvé de solution pour contenir les assauts parisiens. Pour ce qui est du pressing, la vie des Londoniens sera pénible sans Ramires, et on peut douter des capacités de Lampard et David Luiz à fatiguer les Parisiens durant 90 minutes, d'où une possible surprise. Puisqu'il aura besoin d'un Hazard et d'un Oscar bien plus libres qu'à l'aller, Mourinho pourrait leur offrir plus de protection : Obi Mikel pourrait former un milieu à trois, et pourquoi pas une surprise Ashley Cole au milieu pour mieux couvrir les montées d'Ivanović à l'aide des permutations d'Azpi ? La seconde dimension est celle de l'intelligence dans le jeu, la patience, la lucidité. Pour se rapprocher des cages de Sirigu, Chelsea va attaquer intelligemment : provoquer des fautes proches de la surface adverse, gagner péniblement des corners, prendre des risques sur les transmissions de Lampard vers ses ailiers. Pour cela, Mourinho aurait grandement eu besoin de son Drogba, qui avait porté à lui tout seul l'attaque bleue contre Naples. Cette fois, un numéro 9 semble donc indispensable.

Gagner le ballon, avec Lucas, Pastore ou Cabaye ?

Mais s'il en faut peu aux Blues pour marquer, il leur faut quand même le ballon. Après Arsenal-Bayern en huitièmes de finale cette saison (0-2), Pep Guardiola avait insisté sur la difficulté de tenir la possession de balle : « Ce soir, on a encore vu que cela dépendait de la possession. On aurait dû plus se battre lors des dix premières minutes. C'est une question de personnalité. Il faut vouloir le ballon. » C'est cette envie et cette personnalité qui avaient manqué au PSG de la 5e à la 30e minute au Parc : le PSG avait abandonné le contrôle du match en perdant la possession. Après un premier but marqué, les Parisiens avaient aussi perdu l'obligation de dominer. Et ce soir, ils ne l'auront pas non plus. Et pourtant, pour se donner toutes les chances de voir le dernier carré, Blanc veut gagner le ballon : « Nous ne sommes pas venus ici pour subir le jeu et cela sera certainement la clé du match. »

Avant l'aller, on se demandait comment le PSG pouvait conserver sa philosophie sans se mettre en danger face aux contres assassins des Blues. Ce soir, il s'agit plutôt de savoir si le PSG peut faire le jeu dans une atmosphère hostile et réussir, à coups de longues périodes de conservation de balle (dans son propre camp), à abattre les espoirs des Anglais. Une défense basse, des ailiers pour écarter et beaucoup de passes, c'était justement l'arme de Mourinho en 2010 pour battre les Blues d'Ancelotti avec l'Inter à Stamford Bridge. L'interrogation repose donc plutôt sur le choix des hommes, entre les mouvements de Pastore dans l'axe et les courses de Lucas, mais aussi l'option Cabaye. La polyvalence du Français peut être cruciale : non seulement il permettrait de donner plus de densité au milieu parisien, mais il offrirait aussi une assurance si jamais Chelsea parvenait à imposer un rythme fou à la rencontre. Les interceptions, les longs ballons et le jeu de Premier League de Cabaye seraient alors une arme supplémentaire. Une arme que Blanc a peut-être regrettée lors de la première mi-temps du match aller.

Les conséquences de l'absence de Zlatan

La blessure de Zlatan a trois conséquences tactiques. D'une, l'axe parisien est quelque peu abandonné. Le triangle Motta-Verratti-Matuidi penche à gauche, et Ibra aime venir chercher le ballon pour compenser cette absence, et le faire gicler sur l'aile. Le Suédois sait porter les attaques, mais il fait surtout la différence dans leur élaboration. Zlatan à gauche avec Maxwell et Matuidi, Zlatan à droite pour un exercice de conservation de balle improvisé avec Verratti. Sans son attaquant mobile et adroit, le PSG perd une façon de faire courir les Blues, de perturber leurs lignes défensives et d'amener la possession dans le camp adverse. D'où la possibilité de l'option Pastore, qui s'est toujours libéré en l'absence du Suédois, et qui sait servir Cavani. De deux, Blanc perd les replis défensifs de l'Uruguayen sur le côté droit, d'où la pertinence de l'option Lucas, ou le repositionnement du Pocho à droite. Enfin, tout Paris attend Edi Cavani : non seulement sa finition, mais aussi sa capacité à faire remonter le bloc. En vrai numéro 9.

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Markus, toi qui avais annoncé le but de Pastore sur un coup de génie quelques heures avant le match de la semaine dernière, je te suivrais n'importe où, quand bien même tu annoncerais un hat trick de Christophe Jallet.
Merci
chris redfield Niveau : Loisir
Bon je me lance je pense que chelsea va s'imposer sans problémes .
Chelsea à domicile c'est une machine de guerre, paris à l'aller ne m'a pas du tout
impressionné.

Je vois pas comment paris va marquer mais je suis sur qu'ils vont être dévorés

vivants par le pressing de chelsea.
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Pastore titulaire parce qu'il a fait une bonne action en 6 mois c'est un sketch de Laurent Blanc? Les joueurs ne sont vraiment pas logés à la même enseigne quand on voit les bonnes performances de Lucas. Paris va subir, même sans le vouloir ils vont jouer en contre. Dans ce cas de figure, Lucas semble quand même bien plus logique que Pastore. Et puis va falloir défendre sur le coté d'Hazard, là aussi Lucas semble plus logique quand on voit ce qu'il a fait à Leverkusen
Tigris Mystic Niveau : District
Quand je lis cet article j'ai l'impression que PSG a fait un mauvais résultat en s'imposant 3-1 au Parc. C'est assez marrant de lire les journalistes se faire dessus avant le match retour sous prétexte du syndrome CFC-Napoli.

Les parisiens ont les cartes en main. Sans aller jusqu'à dire que ce sera un match facile, et loin de là, Paris peut aborder la rencontre plus sereinement que ce que l'on veut bien nous faire croire dans cet article.

Les clés du match, Paris les a trouvé à l'aller, au terme d'une rencontre âpre et disputée. Cette fois, c'est à Chelsea et au Spécial One de mettre la main dessus.

Purée qu'est ce que j'ai hâte !!!
MaxChampagne Niveau : DHR
Entre les articles sur Eurosport, les commentaires de Dessailly et Leboeuf, cet article et tant d'autres je conseillerai au joueurs du PSG de reprendre l'avion et de revenir à Paris pour préparer le choc de dimanche en ligue 1.... pfff
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Pastore et Cabaye ne seront pas titulaires sinon ils n'auraient pas fait le match de Reims en entier.

En revanche ils pourront être de bons remplaçants, surtout Pastore qui pourra mettre le feu une fois la défense crevée.

A mon avis tout repose sur la prestations de nos 3 milieux de terrains. Si ils sont au niveau, nous ne seront jamais battus ni jamais en danger, à contrario si le pressing anglais fonctionne et qu'ils coupent nos transmissions comme en 1ère alors là on aura le feu au cul et on chiera dans notre froc.
On peut pas avancer l'heure du match ? J'en peux plus là
On peut pas avancer l'heure du match ? J'en peux plus là
PhoenixLite Niveau : Loisir
Qu'ils gagnent. Point.
M'en branle du comment.
Si Paris perd 1-0, j'espere que Blanc dira que c'est la plus belle defaite de sa carriere.
Nathan le blues belge Niveau : DHR
Je vois bien Mourinho jouer avec deux attaquants. Ou alors mettre Willian a la place de Ramires et garder le meme système. Willian , d'après Cech, court beaucoup plus que Ramires et est capable de récupérer beaucoup de ballons. Sa présence apporterait en plus, une présence offensive non négligeable. Un milieu Luiz Willian Schurrle Oscar Hazard , est plus que probable.. A moins que Mourinho préfère l'expérience de Lampard.
Message posté par chris redfield
Bon je me lance je pense que chelsea va s'imposer sans problémes .
Chelsea à domicile c'est une machine de guerre, paris à l'aller ne m'a pas du tout
impressionné.

Je vois pas comment paris va marquer mais je suis sur qu'ils vont être dévorés

vivants par le pressing de chelsea.


Jurisprudence Fc Bâle!
prophetGMS Niveau : DHR
Nathan le blues belge
mouais enfin jouer avec un seul récupérateur... On s'improvise pas milieud ef comme ca, le william se ferait bouffer
Je vois déjà le Mou rentrer au vestiaire(sans la petite accolade amicale a Lolo bien entendu),filer en conf de presse et pleurer sur l'arbitrage, le calendrier de la Première League, son manque d'attaquants...
Mais on lui en tiendra pas rigueur car c'est le number one et que ce soir il peut la faire gagner sa putain d'équipe, même si Paris est supérieur, à tous les points de vues.
gündojeanne Niveau : Loisir
le problème de mourinho c'est que cette fois il a affaire à des joueurs extrêmement malins, et soudés.
les très grands matches de chelsea au Bridge cette année, arsenal ou man city, ne se jouaient pas avec l'obligation d'en marquer deux sans en prendre. ni contre des joueurs qui le connaissent parfaitement. d'où le pressing sauvage face à des équipes "techniques" soudainement tétanisées.
blanc est très intelligent quand il dit qu'il va garder sa philosophie... il a beaucoup d'alternatives, au contraire, dans le découpage du match en séquences tactiques variées. chelsea, par exemple, sera incapable de cibler le danger si le psg reste derrière lors du premier quart d'heure, mais également menacé si le psg vient les chercher très très haut dès l'entame. même au bridge, chelsea a maintes fois prouvé son incapacité cette année à construire face aux équipes regroupées.
contrairement à ce qu'on croit c'est largement le psg qui est en position de force tactique. parce qu'il a le choix de s'adapter. ce qui déterminera ce match c'est la gestion du pressing et des temps forts par chelsea, car si le psg acceptera de se laisser agresser, il sera aussi capable d'aller chercher par périodes le ballon très haut, et de clore les débats à la moindre déconcentration londonienne (luiz, terry).
naples n'avait pas la variété du milieu à trois du Psg, ni la malléabilité de son attaque (cavani à la fois flèche et point d'ancrage).
tellement vrai que chelsea aurait besoin d'un drogba.

mon feeling : 1-1, qualif PSG.
Jacky_Duguépéroux Niveau : District
Exter de Pastore derrière la défense, frappe enroulé filet opposé de Cavani.
On prend les paris ?
Plusieurs interrogations seront à lever pour voir Paris atteindre le dernier carré :

- Jallet ( Vdv ) réussira t il de nouveau une prestation aboutie comme au parc ? Sachant que l'arme fatale de Chelsea se nomme Hasard et que ce dernier ne devrait pas toujours s'éteindre en seconde période ...

- Maxell, qualité filtre, pourra t il être à la hauteur de son apport offensif pour bloquer l'entreprenant et endurant William, seul joueur offensif anglais à avoir tenu la distance mercredi dernier, et qu'il s'est souvent contenté d'accompagner et de laisser centrer ..?

- le pressing anglais de première période au parc peut il être reconduit pendant 90 minutes ? Sachant l'absence de Ramires, son remplaçant Lampard n'ayant pas le même impact physique ...

- Etoo jouera , jouera pas ? Sa présence dans les rendez vous décisifs serait forcément un plus pour Chelsea et un test significatif pour l'axe central parisien ( surtout pour Alex ),

- la gestion émotionnelle et la sérénité dans les duels pour des joueurs tels que Verrati ou David Luiz, ce dernier ayant frôlé l'expulsion au match aller...

- le duel Azpi/ Lucas sera à suivre car l'espagnol malgré sa fin laborieuse au parc avait réalisé une prestation de haut niveau et Le brésilien peut il être aussi tranchant sur un tel match en tant que titulaire ?.. Et confirmera t il ses progrès défensifs car la doublette avec hasard est un atout anglais ?

- la gestion de l'espace dans le dos des centraux Terry/ Cahill face aux appels de Cavani et Lavezzi. Contrairement à l'image qu'il peut donner Cahill est tonique et peut rivaliser avec les deux parisiens, mais Lavezzi qui avait souvent occupé l'axe devant les décrochages fréquents d'Ibra le fera t il autant avec Cavani ? Maintiendra t il son niveau de ces dernières semaines ?

- le flair et le coup de patte de Lampard ont souvent permis à Chelsea de débloquer des situations, mais l'âge passant, et face à un tel adversaire peut il encore faire la décision ?

- la gestion de l'impact physique et aérien des anglais sur les coups de pieds arrêtés qu'ils ne manqueront pas de mettre dans les 16 mètres parisiens, la performance dans ce domaine de Sirigu, ..

- Chelsea pourra t il empêcher et contrarier la possession et la maîtrise du ballon des parisiens, qui menant au score, pourront user de cette arme pour éviter le pressing et l'intensité anglaise et faire sortir la ligne de défense adverse ?

Bref beaucoup de questions, il en manque certainement d'autres et c'est sans compter comme je l'ai lu dans des commentaires sur les impondérables faits de jeu, décision arbitrales qui ne manqueront pas d'exister et ainsi de relancer les conversations d'après match !
HamadaJambay Niveau : District
Message posté par chris redfield
Bon je me lance je pense que chelsea va s'imposer sans problémes .
Chelsea à domicile c'est une machine de guerre, paris à l'aller ne m'a pas du tout
impressionné.

Je vois pas comment paris va marquer mais je suis sur qu'ils vont être dévorés

vivants par le pressing de chelsea.


Tout le monde dit que Paris a mis des buts "plaisanteries" à l'aller mais la réussite ça se provoque et ça passe par la possession et les occasions. Sur ces 2 points Paris a été supérieur à l'aller. Je crois que Chelsea doit s'appuyer la dessus pour se qualifier, autrement je ne vois pas Paris se faire trouer ce soir car, faut pas se mentir, le jeu de Chelsea c'est pas non plus le barça de 201.

A moins d'un éclair de génie ou un but concédé dans les 5 premières minutes je pense qu'il y aura match nul ce soir.
HamadaJambay Niveau : District
Message posté par chris redfield
Bon je me lance je pense que chelsea va s'imposer sans problémes .
Chelsea à domicile c'est une machine de guerre, paris à l'aller ne m'a pas du tout
impressionné.

Je vois pas comment paris va marquer mais je suis sur qu'ils vont être dévorés

vivants par le pressing de chelsea.


Tout le monde dit que Paris a mis des buts "plaisanteries" à l'aller mais la réussite ça se provoque et ça passe par la possession et les occasions. Sur ces 2 points Paris a été supérieur à l'aller. Je crois que Chelsea doit s'appuyer la dessus pour se qualifier, autrement je ne vois pas Paris se faire trouer ce soir car, faut pas se mentir, le jeu de Chelsea c'est pas non plus le barça de 201.

A moins d'un éclair de génie ou un but concédé dans les 5 premières minutes je pense qu'il y aura match nul ce soir.
HamadaJambay Niveau : District
Message posté par chris redfield
Bon je me lance je pense que chelsea va s'imposer sans problémes .
Chelsea à domicile c'est une machine de guerre, paris à l'aller ne m'a pas du tout
impressionné.

Je vois pas comment paris va marquer mais je suis sur qu'ils vont être dévorés

vivants par le pressing de chelsea.


Tout le monde dit que Paris a mis des buts "plaisanteries" à l'aller mais la réussite ça se provoque et ça passe par la possession et les occasions. Sur ces 2 points Paris a été supérieur à l'aller. Je crois que Chelsea doit s'appuyer la dessus pour se qualifier, autrement je ne vois pas Paris se faire trouer ce soir car, faut pas se mentir, le jeu de Chelsea c'est pas non plus le barça de 201.

A moins d'un éclair de génie ou un but concédé dans les 5 premières minutes je pense qu'il y aura match nul ce soir.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 26