1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. // Zone CONMEBOL

Les clés des qualifs sud-américaines

Pas grand-chose à jeter lors de cette journée d’éliminatoires sud-américains. Au programme, deux immenses chocs. L’Uruguay face au Brésil qui, en cas de victoire, validerait quasiment son ticket pour la Russie, et Argentine-Chili, le nouveau Clásico sud-américain. Seul problème : les deux matchs sont programmés quasiment à la même heure. Il faudra faire un choix !

Modififié

Uruguay - Brésil


Première gourmandise de la soirée, Uruguay-Brésil au Centenario de Montevideo. Un duel serré, puisqu'en 38 matchs officiels, la Canarinha l’a emporté à quatorze reprises contre onze pour la Celeste et il y a eu treize matchs nuls. Cette fois, le Brésil, qui caracole en tête des éliminatoires, semble avoir l’avantage. D’autant que son dauphin est privé de Luis Suárez (suspendu évidemment), mais aussi d’Álvaro Pereira et du gardien Fernando Muslera. Devant, c’est donc Diego Rolán qui débutera aux côtés du Matador Cavani, le meilleur buteur des éliminatoires. Les Brésiliens, eux, se présentent avec leur onze type, à l’exception de Gabriel Jesus. Tite semble avoir trouvé la bonne carburation, puisque depuis sa nomination en juin 2016, le Brésil a enchaîné six victoires en six matchs ! Dont un impressionnant 3-0 asséné aux Argentins. Selon un mathématicien brésilien qui a basé ses statistiques sur les quatre dernières campagnes éliminatoires, un match nul assurerait aux Brésiliens 99% de chance de qualification. Il y a plus qu’à.



Argentine - Chili


Il est là l’autre choc, le plus beau peut-être. L’Argentine veut prendre sa revanche de la dernière Copa América et semble enfin déterminée à prendre les Chiliens au sérieux. Victoire impérative, puisqu’elle permettrait aux Argentins, cinquièmes, de repasser devant leurs adversaires du jour avant d’aller affronter la Bolivie sur les cimes de La Paz. Edgardo Bauza, le sélectionneur argentin sait l’importance de ce match, lui qui déclarait : « Si nous battons le Chili, nous irons probablement au Brésil, le Chili est le match clé. » Côté chilien, on y croit aussi, plus de complexe d’infériorité comme auparavant. Un peu de vantardise même de la part d’Arturo Vidal, qui ne jouera pas le match, mais se permet de troller les Argentins. Il a posté une vidéo de lui chantant la chanson du chanteur de reggaeton Arcangel Ya me acostumbré a ganar, ( « Je me suis habitué à gagner » , en VF). Ivan Zamorano aussi a eu son petit mot à dire sur le match en déclarant : « Si Messi avait été chilien, il aurait des statues dans tout le pays. » Bref ça taquine gentiment, ça monte un peu en pression avant l’explosion. Seul hic : l’absence de Dybala côté argentin, celles plus problématiques de Diaz, Vidal et peut-être Medel pour les hommes de Pizzi. Rassurez-vous, cela n’empêchera pas le match d’être chaud.



Venezuela - Pérou


Comme quasiment à chaque fois à ce moment des éliminatoires, les Vénézuéliens n’ont plus rien à espérer et les Péruviens sont au bord du précipice, les roues arrière dans le vide. Du classique, en somme. Mais il reste une infime chance aux Incas, qui sont pour l’instant huitièmes. Il serait d’ailleurs temps de revoir ce magnifique maillot en phase finale de Coupe du monde (dernière qualification en 1982). Pour espérer, il faut gagner sur les terres d’Hugo Chávez, puis s’imposer à domicile face à l’Uruguay la semaine prochaine. Le tout sans Jefferson Farfán et Juan Manuel Vargas, jugés hors de forme. Tout sauf de la tarte. Sauf que les partenaires de Paolo Guerrero l’ont promis, il y aura un supplément d’âme. Il s’agit de donner un peu de baume à ce cœur qui subit actuellement de plein fouet la colère d'El Nino... Les inondations et les glissements de terrain ayant déjà fait des dizaines de victimes entre Lima et le nord du pays.


Colombie - Bolivie


Si la Bolivie peut compter à domicile sur l’asphyxiante altitude de la Paz, la Colombie aussi a sa botte secrète : la moiteur de Barranquilla. 90% d’humidité en moyenne et une température avoisinant les 35 degrés Celsius au coup d’envoi. Il fallait bien cela aux Cafeteros, privés de Falcao, qui viennent d’enchaîner trois matchs sans victoire. Du coup, les hommes de Pékerman doivent absolument gagner pour rester dans la course. Les partenaires de James, sixièmes au coup d’envoi, pourront sans doute compter sur les Boliviens qui font habituellement figure d’aimables punching-balls loin de leurs bases. D’autant qu’évidemment, avec sept points (dont quatre perdus administrativement), ils sont avant-derniers et n’ont plus rien à jouer.


Paraguay - Équateur


Rien de sexy a priori, pourtant il s’agit là encore d’un match décisif. Pour les Guaranis d’abord qui, à l’image des Péruviens, doivent absolument gagner pour rester en course. Un quitte ou double. Pour les Équatoriens aussi, qui, en cas de victoire, feraient un immense pas vers la Russie. Pas forcément séduisante, la Tricolor est une équipe hyper cohérente et très costaude physiquement. Ce qui lui a permis de se qualifier pour trois des quatre dernières Coupes du monde. Pas un mince exploit dans des éliminatoires aussi denses.



Par Arthur Jeanne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  08:20  //  Amoureux du Qatar
La Colombie est loin d'avoir match gagné face à la Bolivie (même si ça fait un bout de temps qu'elle n'a pas perdu face à la Bolivie).
Dans les 4 points perdus administrativement, les boliviens perdent un point du nul à Santiago face au Chili! Ils savent bétonner et si la Colombie ne trouve pas la faille rapidement... le temps peut se retourner contre elle.

Pékerman est en roue libre, aucune cohérence dans ses choix (le retour d'Armero, qui joue épisodiquement en club depuis la CdM 2014, après avoir été victime de la purge de l'été 2015 par exemple), aucun plan de jeu etc.
La Colombie est un poulet sans tête avec un Ramesse qui se croit omnipotent alors qu'il fait plus de mal que de bien à la sélection...
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Content de te revoir par ici au sujet de la Colombie, :))). [Pas mal de boulot en ces temps, excuse-moi de ne t'avoir répondu auparavant, :(]. La bonne nouvelle est qu'on va en pouvoir discuter lors de ces matchs, ;).

Il faut le dire et l'avouer: le groupe SudAm est LA "compétition invsible" dans le mesure où la débauche ainsi que l'usure, le stress qu'elle entraîne est un facteur de (très grand) poids pour expliquer certains détours qui frappent les championnats nationaux et les tournoirs européens majeurs. Bref, ces éliminatoires font vraiment bander... Mais elles constituent une source d'inquiétude colossale.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  10:34  //  Amoureux du Qatar
Si la Colombie ne prend pas 6 points, je pense que c'est cuit. Gagner en Equateur serait une sacrée perf' mais sur un malentendu... Un peu comme les victoires en Bolivie et au Paraguay! Ou le nul au Chili.

Je ne comprends pas pourquoi la Colombie continue de jouer à Barranquilla alors qu'elle pourrait avoir l'avantage de l'altitude à Bogota et dans une moindre mesure à Medellin...
The Admiral Niveau : DHR
En 2002, la Colombie joue tous ses matchs à Bogotá, et ne se qualifie pas. Donc, on change de ville, pour revenir sur Barranquilla, historiquement considérée comme "La casa de la selección". Ça n'a pas marché là non plus pour le mondial de 2006, et donc direction Bogotá de nouveau pour les qualif' de l'Afrique du Sud. Ça a pas pris non plus, et on a même joué quelques matchs à Medellín.

C'est là que l'on se dit qu'il fallait arrêter de jouer, et qu'il fallait se décider tout simplement pour jouer à la "Casa de la Selección", c'est à dire Barranquilla, où historiquement la Selección a eu beaucoup de succès.

Après je me demande quels sont les vrais avantages de jouer là-bas. Même pour un Barranquillero pur souche - comme moi, notamment ;-) - il serait très dur de jouer sous le cagnard. D'ailleurs quand je suis à Barranquilla c'est normal d'entendre de gens dire qu'ils ne veulent pas sortir de chez eux, ou de leur boulot, entre plus ou moins 11h et 16h - il fait tout simplement trop chaud (bien sûr il y a plein de gens qui le font hein c'est pas comme si la ville s'arrêtait pendant ses heures là, je vous vois venir)

Dernièrement y'a aussi eu le problème du terrain qui était en mauvais qualité. L'Atlético Junior, l'équipe de Barranquilla, a dû jouer plusieurs de ses matchs à Cartagena pendant qu'on réparait le gazon.

J'aimerais bien que la Selección continue à jouer à "Quilla", comme on l'appelle. Nous sommes très attachés au fait que l'équipe nationale joue chez nous. Mais il faudra penser à soigner le terrain. Et puis, comme j'ai dit auparavant, je ne sais pas si pour certains joueurs colombiens c'est vraiment un avantage de jouer là-bas. Pour les gars de Medellín et Bogotá, jouer à Barranquilla peut être un vrai supplice aussi.

Ça me dérangerait pas que quelque matchs se jouent à Medellín, sincèrement. Mais pas à Bogotá s'il vous plaît !
Est-ce que la Tricolor a déjà joué à Cali ? Il y fait bon, c'est pas trop haut, et le Guerrero conviendrait tout à fait non ?
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  15:51  //  Amoureux du Qatar
Ils sont joués un amical dans le nouveau stade du Deportivo Cali il y a quelques années.
5 réponses à ce commentaire.
C'est un match très important pour l'Argentine, qui se doit de faire un résultat face au Chili pour garder de bonnes chances de se qualifier. Malheureusement, malgré des joueurs exceptionnels, cette équipe ne fonctionne pas bien, je ne sais pas ce qu'il se passe, syndrome Angleterre en compétition ?

Heureusement pour eux, le moteur Vidal sera absent, ce qui leur rendra la tâche plus facile, mais s'ils perdent, et ce avant d'aller jouer la Bolivie chez eux, qui est dure à prendre, ça se compliquera vraiment.

Quant au Brésil, leur regain de forme est impressionnant depuis quelques matchs, ça reste une équipe jeune mais il y a énormément de talent et Tite semble avoir trouvé la solution pour les faire jouer ensemble, il faudra se méfier d'eux a la coupe du Monde, d'autant plus que leurs joueurs (notamment Jesus) auront pris de l'expérience.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Tout à fait. Malgré les guerres en interne (et les intÉrêts qui vont avec), Tite est parvenu à redonner un certain contexte de "normalité" à la Seleçao. Malgré quelques absences (très notables -au passage, un aspect qui survient dans chacune des listes des grandes sélections-), je serai du genre plus prudent ou moins absolu dans mes propos concernant les mauvaix augures attribués ou portés sur son "projet technique".

L'Argentine? À voir, @Lockzy... Bauza me semble vraiment dépassé par le "contexte". Mais à suivre, malgré que les doutes, outre de persister, deviennent de plus en plus une série de mauvaix choix (et très proches de sa non-compétence pour le poste).
À ce sujet, tu cites l'absence de Vidal... À vrai dire, bien qu'il soit L'étendard chilien, la force de ce groupe se repose sur ses certitudes collectives. Pizzi: de nombreux clubs européens devrait noter son nom dans sa short-list de "coach sur lequel miser".
zinczinc78 Niveau : CFA
 //  12:20  //  Supporter de Bordeaux
Quelqu'un sait si Suarez est suspendu pour un ou deux matchs ? J'aimerais pas qu'ils nous crament Diego Rolan juste quand il revient en forme..

Et puis c'est chiant de pas pouvoir prendre L'Uruguay à FIFA 17 à cause des suspensions de Suarez..
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
1 match.
3 réponses à ce commentaire.
 //  10:31  //  Amoureux de la Bolivie
A noter que la Bolivie a laissé 6 titulaires à La Paz, dont leurs meilleurs joueurs Escobar et Chumacero très performants avec el Tigre (The Strongest) en Libertadores pour les laiser en altitude et préparer la réception de l'Argentine à La Paz. une info qui semble montrer que l'objectif est de faire un résultat à domicile que dans le traquenard colombien de Barranquilla.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  10:43  //  Amoureux du Qatar
ça me choquerait pas que la Bolivie batte cette Argentine.
 //  10:55  //  Amoureux de la Bolivie
Moi non plus
Mais la Bolivie a perdu son entraineur Hoyos qui était arrivé après la Copa Centenario complètement râté. Il avait remis la Verde sur de bons rails avec des bons résultats en éliminatoires : victoires face au Pérou et au Paraguay (les 2 à domicile certes), nul face au Chili à l'extérieur (un véritable exploit) et un autre face à l'Equateur à domicile (2-2 après avoir mené 2-0). Bon après, elle a perdu ses points contre le Pérou et le Chili sur tapis vert pour avoir aligné un joueur fraichement naturalisé et non-éligible.

Donc c'était vraiment pas mal avec Hoyos, l'équipe pouvait progressé mais il a démissioné car il a été débauché par la U et est donc parti entrainer au Chili. Dommage.
2 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Le Vénézuéla a quand même bien régressé par rapport à ses 2 dernières campagnes qualificatives, où il avait fini 7ème je crois. Je pensais qu'il pourrait jouer les barrages pour 2018 mais il s'est totalement foiré. Quelqu'un a-t-il une explication concernant cette baisse de niveau ?
Cbest la fête aux avatars cette semaine.
Ce bon vieux Vladimir...
montrealyonnais Niveau : DHR
Ils doivent sûrement prendre trop de buts et ne plus en marquer assez.

De rien :)
Ce commentaire a été modifié.
saddam_usain_bolt Niveau : CFA2
Merci Michael Owen

PS : Si vous n'avez pas compris la vanne, checkez les prouesses de Michael Owen le consultant ici http://sabotagetimes.com/football/22-st … fans-laugh
Solverstone Niveau : DHR
Le pays aussi a bien régressé ces dernières années, socialement et économiquement. Ceci explique cela ?
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  14:34  //  Amoureux du Qatar
Sur le papier, le Venezuela est beaucoup plus fort aujourd'hui. Sur le papier malheureusement...
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Expliquer la Vinotinto par la régression du pays... [Au passage, ce n'est pas l'histoire des magouilles de la FVF publiée il y a certains jours que cela va atténuer la tentation, :(. Quelle clique d'escrocs...]
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
J'avoue que c'est pas évident de raccourcir ton pseudo (@Seins?; @Romane; @Bohringer?), :)))

Concernant la Vinotinto, il y en a pourtant de la matière dans les inférieures (leur U20 SudAm a été très bon). Et Dudamel est un excellent coach.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  16:59  //  Amoureux du Qatar
@LesSeins, ça me va!

Faut rester prudent avec les sélections de jeunes mais oui, les venezueliens ont fait une belle campagne et jouaient même le titre avant de craquer sur la fin!

Le Venezuela devrait dépasser le Pérou et la Bolivie dans les prochaines années. Peut-être la Colombie aussi si ils font rien pour faire bouger les choses!!
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Je n'en suis même pas à "mes premiers" Sudamericano pour dater et comprendre le facteur "prudence", :))). Je remarquais ledit input dans la mesure qu'il y a plusieurs joueurs très proches de débarquer (Soteldo entre autres). Donc oui, "prudence". Mais les Rangel, Fariñez ont déjà "le" niveau comme pour être dignes d'être suivis de très près.
Concernant leur rendement, c'est surtout l'entamme de la compét' qui les a plombé. Ils ne possèdent pas autant de certitudes individuelles que l'Uruguay ou de l'Équateur mais, globalement, ils ont réussi à dégager une ossature très intéréssante.

Par ailleurs, prestations Argentines et Colombiennes tout juste... très pauvres. Mis à part certains joueurs, rien à niveau collectif. Comme trop souvent d'ailleurs. Mais bon, tu auras toujours un JC Hernández pour te mettre à l'abri, ;).
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Et concernant l'effectif de Pékerman, c'est surtout l'axe défensif qui m'intéresse. Ça s'emballe beaucoup autour de Davinson mais, tu vois, "prudence", ;).

Il a de grandes qualités, mais je le vois assez loin quand même du niveau "qu'on" lui attribue. Mina, c'est une toute autre histoire, :).
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  18:04  //  Amoureux du Qatar
Davinson n'a que 20 ans et joue en Eredivisie! Il a encore le temps.
On l'envoie à Barcelone cet été (avec Yerry aussi!), j'espère que ça se fera pas et qu'il continuera d'apprendre tranquillement à l'Ajax!
Pékerman ferait une erreur monumentale en lui faisant confiance maintenant (Lui offrir sa première face à l'Argentine...) ! Y a encore le vieux briscard Zapata et les deux Murillo.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Mina au Barça, c'est prévu pour juin 2018. Davinson? Cela n'aurait aucun, mais vraiment aucun sens. Trop "tendre" encore. Je sais qu'il a le temps...)))) Je te disais seulement que pas mal de monde lui octroie un "niveau Barça": il a le profil, les qualités et le potentiel. Mais, pour l'heure, c'est "juste ça". D'ici 2 saisons, peut-être. Mais, là, il doit encore poursuivre sa progression et gommer pas mal de largesses.

À vrai dire, exception faite de Mina, Zapata et consorts ne confortent guère. Et pourtant, Murillo avait l'air d'être finalement bien parti après son passage à Grenade et sa première partie de saison au calcio. Mais voilà: ça ne prend pas (en ce moment, son cas me fait trop penser à celui de Cáceres malheureusement). Et Zapata... Aïe Zapata. Bon, voyons comment répond "l'autre" Zapata, :).
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  18:40  //  Amoureux du Qatar
Il peut pas être pire que le très mauvais Teo Gutierrez (Je comprends pas comment cette tanche a pu avoir presque 50 sélections...)!
J'aime bien Adrian Ramos mais je crois qu'il est blessé.
13 réponses à ce commentaire.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Purée l'Argentine non qualifiée pour le mondial qui est un scénario envisageable... y a pas à dire tout fout le camp.

Mais vu la remontée fantastique brésilienne on peut vraiment s'attendre à tout on va avoir droit à un gros suspense tout est bon à prendre
 //  13:02  //  Aficionado del Argentine
♬♩Vamo vamo Argentina , vamo vamo a ganar .. ♬♩

Il y aura une intensité de fou pour ce match , il y a longtemps que j'étais plus excité comme ça pour un match de sélection !!
Ca va etre la folie si il y a un but , bon pas le choix il faudra gagner contre los Chilenos !!
 //  13:13  //  Amoureux de la Bolivie
L'absence combinée de Vidal et Diaz est un gros coup dur pour les Chiliens. C'est le coeur de l'entrejeu qui est touché, on parle de Vidal mais on oublie trop vite le rôle de Diaz dans cette équipe, qui est très important dans le dispositf et c'est souvent lui le premier relanceur. Curieux de voir quel dispositf Pizzi va adopter pour combler ses absences, et cera à Aranguiz de prendre ses responsabilités au milieu.
kim jung kill Niveau : National
 //  18:47  //  Supporter du Chili
c'est vrai mais Valdivia est revenue et au milieu il peut faire très mal aux argentins, en esperant qu'il prenne pas de carton rouge sanguin comme il est
1 réponse à ce commentaire.
Solverstone Niveau : DHR
"Edgardo Bauza, le sélectionneur argentin sait l’importance de ce match, lui qui déclarait : « Si nous battons le Chili, nous irons probablement au Brésil, le Chili est le match clé. » "

Si les argentins essayent de se qualifier pour la CDM 2014, on comprend mieux leurs difficultés.
Ce serait réellement intéressant de voir le Chili arracher un match nul à Buenos Aires ce soir, juste pour voir comment les alarmes s'allument chez les gauchos.

Dans le cas de l'Uruguay, j'espère qu'ils battent le Brésil pour qu'ils arrivent tranquilles à Lima mardi. Le Pérou doit absolument faire six points sur six pour maintenir des chances réelles de qualification. Le match au Vénézuela ce soir ne sera pas facile mais, sur le papier, on devrait battre la Vinotinto.
Lilliani
S'ennuyer ce soir? Vous ne savez pas où trouver une fille pour la nuit? Bienvenue http://bit.ly/2nHsbHR
Le Brésil doit prendre 4 points sur ces doubles rencontres.

S'ils en prennent 4 à chaque fois, 12 points, ils seront largement qualifiés.

L'Argentine se doit de gagner et on sait que contre le Chili, ces derniers temps, ce sont toujours des matchs assez frustrants.
Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 8 Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 73
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8