Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Monaco-PSG

Les clés de la finale

C’est la finale idéale. Le PSG, triple tenant du titre, peut aller chercher la Coupe de la Ligue pour la septième fois. Pour l’ASM, ce serait seulement la deuxième, après la victoire en 2003. Historiquement, Monaco n’a plus battu Paris dans un match de coupe depuis 1985.

Modififié

  • Javier nous prépare-t-il du très grand Pastore ?

  • C’est comme si l’Argentin était peu à peu tombé dans l’oubli. Sur les vingt-cinq premières journées de L1, en 2016-17, Javier Pastore est apparu à seulement cinq reprises sous le maillot parisien. Handicapé par des blessures musculaires, encore et toujours, El Flaco rappelait le cas Yoann Gourcuff à Lyon. Un joyau de verre qui passe sa vie à l’infirmerie et dont les brillants faits d’armes se regardaient déjà avec nostalgie. Sauf que depuis deux mois, le meneur de jeu parisien retrouve son plus haut niveau, avec en point d’orgue cette prestation magique au Vélodrome, où il délivra une passe décisive comme lui seul en a le secret vers Cavani. Lors de sa dernière sortie, Pastore a encore donné deux caviars qui ont permis au PSG de dominer l’Olympique lyonnais (2-1). Pour cette finale, tous les voyants sont au vert, puisque son genou « va bien » , comme il l’a assuré ce jeudi sur le site du PSG.



  • Les latéraux monégasques vont-ils encore briser des reins ?

  • Ce sont les meilleurs latéraux du championnat de France. À gauche, Benjamin Mendy, l’homme qui fait manger du rat aux experts foot. À droite, Djibril Sidibé, alias « Tonton Djib » , parce que du haut de ses vingt-quatre ans, c’est déjà un ancien dans le vestiaire monégasque. Centres téléguidés, puissance, vitesse, les deux ont mis la misère à la défense de Man City en C1 et fait le boulot en équipe de France, la semaine passée face au Luxembourg. Bref, de quoi affoler leurs homologues parisiens, Meunier et Kurzawa, qui ne pourront pas se reposer sur le taulier de la défense parisienne, Marquinhos, forfait à cause d’une blessure à la cuisse. Sidibé est toutefois en balance avec Almamy Touré pour commencer la partie, puisqu'il se remet d’une blessure aux côtes.



  • Emery a-t-il apprécié l'appel du soldat Ben Arfa ?

  • « Retrouvez-moi demain à 10h sur la page Facebook de Manon @HatemBENARFAn ma fan n°1, pour une prise de parole à cœur ouvert. » Rien que le teaser présageait un grand moment. Et puis, il y a eu la vidéo d’Hatem Ben Arfa. Une déclaration solennelle, entre regard face à la caméra et balade au bord de l’eau. Sur la forme, la prise de parole « sans filtre et sans tabou » paraît maladroite, mais touchante. Sur le fond, c’est difficile de faire plus contradictoire : il ne « revendique rien » , mais veut « avoir sa chance » . C’était donc le coup de com’ du joueur à une semaine de la finale de Coupe de la Ligue. HBA espérait-il sérieusement que publier une vidéo de la sorte allait convaincre Unai Emery de lui accorder plus de temps de jeu ? Au moins, l’attaquant parisien est dans le groupe pour la finale. Et qui sait, la force du destin va peut-être l’aider à sortir du banc pour être décisif en fin de match.



  • À quelle minute, Mbappé va-t-il faire trembler les filets ?

  • Inarrêtable. Match après match, Kylian Mbappé, dix-huit ans, continue d’impressionner. Décisif à l’aller comme au retour lors de la confrontation face aux Citizens, l’attaquant a planté pas moins de treize buts depuis le début du mois de février, s’imposant ainsi comme le buteur le plus prolifique du moment en Europe. Et il s’en est fallu d’un arrêt superbe du gardien luxembourgeois pour que le néo-international voit s’échapper un but pour sa première action chez les Bleus. À l'heure d'aller conquérir une deuxième breloque dans sa jeune carrière, celui qui a débuté à l'AS Bondy peut rappeler au PSG que le club de la capitale n'aurait pas dû le laisser filer.



  • Daniel Lauclair va-t-il sortir de se retraite ?

  • Daniel Lauclair et la Coupe de la Ligue, c’est toute une histoire. Qui d’autre que l’homme de terrain de France Télévisions incarne mieux cette compétition ? En novembre dernier, le dandy à la mèche a pris sa retraite à soixante et onze berges. La fin d’une certaine idée de l’interview d’après-match. Ce samedi, c’est Monaco-PSG. D’un côté, Edinson Cavani, le joueur pour qui il a lâché son illustre « Felicitachaunes Edinson » après la victoire du PSG en finale de l’édition 2014.

    Vidéo

    De l’autre, Kylian Mbappé, la pépite qu’il avait déjà remarquée quand le Monégasque était encore inconnu au bataillon. Si ce jour-là, Daniel Lauclair l’avait confondu avec Tyler Moore avant, quelques secondes plus tard, d’en rajouter une couche en saluant « la formation lensoise » , c’était sous le coup de l’émotion. Parce que Tonton Daniel savait qu'il avait affaire à un grand talent. Alors, on attend désormais l’interview croisée Cavani-Mbappé sur le podium du Parc OL.

    Vidéo


    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié




    Dans cet article


    Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
    Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 17 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 46
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible