Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Chelsea champion d'Angleterre

Les cinq recettes du titre de Chelsea

Cette saison, Chelsea n'aura finalement laissé que très peu de place au hasard en Premier League. Confortablement installés à la première place depuis le début de l'exercice, les Blues ont maintenu un rythme de patron pour s'offrir la cinquième couronne nationale de leur histoire. Cinq recettes pour analyser ce titre.

Modififié

Un mercato d'été de classe mondiale

Pour la deuxième saison de Mourinho depuis son retour au bercail, Chelsea voulait à tout prix renouer avec les sommets, et s'en est donné les moyens l'été passé. Après la vente juteuse de David Luiz au PSG, les Blues ont renforcé l'équipe à chaque poste avec des joueurs de classe mondiale. Et avec succès. Ainsi, Courtois, potentiellement dans les trois meilleurs spécialistes de son poste, est venu reprendre la place de Čech dans les bois, quand Fàbregas, meilleur passeur de la saison avec 17 unités, a pris sa place au milieu, alors que Diego Costa, troisième meilleur buteur de Premier League avec le meilleur ratio but/match (0,79), est venu étaler sa palette en pointe. À cela, on peut ajouter l'explosion de Matić, qui, bien qu'étant arrivé l'hiver précédent, n'avait pas encore eu la chance de montrer l'étendue de son talent sur un exercice complet, et des remplaçants de luxe : Filipe Luís, Kurt Zouma, Loïc Rémy, et Didier Drogba. Bref, des recrues qui transformeraient n'importe quelle équipe en véritable machine de guerre.

Un début de saison canon

L'an passé, les Blues avaient quelque peu patiné en début de saison, en concédant deux défaites et trois nuls sur les onze premières journées. Tout le contraire de cette saison. Forts d'un début d'exercice canon, ils ont profité des balbutiements d'Arsenal, Manchester United et Liverpool en début de saison pour s'emparer de la première place du classement dès la troisième journée - pour ne la lâcher qu'une fois, après le naufrage 5-3 à White Hart Lane. Il faut dire que les Blues ont maintenu un rythme incroyable, puisqu'ils comptent aujourd'hui 24 victoires, huit nuls, mais surtout seulement deux défaites sur l'ensemble de l'exercice en cours. À domicile, les trois pires résultats de l'ogre Chelsea sont trois nuls, face à Manchester City, Burnley et Southampton. Un vrai rythme de champion.

Une défense intraitable

Si Chelsea est sacré aussi tôt, il le doit en grande partie à sa défense, intraitable toute la saison durant. Le naufrage de White Hart Lane mis à part donc, le quatuor Courtois - Terry - Cahill - Ivanović n'a jamais vraiment eu l'air d'être dépassé par les attaquants adverses. Meilleure défense de la saison avec 27 buts encaissés, les Blues ont également gardé leur cage inviolée lors de seize rencontres cette saison. Alors quand, en plus, Terry et Ivanović ont inscrit huit buts - souvent précieux - à eux deux en championnat, on peut définitivement parler de performance exceptionnelle de l'arrière-garde de Chelsea. Avec une petite mention spéciale pour John-John, auteur, à 34 ans, d'une des meilleures saisons de sa carrière en bleu. Et ce n'est pas rien.

La science des gros matchs

Ces dernières semaines, le spectre du « Boring Chelsea » a rejailli, notamment après la double confrontation face à Manchester United (1-0), puis Arsenal (0-0). Oui, Chelsea n'est pas forcément très agréable à voir jouer, mais Chelsea s'en sort toujours. La donne est simple : quand son équipe a de l'avance au classement, Mourinho ne joue pas forcément les matchs face aux concurrents directs pour les gagner, mais surtout pour ne pas les perdre. Et à ce petit jeu-là, le Portugais est une nouvelle fois ressorti vainqueur. Ainsi, les Blues ont concédé deux nuls face à Manchester City, une victoire et un nul contre Arsenal, et une victoire et un nul également face à Manchester United, tout en s'étant imposé à Anfield. En somme, cette saison, Mourinho n'a jamais perdu ces fameux « matchs à six points » . Et tant pis pour le joga bonito.

Le talisman Hazard

Évidemment, le Belge est excellent depuis son arrivée chez les Blues. Mais cette saison, Hazard a semble-t-il franchi un nouveau cap dans son irrésistible ascension. Véritable étincelle du jeu offensif des pensionnaires de Stamford Bridge, l'ancien du LOSC a pris les clés du jeu de son équipe en main, notamment en deuxième partie de saison, où Mourinho a commencé à adopter une tactique plus frileuse. Avec treize buts et neuf passes décisives, Hazard est un acteur majeur du triomphe des Blues en championnat cette année. Le numéro 10 a affiché une régularité exceptionnelle, et il ne s'est jamais écoulé plus de deux matchs sans que celui qui a été élu meilleur joueur de l'année par ses pairs ne marque ou délivre une passe décisive en championnat. Venez le chercher.

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25