1. // CAN 2012

Les Chipolopolo se recueillent

Modififié
0 0
Au lendemain de leur qualification pour la finale de la CAN, l'heure n'était pas à la célébration mais au recueillement dans le camp zambien. Hier, les Chipolopolo se sont recueillis sur les lieux du crash aérien qui a décimé l'équipe nationale, il y a 19 ans.

L'ensemble de la délégation s'est rendue sur une plage de Libreville (Gabon), à l'endroit même où l'avion qui transportait la sélection s'est écrasé le 27 avril 1993. Les hommes d'Hervé Renard ont parcouru la plage et ont entonné un chant funèbre zambien. Chaque joueur a ensuite déposé une gerbe de fleurs à l'endroit où l'avion s'est crashé.

Selon l'entraîneur français, la qualification zambienne est "un signe du destin. Cela représentait un objectif et un challenge de revenir le 12 février au Gabon. Quand on a commencé la préparation le 28 décembre, cela paraissait tellement loin. Mais quand une équipe de remplaçants est capable d'aller en finale en 1994, on se dit que le football est aussi une question de mental et de psychologie. A nous de nous en servir. Je sens que, quelque part, le nom de la Zambie est marqué ici".

Les Éléphants ivoiriens sont prévenus. Dimanche, dans le stade d'Angondjé de Libreville, ils vont affronter une équipe habitée par les fantômes de son passé.
RL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Bystron suspendu 2 ans
0 0