Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2012

Les Chipolopolo se recueillent

Modififié
Au lendemain de leur qualification pour la finale de la CAN, l'heure n'était pas à la célébration mais au recueillement dans le camp zambien. Hier, les Chipolopolo se sont recueillis sur les lieux du crash aérien qui a décimé l'équipe nationale, il y a 19 ans.

L'ensemble de la délégation s'est rendue sur une plage de Libreville (Gabon), à l'endroit même où l'avion qui transportait la sélection s'est écrasé le 27 avril 1993. Les hommes d'Hervé Renard ont parcouru la plage et ont entonné un chant funèbre zambien. Chaque joueur a ensuite déposé une gerbe de fleurs à l'endroit où l'avion s'est crashé.

Selon l'entraîneur français, la qualification zambienne est "un signe du destin. Cela représentait un objectif et un challenge de revenir le 12 février au Gabon. Quand on a commencé la préparation le 28 décembre, cela paraissait tellement loin. Mais quand une équipe de remplaçants est capable d'aller en finale en 1994, on se dit que le football est aussi une question de mental et de psychologie. A nous de nous en servir. Je sens que, quelque part, le nom de la Zambie est marqué ici".


Les Éléphants ivoiriens sont prévenus. Dimanche, dans le stade d'Angondjé de Libreville, ils vont affronter une équipe habitée par les fantômes de son passé.
RL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 8
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
À lire ensuite
Bystron suspendu 2 ans