En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Bilan
  3. // Chiffres du mois

Les chiffres de novembre

Novembre, c'est le mois du Beaujolais nouveau, de Thanksgiving et des élections américaines. Mais c'est aussi le mois où la Juve perd son invincibilité, où Di Matteo se fait virer, où Scolari revient sur le banc de la Seleção et où QPR gagne son premier match de la saison. Ah non, toujours pas.

49. Après 49 matchs d’invincibilité, la Juventus a chuté, le 3 novembre, face à l’Inter. Une défaite 3-1. Voilà. Les Turinois ont bien tenté de relancer une autre série d’invincibilité, mais celle-ci n’a duré que deux matchs. Reste celle en Coupe d’Europe : 15 matchs sans la moindre défaite, depuis un revers à Fulham en mars 2010.

253. Le nombre de passes ratées lors du match entre Nancy et Rennes. Il s’agit du record négatif sur un match de Ligue 1 cette saison. Bah, oui, forcément, cela n’allait pas arriver pendant un Real Madrid-Barcelone, hein…

82. Le nombre de buts inscrits par Lionel Messi lors de l’année civile 2012. Il n’est plus qu’à trois unités du record de Gerd Müller, avec encore cinq matchs à disputer. Quel suspense. Pour info, en 2012, Messi a inscrit un quintuplé, deux quadruplés, six triplés et 18 doublés. Merci pour lui.

7. Le nombre de fois où Zlatan a été expulsé au cours de sa carrière : cinq fois en Italie (deux avec l’Inter, trois avec Milan), une en Espagne et désormais une en France, après son karaté-coup sur Ruffier. Il existe donc sept arbitres suffisamment fous pour oser mettre un rouge au Z.

4. Le nombre d’équipes qui, dans l’histoire du championnat néerlandais, sont parvenues à s’imposer la même saison sur les pelouses de l’Ajax et du PSV. Après Alkmaar en 1980-81, Heerenveen en 2008-09 et Den Haag en 2010-11, c’est le Vitesse Arnhem qui peut désormais se vanter d’un tel exploit. Ce qui, probablement, ne les empêchera pas de finir derrière les deux clubs à la fin de la saison.

263. Le nombre de jours passés par Roberto Di Matteo à la tête de Chelsea. Juste le temps de gagner une FA Cup et la première Ligue des champions de l’histoire du club. Voilà pourquoi il peut se permettre d'emmerder tous ses prédécesseurs. Tous.

0. Le nombre de supporters de Chelsea qui ont applaudi Benítez pour son premier match à Stamford Bridge. Peut-être ont-ils cru qu’il s’agissait de Julien Dray. D'ailleurs, il devient quoi, lui ?

2. Le nombre de défaites du Real Madrid à Séville cette saison. Les hommes de Mourinho se sont inclinés face au FC Séville (1-0) et contre le Bétis (1-0 aussi), comme en 2007-08. Mais pas comme l’an dernier, lorsqu’ils s'étaient imposés les deux fois (2-3 contre le Bétis, 2-6 contre le FC). Preuve que les temps changent.

604. Le nombre de matchs disputés par Steven Gerrard avec le maillot de Liverpool. Le milieu de terrain a fêté la 600e contre Newcastle, le 4 novembre dernier. Il va tout de même falloir cravacher pour rattraper Callaghan, joueur le plus capé de l’histoire des Reds, avec 857 matchs… Philip Callaghan ?

15. Voilà 15 ans qu’un joueur adverse n’avait pas inscrit un triplé sur la pelouse du stade Vélodrome. Bafé Gomis est le premier à réaliser un tel exploit depuis Anton Drobnjak (Lens) en août 1997. Si on nous avait dit, un jour, que Gomis et Drobnjak apparaîtraient dans la même phrase...

20. Le nombre d’équipes en Premier League contre lesquelles Robin van Persie a marqué au moins un but. La seule formation contre laquelle il n’avait pas encore marqué, c’était Arsenal (normal). Le Hollandais a rectifié le tir lors de la victoire 2-1 de Manchester United. Le seul joueur à avoir réalisé une telle performance, avant RVP, c’était Yakubu, désormais en Chine. Les prochains promus anglais sont donc prévenus de ce qui les attend.

1. Le nombre de défaites du FC Porto, cette saison, toutes compétitions confondues. Le club portiste était, avant hier soir, le seul club européen invaincu. Mais ça, c'était avant de perdre en Coupe du Portugal, contre le Sporting Braga. Bon, par contre, pour la première défaite en championnat, on va attendre encore un peu...

11. Le nombre de joueurs du Barça sur la pelouse face à Levante formé au Barça. Le onze titulaire ne comptait qu’un seul joueur étranger : Dani Alves. Ce dernier a été remplacé à la 14e minute par Montoya. Ainsi, jusqu’à l’entrée d’Adriano à la 75e, le club catalan a joué avec 11 joueurs formés à la Masia. Et a gagné 4-0. Vive le fait-maison.

7. Le nombre de pénaltys ratés par Wayne Rooney en Premier League, sur 20 tentatives. On est donc sur un pourcentage de 65% de réussite, seulement. Besoin de prendre des cours avec un expert ?

2. Le nombre de défaites consécutives à domicile pour Tottenham : 2-4 contre Chelsea, et 0-1 contre Wigan. Cela n’était pas arrivé depuis 2008 et deux revers de rang contre Sunderland et Aston Villa. Les Spurs se sont heureusement rattrapés en tapant West Ham et Liverpool. Il fallait au moins ça.

2000. L’Eintracht Francfort a dépassé la barre des 2000 points en Bundesliga (en comptant la victoire à trois points). Il s’agit de la 10e équipe allemande à dépasser cette barre symbolique. En tête : le Bayern Munich, avec 3132. Bon, bah, plus que 378 victoires pour les rattraper.

201. Le nombre de buts marqués dans les divers championnats par Zlatan Ibrahimović. L’attaquant du PSG a dépassé la barre des 200 avec son doublé contre Troyes. 16 buts en Suède, 35 en Hollande, 122 en Italie, 16 en Espagne et déjà 12 en France. Il ne manque plus que l’Angleterre, l’Allemagne, le Portugal, l’Ukraine, la Russie, le Qatar, les USA, l’Australie, la Finlande et Andorre.

5. À cinq reprises, en 2012, le Bayern Munich s’est imposé par 5 buts d’écart en Bundesliga. 7-1 contre Hoffenheim, 6-0 contre le Hertha, 6-1 contre Stuttgart, 5-0 contre Dusseldorf et 5-0 contre Hanovre. Seuls Hambourg, en 1980, et Stuttgart, en 1984, y étaient parvenus. Et il reste encore trois matchs avant fin 2012.


59. Cela faisait 59 ans que West Bromwich Albion n’avait pas eu autant de points (26) après 14 journées. La dernière fois, c’était en 1953-54 (32 points en 14 tours), une saison où les Hawthorns avaient terminé deuxièmes derrière Wolverhampton. 1er Wolverhampton, 2e WBA. Si ça, ce n’est pas du football vintage.

301. Le nombre de victoires de Tottenham en 786 matchs depuis l’instauration de la Premier League, en 1992-93. Soit 38,3% de victoires, contre 35,5% de défaites. Comme on dit : moyen.

3. Le nombre de derbys romains gagnés consécutivement par la Lazio en championnat d’Italie. Victoire 3-2 cette saison, après les deux succès 2-1 de la saison précédente. Cela n’était pas arrivé depuis 1974 : la Lazio remportait alors quatre derbys de rang, de novembre 1972 à mars 1974. Mais la Roma s’en fout : les Giallorossi en ont gagné quatre de suite entre décembre 2009 et mars 2011.

13. Le nombre de matchs d’invincibilité de l’AS Saint-Étienne toutes compétitions confondues. Les Verts sont invaincus depuis une défaite 1-0 contre Sochaux, le 15 septembre dernier. Une série qui comprend 10 rencontres de Ligue 1 et 3 de Coupe de la Ligue.

24. Le Shakhtar Donetsk a enchaîné une incroyable série de 24 victoires consécutives en championnat d’Ukraine. Cette série, qui a duré du 10 mars au 11 novembre 2012, a été interrompue par la défaite 2-0 contre l’Arsenal Kiev. Une défaite vite oubliée par un succès 5-1 contre Hoverla. Et c’est reparti pour 24 tours.

0. Le nombre de victoires de QPR en Premier League. Aucune victoire en 14 journées. Il s’agit de la seule équipe de tous les grands championnats à ne pas avoir gagné le moindre match. Tout ça à cause de Djibril Cissé. Et de Stéphane Mbia, tiens.

7. Le nombre de buts marqués par El Shaarawy au mois de novembre. Un homme qui a porté (et qui porte encore) le Milan AC à bout de bras lorsque le club était au fond du trou. Comme quoi, les affreuses crêtes sont parfois trompeuses.

1. Le retourné de Zlatan. Un seul. De 35 mètres.

10. 10 ans après avoir remporté la Coupe du monde 2002, Luiz Felipe Scolari revient s’asseoir sur le banc de la sélection nationale brésilienne. Entre-temps, Scolari a entraîné le Portugal, Chelsea, Bunyodkor et Palmeiras. Dix années où il a remporté… une Coupe du Brésil. Pas mal.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 5 heures Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 9 il y a 7 heures Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 45 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 24 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9 samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 27
À lire ensuite
Le carnet de Sainté