1. // Bilan
  2. //
  3. // Chiffres

Les chiffres de mai

La saison est terminée. Mais l'Euro arrive dans une semaine. Pratique, ça fait deux fois plus de chiffres. Histoire de jongler entre le titre de Manchester City, l'équipe de France, les records de Messi et du Real Madrid, la crête de Loulou Nicollin et le transfert de Hazard.

1 10
93. La minute attendue par Sergio Agüero pour inscrire le but du titre pour Manchester City. Un titre attendu depuis 44 ans, et que les supporters ont bien cru voir s’envoler au dernier moment. Une pensée pour les fans de Manchester United.

4. Le nombre de maillots portés cette saison par Leon Clarke. L’attaquant avait débuté la saison à Swindon Town, en D4 anglaise. Puis il se bat avec son coach, Di Canio, et se tire à Chesterfield. En janvier, il signe à Charlton Athletic et, en mars, il arrive à Crawley Town. Bilan : 27 matches, et 10 buts marqués.

4. Le nombre de Coupes d’Italie consécutives remportées par Goran Pandev. Le Macédonien a gagné l’édition 2009 avec la Lazio, les 2010 et 2011 avec l’Inter, et la 2012 avec le Napoli. Il est le premier joueur de l’histoire à réaliser une telle performance. Tremble, Lionel Messi.

1. C’est la première fois de son histoire que le Borussia Dortmund réalise le doublé Coupe-Championnat. Le champion d’Allemagne en titre a coiffé le Bayern Munich en Bundesliga (en battant le record de points : 81), et a encore fessé les Bavarois en finale de DFB Pokal. Y a combien de joueurs du Bayern en équipe d’Allemagne, au fait ?

100. Le nombre de points obtenus par le Real Madrid en championnat d’Espagne, record absolu. L’équipe de Mourinho, un coach « défensif » , rappelons-le, a également battu le record du nombre de buts marqués en une saison : 121 pions. Trois joueurs madrilènes se classent d’ailleurs dans les 5 meilleurs buteurs du championnat. Costaud.


0. Le nombre de défaites de la Juventus en championnat. La Vieille Dame est la première équipe en Italie à finir une saison invaincue lors des tournois à 20 équipes. Et tout ça en étant arrivée septième, l’an dernier. Rassurant pour la Roma, l’an prochain.

179. Le nombre de victoires de Pep Guardiola à la tête du Barça, en 247 rencontres. Soit un joli pourcentage de 72,4%. Le tout avec 14 trophées à la clef, en quatre ans. Bah quoi, c’est pas si bien que ça ?

14. Le nombre de victoires obtenues par Roberto Di Matteo en 21 rencontres sur le banc de Chelsea. 21 matches qui lui ont permis d’aller décrocher la FA Cup et la Ligue des champions, rien que ça. Si Villas-Boas ne part pas en psychanalyse, après ça…

705. Le nombre de matches disputés par Alessandro Del Piero avec le maillot de la Juve. Le capitaine dit ainsi adieu à son club de toujours, chassé par Andrea Agnelli. Il aura gagné 15 trophées avec la Vieille Dame. Et une coupe Intertoto. Et une Serie B. Légende.

2. Le nombre de pénaltys provoqués par Didier Drogba lors de la demi-finale retour et de la finale de la Ligue des champions. L’Ivoirien, maudit du point du pénalty, a, cette fois-ci, été protégé des dieux : ni Messi, ni Robben n’ont transformé la sanction. Par contre, lui a marqué tranquillement son tir au but.


30. Le nombre de buts inscrits en deux campagnes d’Europa League par Falcao. En 31 matches. Le Colombien devient le premier joueur de l’histoire à remporter deux fois d’affilée le classement des buteurs d’une Coupe d’Europe avec deux maillots différents. Précision : dans les deux cas, il a remporté la compétition. Simple détail.

19. Le nombre de joueurs arrêtés juste après la fin du championnat d’Italie dans l’affaire du Calcioscommesse. Parmi eux, Stefano Mauri, de la Lazio, Omar Milanetto, ancien du Genoa et Cristian Bertani, de la Sampdoria. Criscito est, quant à lui, exclu de l’Euro, pour la même affaire. L’été va être doux.

73. Le nombre de buts inscrits par Lionel Messi, cette saison. 50 en championnat (record pulvérisé), 3 en Copa del Rey (Oh, le nul !), 14 en Ligue des champions et 6 dans les différentes supercoupes. Sa moyenne : 1,21 but par match. Bordel…

56. Cela faisait 56 ans que l’Allemagne n’avait pas perdu contre la Suisse (5-3). Et le pire, c’est que c’est Derdiyok, qui joue en Bundesliga, qui a planté un doublé. Mais la Suisse, ce n’est pas déjà le pays qui avait battu l’Espagne en Coupe du monde ? Si ? Et ils ne sont pas qualifiés pour l’Euro… D’accord.

1. Le nombre de défaites du FC Porto lors des deux dernières saisons, en championnat. Le champion du Portugal a terminé la saison invaincu en 2010-11, et n’a perdu qu’un seul match, contre le Petit Poucet Gil Vicente, cette saison. Ce qui fait une défaite en 60 matches. Un peu dingo.


60 000. Le nombre de followers gagnés par Eden Hazard sur Twitter le jour de l’annonce de son départ à Chelsea. Pas sûr que Landry Chauvin en ait gagné autant en annonçant qu’il allait entraîner Brest…

4. Le nombre de joueurs portant le même nom à avoir inscrit au moins un but lors du match Samoa-Tahiti. Cette rencontre, disputée le 31 mai, et remportée 10-1 par Tahiti, a été l’occasion pour les Tehau de briller. Teaonui Tehau a inscrit un but, Jonathan Tehau et Alvin Tehau un doublé chacun et Lorenzo Tehau un quadruplé. Et vous voulez connaître la meilleure ? Ils sont tous frères… Maman a dû lâcher une larme.

14. Le nombre de défaites de l’Inter Milan en Serie A. Le club nerazzurro égale sa deuxième pire performance de l’histoire, qui datait de la saison 1998-99. Et encore, Stramaccioni a limité la casse, puisqu’il n’a perdu que deux fois lors des neuf journées qu’il a dû affronter sur le banc. Dédicaces à Gasperini et Ranieri.

1. Le nombre de titres de champion de France remporté par Montpellier. Le MHSC devient le 19e champion de l’Histoire. Une liste qui comporte tout de même le FC Sète, l’Olympique Lillois, le RC Paris et Roubaix-Tourcoing.

1. Le nombre de crête de Loulou Nicollin. Mais celle-là en vaut au moins 15.


4. Le nombre de trophées remportés par Luciano Spalletti, depuis son arrivée sur le banc du Zénith. Le coach italien a décroché deux fois le championnat russe (2010 et 2011-12), une fois la Coupe de Russie (2010) et une fois la Supercoupe (2011). Ça, c’est un coup à devenir l’ennemi public de la capitale moscovite.

150. En millions d’euros, la somme que serait prêt à débourser le PSG pour enrôler Wayne Rooney. Non mais, sérieusement, leurs moyens sont vraiment illimités ?

38. L’âge de Konstantínos Chalkiás, l’un des trois gardiens de l’équipe de Grèce qui seront à l’Euro. Le portier du PAOK Salonique sera le joueur le plus âgé de la compétition. De quoi décomplexer Anthony Réveillère, vétéran des Bleus du haut de ses 32 ans.

8. Le nombre de points récoltés cette saison par l’équipe bulgare de Svetkavitsa. Une victoire, 5 nuls et 24 défaites. Le club remporte aisément la palme de bonnet d’âne de l’année. Au bon souvenir de l’Ajax Lasnamaë, formation estonienne reléguée l’an passé avec 4 points au compteur.

43. Le nombre d’entraîneurs virés cette saison dans les 5 championnats majeurs. L’Italie détient le record avec 16 limogeages. Suivent l’Allemagne (9), l’Espagne (8), la France (6) et l’Angleterre (4). Un gros big up à Alberto Malesani, le coach du Genoa, viré une première fois, rappelé quelques semaines plus tard, et viré à nouveau. Fallait le faire.

2. Le nombre de titres remportés par l’OM, cette saison. Le trophée des Champions et la Coupe de la Ligue. C’est un de plus que Montpellier et Lyon, et deux de plus que le PSG. Ce qui prouve deux choses : que l’on peut gagner des trophées sans débourser 82 millions d’euros et que l’on peut gagner des trophées même en enchaînant 13 matches sans victoire en Ligue 1.



Eric Maggiori, avec Swann Borsellino et Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
RahXephon Niveau : CFA
"56. Cela faisait 56 ans que l’Allemagne n’avait pas perdu contre la Suisse (5-3)"

Bon, sur l'article qui parlait de ce match, c'était 70 ans. Mais en fait, il semblerait que ce soit bel et bien 59. Pas 56.
Euh le 5e championnat majeur, c'était pas le Portugal, au lieu de la France? Ou alors j'ai rien compris :)
Hulk a des avant-bras plus gros que mes mollets. Il doit manger des enfants et les mettre dedans.
-110 le nombre de but sur lequel Messi est directement impliqué cette saison (Passe décisive + But)Quelqu'un pour lui discuter le ballon d'or?
@JohnDuff : si le Ballon d'Or ne prenait en compte que les buts, ça ferait une plombe que Mario Jardel l'aurait eu.
Le Ballon d'or va a CR7 s'il fait un bon Euro.


Sinon, pourquoi pas la Benz s'il gagne l'Euro ?


Si c'est encore Messi, ce trophée va finir par être complètement inutile.
Sur le terrain, je détestes matenazi. Mais en interview, il n'a pas sa langue dans sa poche.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 10