Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Bilan
  3. // Chiffres de l'Euro

Les chiffres de l’Euro 2012

L'Euro 2012 est terminé. C'est le moment de dresser les bilans chiffrés. Du pourcentage de possession de balle de l'Espagne au nombre de tirs cadrés par Karim Benzema, en passant par la malédiction anglaise aux tirs au but, la tête de Balotelli, les deux derniers buts de Schevchenko... Putain, vivement 2014.

Modififié
8. C’est seulement la 8ème fois dans toute sa carrière que Gigi Buffon encaisse 4 buts au cours d’un même match. Les fois précédentes : contre la Samp, l’Inter, Vérone et la Fiorentina avec le maillot de Parme, contre la Roma, Lecce et le Bayern Munich avec celui de la Juve. Ah, au fait, Buffon a disputé 741 matches officiels.

1. Le nombre de buts encaissé par l’Espagne au cours de cet Euro. L’heureux élu se nomme Toto Di Natale. Les Italiens auraient certainement préféré que le buteur de l’Udinese ne rate pas son face à face en finale. Ou son pénalty en 2008.

233. Le nombre de trophées remportés, en tout, par les 23 joueurs de l’équipe d’Espagne. Les plus capés sont les plus anciens : Xavi et Iniesta, avec 24 titres chacun. Suivent Victor Valdès (21), Piqué (20) et Casillas (18). N’empêche, Valdès qui gagne plus de titres de Casillas, c’est une belle arnaque.

4. C’est la première fois qu’une équipe inscrit 4 buts en finale de l’Euro. Jusqu’ici, seule la RFA, en 1972 contre l’URSS, était parvenue à en inscrire 3. Et tout ça, sans Gerd Müller.

0. Le nombre de tirs de Mathieu Valbuena pendant cet Euro. Dommage que l’on n’ait pas compté les tirs pendant les échauffements. Pauvre petit vélo…

2. Hier soir, Fernando Torres est devenu le premier joueur dans l’histoire à marquer dans deux finales de l’Euro. Il avait claqué le but décisif en finale de l’Euro 2008, et a récidivé en inscrivant le troisième but espagnol hier. Avant lui, trois Allemands (Gerd Müller, Hrubesch et Bierhoff) avaient inscrit deux buts en finale de l’Euro, mais tous au cours d’un seul et même match.

1. Le nombre de victoires de l’équipe de France lors des trois dernières grandes compétitions auxquelles elle a participé, en dix rencontres. Bilan total : une victoire (contre l’Ukraine), six défaites et trois nuls. Bon courage au prochain sélectionneur, qui qu’il soit.

79. Le nombre de tirs effectués par l’Italie. La Squadra Azzurra est l’équipe qui a tiré le plus au but dans cet Euro. Sur ces 79, 38 ont été cadrés (48,1%). A titre comparatif, l’Espagne a fait 75 tirs, le Portugal 71, l’Allemagne 62, la France 48 et l’Angleterre 28. Elle est loin l’époque où Gerrard en mettait 28 à lui tout seul.

3. Le nombre de cartons rouges distribués lors de cet Euro, ce qui est extrêmement peu. Deux cartons rouges ont été sortis lors du match inaugural, pour Papastathopolous et Szczesny, et un pour l’Irlandais Andrews contre l’Italie. Seul Szczesny a été exclu directement. Tu voulais du fair-play? Bah t’en as.

22. Le nombre de buts inscrits de la tête pendant cet Euro. Soit 29% des buts, un record en la matière. Un but de la tête lors du match inaugural, un but de la tête pour l’élimination des Bleus, un but de la tête en demi-finale, un but de la tête en finale. Le compte est bon.

2. Le nombre d’équipes invaincues lors de cet Euro. L’Espagne, bien sûr, mais aussi l’Angleterre. De fait, les Anglais, éliminés aux tirs au but contre l’Italie, ont remporté deux victoires et concédé deux nuls. C’est bien beau, mais en attendant, ils n’ont toujours rien gagné depuis 1966. Putain de chiffre du diable.

7. Le nombre de co-meilleurs buteurs de l’Euro. Dzagoev, Gomez, Mandzukic, Balotelli, Cristiano Ronaldo, Torres et Bendtner ont tous inscrits trois buts. C’est un record : jamais autant de joueurs n’avait terminé à égalité en tête du classement des buteurs de l’Euro. Le record était de cinq joueurs en 1960, tous égalité à deux buts : Heutte, Ivanov, Ponedel’nik, Galic et Jerkovic. Comment ça, « je n'en connais pas un seul » ?

7. Le nombre de buteurs différents pour l’Allemagne lors de cet Euro : Mario Gomez (3), Podolski, Bender, Lahm, Khedira, Klose, Reus et Özil (1). L’Espagne est juste derrière, avec sept buteurs différents (Fernando Torres, Fabregas, Xabi Alonso, David Silva, Jesus Navas, Jordi Alba et Mata). Un buteur pour l'Irlande. Bravo.

0. Le nombre de buts marqués par Lionel Messi lors de cet Euro. Quel nullos.

5. Le nombre de séances de tirs au but perdues consécutivement en compétition officielle par l’Angleterre. On retrace le fil. 1996 : Défaite en demi-finales contre l’Allemagne. 1998 : Défaite en huitièmes contre l’Argentine. 2004 : Défaite en quarts contre le Portugal. 2006 : Encore défaite en quarts contre le Portugal. 2012 : Défaite en quarts contre l’Italie. La dernière fois que les Anglais ont gagné une séance de tirs au but, c’était en 1996, en quarts de finale, contre l’Espagne. Heureusement qu’il y a Chelsea.

76. Le nombre de buts inscrits dans cet Euro. Soit une moyenne de 2,45 buts par match. Un but de moins qu’en 2008 et qu’en 2004. Ah, si seulement Ramos avait marqué sa Madjer…

48. Le nombre de buts inscrits en sélection nationale par Andreï Schevchenko. Les deux derniers auront donc été plantés contre la Suède, le 11 juin dernier, soit plus de 16 ans après son premier but, inscrit contre la Turquie (mai 1996). Respect, Sheva.

6. Le nombre de buts marqués par Cristiano Ronaldo lors des trois Euro qu’il a disputé. Deux en 2004, un en 2008, trois en 2012. Si on suit la logique, il devrait donc en marquer 1,5 en 2016. Les matheux comprendront.

6. Le nombre de buts marqués par Zlatan Ibrahimovic lors des trois Euro qu’il a disputé. Deux en 2004, deux en 2008, deux en 2012. Si on suit la logique, il devrait donc en marquer 2 en 2016. Même ceux qui ont fait L comprendront.


0. Le nombre de commentaires pertinents de Norbert de Top Chef dans 100% Euro. Par contre, un Big Up à Mika Landreau, révélation de l’Euro 2012.

44 439. La moyenne de spectateurs par match, pour un taux de remplissage moyen de 92,8%. Ah, l’Euro se disputait donc en Bundesliga ?

1. Caroline Henry, la seule, l’unique. Pour Andy Warhol. Pour les Tchèques qui sont en faits des Grecs.

12. Le nombre de joueurs du Bayern Munich à l’Euro. Le club bavarois était le plus représenté du tournoi, juste devant le Real Madrid, Arsenal et le Dynamo Kiev (11). Le club français le plus représenté ? Le PSG, avec quatre membres : Sirigu, Thiago Motta, Menez et Matuidi. Temps de jeu cumulé de ces quatre joueurs : 386 minutes. On compte aussi les minutes du Bayern et du Real ?

4. Seules 4 équipes, pendant cet Euro, ont marqué moins de buts que la France : l’Irlande (un but), la Pologne, l’Ukraine et les Pays-Bas (deux buts). Bon, faut voir le côté positif de la chose : si on nous avait dit avant la compétition que la France allait marquer plus de buts que les Pays-Bas, tout le monde aurait été enthousiaste, non ?

71. Le pourcentage de possession de balle de l’Espagne contre la Croatie. C’est le record de la compétition, juste devant l’Allemagne, qui avait réalisé 70% de possession contre la Grèce. L’équipe qui a eu le moins ballon dans la compétition, c’est l’Irlande, avec une moyenne de 40,3%.

24,82. L’âge moyen de l’équipe d’Allemagne alignée par Joachim Löw contre l’Italie, en demi-finale. C’est le onze le plus jeune de la compétition. Le score est peut-être la confirmation que la fougue de la jeunesse est une putain d’arme à double-tranchant.

29,91. L’âge moyen de l’équipe d’Irlande alignée par Giovanni Trapattoni contre la Croatie, en match inaugural. C’est le onze le plus vieux de la compétition. Le score est peut-être la confirmation que l’expérience ne fait pas tout.

Eric Maggiori
twitter @ericmaggiori

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3