1. // Bilan
  2. // Les chiffres du mois

Les chiffres de décembre

Clasico par ci, Classico par là, suspensions à gogo, records en pagaille pour le Barça, et même un quintuplé chez les amis néerlandais. Oui, vraiment, le dernier mois de 2011 a été à la hauteur du reste de l’année. Vivement 2012, alors.

Modififié
11 4
1. Le nombre de cartons rouges reçus par Javier Zanetti en Serie A. Le capitaine de l’Inter a été exclu contre l’Udinese, le 3 décembre dernier. Il s’agissait là de son tout premier carton rouge, après 548 matches parmi l’élite. Franchement, l’arbitre, il a eu de sacrées couilles, de lui mettre.

3. Le nombre de cartons rouges reçus par l’AS Roma lors du match contre la Fiorentina. Juan, Gago et Bojan ont tous les trois reçu un carton rouge lors des 90 minutes, à l’instar des joueurs de Nice le mois dernier. Trois rouges, et une défaite 3-0. Le compte est bon.

2003. Le nombre de buts désormais inscrits par le PSG en première division. Le 2000e a été inscrit par Jérémy Menez contre Auxerre. L’ancien de la Roma restera donc dans l’histoire du club pour deux choses. Ce but. Et sa coupe de cheveux.

102. Le nombre de buts inscrits par l’OM dans l’histoire des Clasicos contre Paris. Le 100e a été planté par Loïc Rémy, lors de la victoire 3-0 des Olympiens. Rémy facile ?

8. Le nombre de matches de suspension reçus par Luis Suarez pour ses propos racistes tenus envers Patrice Evra, lors du match entre Liverpool et Manchester United. L’an dernier, il en a avait reçu 7 pour avoir mordu l’oreille d’un adversaire. Conclusion : mieux vaut être vampire que raciste.

1. Le nombre de matches de suspension reçu par Luis Suarez pour avoir fait un doigt d’honneur aux supporters de Fulham, lors de la défaite des Reds 1-0. Conclusion : mieux vaut être vulgaire que vampire.

10. Le nombre de matches de suspension reçus par cinq joueurs chiliens (Vidal, Beausejour, Carmona, Jara, Valdivia) pour être rentrés du baptême du fils de Valdivia avec 45 minutes de retard, un peu gais. Conclusion : mieux vaut être un vampire vulgaire qu’un ivrogne en retard.

15. Le nombre de matches de suspension reçus par Samuel Eto’o en équipe nationale du Cameroun pour avoir boycotté et incité ses coéquipiers à boycotter le match amical contre l’Algérie. Conclusion : mieux vaut ne pas gagner 20 millions d’euros par an.

0. Le nombre de défaite concédée par la Juventus depuis le début de la saison. Les Bianconeri sont les seuls invaincus en Europe toutes compétitions confondues. Benfica et le Barça n’ont perdu qu’une fois : en Coupe du Portugal pour les Lisboètes, en championnat pour les Catalans. Ça, c’est sûr que la Juve ne risquait pas de perdre cette invincibilité en Ligue des Champions.

12. Cela faisait 12 ans que l’Angleterre n’avait pas envoyé moins de trois clubs au second tour de la C1. Depuis que la Ligue des Champions connaît sa forme actuelle (phases de poules puis huitièmes de finale), l’Angleterre avait toujours qualifié au moins trois clubs pour les huitièmes. Il faut remonter à la saison 1999-2000 pour trouver une deuxième phase avec seulement deux clubs anglais. Cette année-là, United et Chelsea sauvaient l’honneur anglais. Merci le FC Bâle.

150. Le nombre de victoires de Pep Guardiola à la tête du Barça. Le 150e succès a été décroché face au BATE Borisov (4-0). Bilan de Pep : 150 victoires, 40 nuls et 18 défaites. Bah quoi ?

0. Le nombre de défaite concédée par le PSG au mois de décembre toutes compétitions confondues. Quatre victoires (Auxerre, Sochaux, Bilbao, Saint-Étienne) et un nul (Lille) qui permettent au club parisien d’être sacré Champion d’automne. Ah, bah c’est bien, les dirigeants ont certainement dû féliciter l’entraîneur comme il se doit.

7. En millions d’euros, le salaire annuel offert par le PSG à Carlo Ancelotti. Soit près de 600 000 euros par mois. Soit un peu plus que les salaires de Rémy, Amalfitano et Ayew réunis. Dédicace à Kombouaré.

24. Le nombre de points qui séparent le premier de Bundesliga (le Bayern Munich) du dernier (Fribourg). Dans tous les championnats « majeurs » , c’est le plus petit écart. Celui-ci est de 25 points en France, au Portugal et en Italie, 30 en Espagne et aux Pays-Bas, 34 en Angleterre. Donc oui : mathématiquement, Fribourg peut encore être champion d’Allemagne.

30. Le nombre d’années d’interdiction de stade reçues par un supporter qui a tenté d’agresser le portier de l’AZ Alkmaar en plein match contre l’Ajax. Dommage, le gardien, Esteban Alvarado, lui a démonté la gueule. Une humiliation et trente ans dans son salon. Cela devrait le calmer, ce jeune con.

2. Le nombre de buts encaissés en Premier League par Manchester United depuis le 6-1 encaissé contre City. En 9 matches. Soit 0,22 but par match. Putain, les défenseurs ont vraiment dû passer un sale quart d’heure après la rouste. « Si vous reprenez plus d’un but lors d’un match, je vous envoie en Corée du Nord » . C’est pour toi, Kim Jong-Hun.

22. Le nombre de buts inscrits par l’équipe de Heerenveen au mois de décembre, en seulement quatre rencontres. Les scores ? 5-1 contre l’AZ, 5-0 contre Excelsior, 1-5 contre le PSV et 11-1 contre Oss.

5. Le nombre de buts inscrits par Bas Dost, l’attaquant de Heerenveen, justement, lors de la victoire de son club contre Excelsior. Un quintuplé, boum. C’est le premier de la saison dans tous les championnats européens.

29. Le nombre de buts inscrits par le Barça au mois de décembre, en six matches. Comment dit-on « Mes que un club » en néerlandais ?

12. En millions d’euros, le salaire annuel que va toucher Nicolas Anelka en Chine, au Shanghai Shenhua. Il devient le joueur le mieux payé du continent asiatique, devant l’Argentin Dario Conca, du Guangzhou Evergrande. Mais attention, si Drogba et son Kinder Bueno débarquent, cet honorable titre ne va pas tenir très longtemps.

162. Le nombre de buts inscrits par Wayne Rooney sous le maillot de Manchester United. L’homme à la toison d’or rejoint Ryan Giggs à la huitième place des buteurs mancuniens de l’histoire. Son prochain objectif : rattraper Hugues, qui est resté à 163. Dès mercredi ?

804. Le nombre de points récoltés par Harry Redknapp en Premier League. Il est le troisième entraîneur de l’histoire de la Premier, après Wenger (1150) et Ferguson (1613) à dépasser la barre des 800. Mais attention. 800 points avec West Ham, Portsmouth, Southampton et Tottenham. Alors ça vaut double ?

4. Le nombre de victoires consécutives obtenues par Stoke City en championnat. C’est la première fois que les Potters réussissent un tel « exploit » en Premier League. Les succès ont été obtenus contre Blackburn, Everton, Tottenham et Wolverhampton. Et puis, Manchester City est passé par là. Remballe-ton record.

17. Le nombre de fois où le Bayern Munich a été sacré Champion d’automne. Lors des 16 fois précédentes, les Bavarois ont gagné le titre à la fin de la saison 14 fois. Le Borussia Dortmund n’a donc que 12,5% de chances de devenir champion pour la deuxième fois d’affilée. C’est peu.

3. Le nombre de triplés réalisés par Raùl depuis son arrivée en Bundesliga. Deux contre le Werder Brême et un contre Cologne. Comment s’appelle le mec qui l’a remplacé au Real Madrid déjà ?

19. L’âge d’Ezequiel Fryers, joueur de Manchester United, qui est entré en jeu à la place d’Evra contre Wolverhampton, le 10 décembre. Et alors ? Bah, Fryers est tout simplement le premier joueur impliqué par Manchester United qui n’était pas encore né lorsque la Premier League a été instaurée, en août 1992.

10. Le nombre de buts inscrits par Mario Gomez lors des rencontres Stuttgart-Bayern Munich. Il en avait inscrit 4 avec le maillot de Stuttgart, et 6 avec celui du Bayern (lors des trois dernières confrontations). Pas d’états d’âme, pas de préférence, pas de nostalgie.

15. Le nombre de buts inscrits par Robin van Persie lors des 15 premières journées de Premier League. Il égale ainsi le record d’Andy Cole (1993-94) et de Les Ferdinand (1995-96). Il en est désormais à 16 en 18 rencontres. Tout ça pour finalement aider son club à arriver quatrième, à 20 points du leader.

6. Pour la deuxième année consécutive, le Real Madrid a inscrit 6 buts sur la pelouse du FC Séville. 6-2 cette année, 6-2 l’an dernier. Match plié en deux sets.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

clemölösö Niveau : DHR
c'est bon ça. Par contre, j'ai un peu du mal à comprendre la stat sur le bayern munchen, il manque pas une négation quelque part?

Et pour Van Persi, vous entendez quoi pas 20 points de retard sur le leader?

et une boooonne année!
"19. L’âge d’Ezequiel Fryers, joueur de Manchester United, qui est entré en jeu à la place d’Evra contre Wolverhampton, le 10 décembre. Et alors ? Bah, Fryers est tout simplement le premier joueur impliqué par Manchester United qui n’était pas encore né lorsque la Premier League a été instaurée, en août 1992. "

Faux. Paul Pogba, 18 ans, a joué son premier match en première le 20 septembre contre Leeds en coupe.
Mario De Napoli Niveau : District
United prend quand même 3 buts dans la casquette face au voisin Blackburn, le 31 décembre ça devrait compter dans les stats, non ? Fergie, lui, s'en souviendra pour ses 70 piges ...
tokouille Niveau : DHR
Molinier: Justement c'était en coupe que le p'tit est rentré. Or Fryers dans un match de Premiere league. Tu le dis toi-même.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le Téfécé qu'il plaît
11 4