En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Bilan
  2. // Les chiffres de l'année

Les chiffres de 2011

Boum. L’année est finie. Entre les 267 clasicos disputés, les buts de Messi, CR7 et Van Persie, les Qataris qui débarquent au PSG, et surtout Kim Jong-Il qui dit adieu à ce monde cruel, on aura vécu de bien belles choses. 365 jours en chiffres.

Modififié
2. Le nombre de points perdus à domicile par Manchester City en 2011. Lors de l’année civile, les Citizens, en Premier League, ont disputé 18 matches au City of Manchester Stadium, y obtenant 17 victoires et un match nul, contre Fulham (1-1), le 27 février dernier. En tout, donc, sur les 54 points prenables, City en a obtenu 52, soit 96% de points pris. Personne n’a fait mieux en Europe, même pas le Barça (56 sur 60, soit 93%), et encore moins le Real (43 sur 54, soit 79%).

24. Le nombre de matches disputés par Carles Puyol en 2011.

0. Le nombre de défaite concédé par le Barça quand Carles Puyol est sur la pelouse. Bah ouais, c’est comme un navire : quand le capitaine est là, c’est dur de le faire couler.

83. En millions d’euros, la somme empochée par les agents des joueurs évoluant en Premier League en 2011. 83 millions qui concerne 765 transactions sur l’année civile. Sans surprise, c’est Manchester City qui truste le haut du pavé, avec 11 millions d’euros versés aux agents. En se cotisant, les mecs peuvent se payer Gignac.

55. Le nombre de buts inscrits par Lionel Messi toutes compétitions confondues avec le maillot du Barça. En 57 rencontres. Moyenne : 0,96 par match. Mouais, pas mal.

52. Le nombre de buts inscrits par Cristiano Ronaldo toutes compétitions confondues avec le maillot du Real Madrid. En 51 rencontres. Moyenne : 1,02 par match. Mouais, encore plus pas mal.

42. Le nombre de buts inscrits par Robin van Persie toutes compétitions confondues avec le maillot d’Arsenal. En 48 rencontres. Moyenne : 0,87 par match. Oh le nul, eh.

43. Le nombre de buts inscrits par Mario Gomez toutes compétitions confondues avec le maillot du Bayern Munich. En 46 rencontres. Moyenne : 0,93 par match. Mouais, pas mal pour un mec qui met du Pento.

31. Le nombre de buts inscrits par Toto Di Natale toutes compétitions confondues avec le maillot de l’Udinese. En 40 rencontres. Moyenne : 0,78 par match. Catenaccio.

48. Le nombre de buts inscrits par Cekulajevs toutes compétitions confondues avec le maillot du club estonien de Trans Narva. En 38 rencontres. Moyenne : 1,26 par match. Allez tous vous coucher, les autres nullos.

86,1. En millions d’euros, la somme dépensée par le PSG sur le marché des transferts. Heureusement, Paris a amorti ses dépenses avec les ventes de Jérémy Clément à Saint-Etienne, pour 1,8 millions d’euros et de Tripy Makonda à Brest, pour 500 000 euros. Quand on aime, on ne compte pas.

36. Le nombre de points de pénalité reçus par le FC Sion, pour avoir aligner des joueurs qu’il n’était pas censé aligner. La Fifa a obligé la Fédération suisse à infliger une lourde sanction à Sion, sous peine d’exclure le FC Bâle de la Ligue des Champions. La Fédé a choisi. Pire que le Choix de Sophie.

29. Le nombre de points de pénalité distribués lors de l’été 2011, en Italie, dans le cadre de l’affaire Calciopoli. 6 pour l’Atalanta, Benevento et la Cremonese, 4 pour Piacenza, 3 pour Ascoli, 2 pour la Reggiana, un seul pour Viareggio et Cus Chieti. Aucun moyen d’en refiler quelques uns à Sion ?

38. Le nombre de points pris en championnat par Monaco en 2011. En 37 rencontres. Soit 1,02 point par match. 25 points en Ligue 1, de janvier à mai, et 13 en Ligue 2, d’août à décembre. Résultats : dernier de Ligue 1, et dernier de Ligue 2. Et tout ça, l’année du mariage du Prince Albert. Coïncidence ?

0. Le nombre de cœur en bonne santé chez Antonio Cassano. Ah oui, et le nombre d’yeux en bonne santé de Gattuso. On pourrait aussi parler des genoux de Nesta. Quelle arnaque, ce Milan Lab.

3. Le nombre de crêtes raton-laveur qui ont poussé sur le crâne de Neymar, Menez et Cabella. 2011 n’était pas encore prêt pour ces avant-gardistes. 2012 non plus.

8. Le nombre de joueurs à avoir honoré leur première sélection avec le maillot des Bleus. Koscielny, Mathieu, Carrasso, Kaboul, Martin, Debuchy, Gonalons et Giroud. On parie que moins de la moitié ira à l’Euro ?

10. Le nombre de kilos perdus à Merano par Benzema et Gignac. 7 pour le Benz, 3 pour André Pierre. Qui aura les couilles de dire à Adriano qu’il faut vraiment qu’il aille y faire un tour?

110. Après 110 années consécutives en première division, River Plate a connu, pour la première fois de son histoire, la relégation en deuxième division. Le club de Buenos Aires pourra créer un groupe de soutien avec Monaco, la Sampdoria, West Ham et La Corogne.

7. Le nombre de clasicos disputés cette année. Sept de trop ?

6. Le nombre de manitas (5-0) réalisées par le Barça en 2011. Les heureuses victimes se nomment Betis Séville, Almeria, Villarreal, Atletico Madrid, Majorque et Levante. Le Real Madrid est heureux d’annoncer qu’il ne fait plus partie de cette liste.


300. Le nombre de tifosi de la Lazio qui attendaient Djibril Cissé, le jour de son arrivée à Rome. Le Djib est arrivé en star. Au final, c’est Klose, arrivé dans l’anonymat le plus total, qui fait vibrer les foules. Ah, ces Allemands.

11. Stuani (Levante), Duda (Malaga), Iraola (Athletic Bilbao), Manu (Getafe), Rakitskiy (Shakhtar), Corona (Almeria), Marcelo, Cristiano Ronaldo, Benzema (Real Madrid), Pato, Thiago Silva (Milan AC). Ces onze héros sont les seuls à être parvenus à inscrire un but au Camp Nou au cours de l’année 2011.

15. En millions d’euros, la somme versée par Chelsea au FC Porto pour racheter le contrat d'Andre Villas-Boas. Le roux est devenu l'entraîneur le plus cher de l'histoire, un mois après être devenu le plus jeune technicien à remporter un trophée européen, à 33 ans et 213 jours. Pep qui ?

91. Le nombre de points pris par le Real Madrid sur l’ensemble de l’année civile. Personne n’a fait mieux en Europe. Juste derrière, on trouve le Barça (90), Manchester United (87), le Milan AC (80), Lille (80) et Manchester City (78). Allez, fais pas la tronche, Leonardo, l’an prochain peut-être.

0. Le nombre de défaites du FC Porto en championnat du Portugal. En 2011, les Portistes ont disputé 29 matches de Liga Sagres. Bilan : 25 victoires et 4 nuls. Comment dit-on « invincible » en portugais ?

2320. Le nombre de places non-occupées dans le stade de Dortmund sur l’ensemble de l’année 2011. En Bundesliga, le Borussia a disputé 17 rencontres à domicile en 2011. A 16 reprises, l’équipe a joué à guichets fermés, devant 80 720 supporters jaunes. Une seule fois (le 20 septembre), face à Nuremberg, le Westfalenstadion n’était pas plein. 2320 places étaient restées libres. Mais ça, Valbuena s’en fout.

178. Le 14 novembre, l’Egyptien Ahmed Hassan, en entrant en jeu à un quart d’heure du terme contre le Brésil, a étrenné sa 178ème sélection. Il a ainsi égalé le record du monde établi par le gardien saoudien Mohamed Al Deayea. Il pourrait bien battre ce record le 28 février prochain, lors d’un nouveau match amical contre le Brésil. Pharaonique.

20. En millions d’euros, le salaire record de Samuel Eto’o, nouveau jouet de Suleyman Kerimov, le président de l’Anzhi Makhachkala. Fils jouera trois ans au Daguestan. Même s’il est nul en maths, il a su faire les comptes.

1. Un seul : le meilleur t-shirt de l’année, Why Always Me ?


Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 162
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
À lire ensuite
City rate ses vœux