1. // Bilan
  2. // Les chiffres du mois

Les chiffres d’octobre

City qui atomise United, Manuel Neuer qui perd son invincibilité, Levante qui tient tête au Barça et au Real, le PSG qui gagne tout le temps, l’Inter qui perd tout le temps. Pas besoin de clasico (ou de classico) pour voir de très belles choses sur les pelouses européennes.

Modififié
0 0
1147. Le nombre de minutes d’invincibilité de Manuel Neuer dans les cages du Bayern Munich. Soit 134 de plus qu’Oliver Kahn, qui tenait jusqu’ici le record avec 1013 minutes. Manque de bol pour l’ancien gardien de Schalke : la belle série a été interrompue par son propre défenseur. Holger Badstuber a en effet marqué contre son camp face au Napoli, le 18 octobre dernier. Parce que son gardien commençait à avoir la grosse tête ?

12. 5-0 contre Genk : cela faisait douze ans que Chelsea n’avait pas gagné par 5 buts d’écart en Ligue des Champions. La dernière fois, c’était lors de la saison 1999-00, avec une victoire 5-0 sur la pelouse de Galatasaray. D’ailleurs, quelqu’un a des nouvelles de Tore Andre Flo ?

500 000. En euros, l’amende reçue par Carlos Tevez pour avoir refusé d’entrer en jeu lors de la rencontre de Ligue des Champions face au Bayern Munich A la base, elle était même d’un million. Défense du joueur : « Je n’avais pas compris ce que voulait le coach » . Ce qu’il faut en comprendre : Tevez préfère passer pour un idiot que pour un indomptable mal élevé.

65. Huit points obtenus en neuf journées : cela faisait quarante-six ans que l’Inter Milan n’avait pas connu un début de saison aussi catastrophique. La dernière fois, c’était lors de la saison 1946-47. L’Inter obtenait huit points en neuf journées (à l’époque, sept points, car la victoire en valait deux) suite à une victoire, cinq nuls et trois défaites. Elle terminera la saison à la 10ème position. Pas sûr que Moratti signe aujourd’hui pour un tel résultat.

10. Le nombre de victoires à domicile consécutives en championnat pour Manchester City. Le record de 2007, qui était de 9, est donc tombé. Le dernier club à être reparti du City of Manchester Stadium avec un point, c’est Fulham (1-1), le 27 février dernier. Why do we always win ?

56. Citizens toujours. Avec son retentissant 6-1, City a infligé à Manchester United sa pire déculotté à Old Trafford en cinquante-six ans. La dernière raclée, c’était en février 1955, et c’était déjà contre City (0-5). Plus globalement, United avait déjà perdu par cinq buts d’écart en Premier League : 5-0 contre Newcastle en 1996, et 5-0 contre Chelsea en 1999. Balotelli était encore un gosse.

13. Le nombre de buts inscrits par Lionel Messi en dix journées de championnat. Ouais, mais il a raté un péno, alors il est nul.

100. Le nombre de buts inscrits par Tommaso Rocchi avec le maillot de la Lazio. Rocchi avait promis d’inscrire le 100ème au stadio Olimpico, devant ses tifosi. Finalement, il l’a inscrit à Cagliari, dimanche soir. Bon, bah disons le 150ème à Rome alors ?

11. Le nombre de buts inscrits par Frank Lampard, au cours de sa carrière, contre le club de Bolton, sa victime préférée. Dimanche 2 octobre, le milieu de Chelsea claque un triplé face aux Wanderers, pour la victoire 5-1 des siens. Oui, c’est vrai, cela aurait plus glorieux que ce soit contre Manchester United. Mais bon.

305. Le nombre de matches de Liga disputés par Victor Valdès. Le record pour un gardien de but barcelonais, qui appartenait à Zubizaretta avec 301 matches, est donc tombé. C’est bien. Sauf que Zubizaretta, lui, il a 126 capes avec la sélection espagnole. Valdès combien ? 4 ? Pas mal.

3. Le nombre de pénaltys ratés contre Tim Howard en Premier League cette saison. Le portier d’Everton n’en a pourtant arrêté aucun, mais les trois ont été loupés par les attaquants adverses. Kuyt, Hoilett et Formica : voilà les trois joueurs hypnotisés par le gardien américain.

0. Le nombre de buts encaissés par le FC Porto au mois d’octobre en championnat. 3-0, 5-0 et 3-0. Le club portiste est en tête du championnat, et en est désormais à quarante-huit matches sans défaite au Portugal. Leur dernier revers remonte au 28 février 2010, 3-0 sur la pelouse du Sporting. A quand l’émission de télé-réalité « Qui veut battre Porto ? »

10. Le nombre de triplés déjà inscrits en Liga depuis le début de la saison. Dix triplés, mais seulement cinq joueurs concernés. Avec celui contre Majorque, Messi en est à trois, tout comme Cristiano Ronaldo. Higuain en a inscrit deux, tandis que Falcao et Soldado en sont à un chacun. On passera la stat sur les gardiens de but. Par respect.

6. Le nombre de buts inscrits par Fulham contre les Queens Park Rangers. Une victoire 6-0. Il s’agit là de la plus large victoire de Fulham dans son histoire. L’ancien record remontait à 1948, avec un succès 5-0 lorsque le club évoluait en deuxième division. Par contre, la plus grosse défaite de QPR, c’était un 8-1 contre United. Ça peut être battu ça ?

101. En kilos, le poids d’Adriano pour son retour avec les Corinthians, face à l’Atletico GO. Le coach, Tite, lui a concédé 11 minutes de jeu, puis 27 lors du match suivant. Et c’est tout. Depuis, il fait banquette. Avec interdiction d’emmener son casse-croûte dans son sac.

20. Après treize journées de championnat, l’AS Monaco est 20e de Ligue 2. Bon dernier. Aucune victoire au mois d’octobre, une seule, en tout, depuis le début de la saison. Ça va être sympa le déplacement au Poiré-sur-Vie, l’an prochain.

29. En secondes, le temps mis par Robin Van Persie pour ouvrir la marque contre Sunderland et inscrire ainsi le but le plus rapide de la Premier League depuis quatre ans. Un joueur qui n’a pas persi son temps.

16. Six victoires consécutives en Ligue 1 : le PSG n’avait pas réussi une telle performance depuis seize ans. C’était en août 1995, les Parisiens enchaînaient alors six succès contre Nantes (2-1), Saint-Étienne (4-0), Gueugnon (3-1), Le Havre (2-0), Cannes (2-0) et Monaco (2-1). Putain, Gueugnon en Ligue 1 quoi.

741. Cela faisait 741 jours que Ruud Van Nistelrooy n’avait pas inscrit un but en Liga. Avant celui inscrit contre Getafe, le 1er octobre, le dernier but du Néerlandais remontait au 20 septembre 2009, lors du match Real Madrid-Xerez (5-0). Bon, entre-temps, il avait conservé la forme en plantant douze pions en Bundesliga. Welcome home, Ruud.

16. Le nombre de buts inscrits par le Real Madrid lors de ses six dernières confrontations avec l’Espanyol Barcelone. Et combien encaissés ? Bah, zéro. 4-0 cette saison, 1-0 et 3-0 l’an dernier, 3-0 et 3-0 en 2009-10, et enfin 2-0 lors du match retour en 2008-09. Le dernier but barcelonais remonte au 5 octobre 2008, un nul 2-2. « Nul » , c’est bien le mot qui convient.

3. Le nombre de buts encaissés par l’Udinese, Braga et le Bayern Munich, qui vantent actuellement les trois meilleures défenses d’Europe en championnat. Conclusion : les divers investisseurs qataris préfèrent l’attaque à la défense.

176. Le club estonien de l’Ajax Lasnamäe va peut-être entrer dans l’histoire. En encaissant un 7-0 à domicile contre Kaliju le week-end dernier, l’équipe de Boriss Dugan explose tous les records. 183 buts encaissés en 35 journées, pour une jolie moyenne de 5,23 buts par match. Et pas la moindre victoire. Si c’était nécessaire de le préciser.

45. Le meilleur buteur européen se trouve également en Estonie. Il s’appelle Aleksandrs Cekulajevs, joue à Trans, et a planté 45 buts en 34 matches. Sa victime préférée : l’Ajax Lasnamäe, justement, contre qui il a inscrit 18 buts en 4 confrontations. CR7 n’a qu’à aller se rhabiller, avec ses triplés.

95,4. En millions d’euros, le déficit annuel de la Juventus sur la saison 2010-11. « Le pire bilan de l’histoire » , selon son président, Andrea Agnelli. Du coup, l’assemblée des actionnaires a approuvé une augmentation de capital extraordinaire de 120 millions d’euros. Ouais. Enfin 120 - 94,5, ça ne fait pas beaucoup pour le prochain mercato.

3. Aussi triste soit-il, cela fait trois ans que l’équipe nationale du San Marin n’a pas marqué le moindre but. Le dernier remonte au 11 octobre 2008, un match de qualif au Mondial 2010 face à la Slovaquie, perdu 3-1. Depuis, le San Marin a disputé vingt rencontres, ne marquant donc aucun but et en encaissant 97. Même pas 100, ils auraient pu faire un compte rond, au moins.

0. Le nombre de buts marqués par les clubs français lors de la dernière journée de Ligue des Champions. Real Madrid-Lyon 4-0, Lille-Inter 0-1 et Marseille-Arsenal 0-1. C’est la première fois dans l’histoire de la compétition qu’un tel exploit se produit. Heureusement que cela ne s’est pas produit contre Zagreb, Trabzonspor et l’Olympiakos.

31,6. La moyenne d’âge du club de Levante, équipe la plus vieille depuis la création de la Liga. Levante est resté en tête de la Liga jusqu’à dimanche soir. L’expérience est le commencement de la sagesse.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0