1. // Bilan
  2. // Chiffres
  3. // Avril

Les chiffres d'avril 2014

Enfin, on attaque le mois de mai. Les premiers barbecues vont commencer à pointer le bout de leur nez, et les apéros en terrasse vont se faire de plus en plus réguliers. Mais en attendant, c'est l'heure de revenir sur les chiffres du mois d'avril.

Modififié
0 10
5. Cela faisait cinq longues années que Carlos Tévez n'avait pas trouvé la faille sur la scène européenne. Une éternité, pour un joueur de ce calibre. La dernière fois que le monde l'avait vu planter un but en compétition européenne, c'était le 7 avril 2009, lors d'un Manchester United – Porto (2-2), en quart de finale de la Ligue des champions. Conscient de la gêne occasionnée par cette période de disette, « l'Apache » a décidé de mettre un terme à tout ça en scorant contre Benfica (2-1), le 24 avril dernier. Bon, c'est déjà pas mal, hein, mais pour le voir marquer en LdC, il faudra attendre au moins jusqu'en septembre prochain.

Youtube

53. Le 5 avril dernier, au soir de la 29e journée de Bundesliga, le Bayern Munich s'est incliné sur la pelouse d'Augsburg (1-0) pour la première fois de la saison. Une première défaite qui met fin à une série d'invincibilité de 53 matchs en championnat, pour le club bavarois. Cette série historique avait débuté le 28 octobre 2012, après une défaite à domicile face à Leverkusen (1-2), sous l'ère Heynckes. Histoire de bien montrer que leur record n'est plus d'actualité, les Bavarois se font corriger la semaine suivante, à domicile, par le Borussia (0-3). Tous les records sont faits pour tomber un jour, hein.

100. Au début de ce mois d'avril, à l'occasion d'un déplacement de l'OL à Valenciennes (2-1 pour l'OL), pour le compte de la 32e journée de Ligue 1, le foot français a eu l'opportunité de célébrer un nouveau centenaire, celui de Bafé Gomis. En effet, l'attaquant lyonnais a inscrit le 100e but de sa carrière sur les pelouses de l'Hexagone, en championnat. Un beau chiffre, qui fait de lui le meilleur buteur en activité du championnat de France, devant Djibril Cissé (96) et Pierre-Alain Frau (84). Lors de la dernière journée de championnat, Bafé a même planté le 101e, pépouze. À noter que l'ancien Stéphanois a inscrit au moins 10 buts sur les huit dernières saisons de L1. Not bad.

Youtube

8. Tout le monde voyait le PSG passer en demi-finale de Ligue des champions, cette année. Encore plus après la victoire 3-1, lors du quart de finale aller, contre Chelsea, au Parc des Princes. Seulement voilà, c'était sans compter sur José Mourinho et sa stat incroyable : jamais le Portugais ne s'est fait sortir à ce stade de la compétition. Jamais. Et pour le 8e quart de finale de Ligue des Champions de sa carrière, le Mou n'a pas dérogé à la règle, puisque ses boys sont venus à bout du PSG, en s'imposant 2 buts à 0. Huit qualifications sur huit possibles, donc. Respect, le « Happy One » !

1029. Cette saison, l'immense Casillas ne dispute que la Coupe du Roi et la Ligue des champions avec le Real. Plutôt bien, d'ailleurs, puisqu'après avoir remporté la première, les Madrilènes sont en finale de la seconde. Le premier trophée de la saison, pour le Real, c'est donc cette Copa del Rey avec une victoire contre l'ennemi barcelonais, en finale, 2-1. Si le but de Marc Bartra, pour le Barça, reste finalement anecdotique au vu du résultat final, il a au moins le mérite de stopper une série d'invincibilité incroyable de San Iker dans cette compétition. En effet, le portier espagnol n'était plus allé chercher la gonfle au fond de ses filets depuis 1029 minutes, en Coupe nationale. Un record, bien entendu. La dernière fois, c'était le 23 janvier 2013, face au FC Valence et un but de Tino Costa.

3. On reste sur la finale de Coupe du Roi. Car s'il y a eu victoire du Real, c'est qu'il y a eu défaite du Barça. Et cette défaite est loin d'être anodine, car il s'agit d'un troisième revers consécutif pour les Catalans après la défaite en LdC contre l'Atlético (1-0) et celle contre Grenade (1-0), en Liga. Trois défaites d'affilée, ce n'était plus arrivé au FC Barcelone depuis… 2003. Soit plus de dix ans. À une époque où Philippe Christanval était défenseur central du club. Hasard ? Pas sûr.

86. Finale de Coupe du Roi, toujours. Comment parler de cette rencontre sans évoquer la course folle du sprinter Gareth Bale. Le Gallois s'est permis un sprint de 86 mètres, au cours duquel il a atteint la vitesse de 34 km/h. Tranquillement. Marc Bartra a tenté de le suivre, en vain. Le lendemain, le défenseur catalan affirme que sans sa blessure aux ischios, Bale ne serait pas passé. Bien sûr, Marc, tout le monde te croit.

Youtube

4. Le PSG ne soulèvera pas la Ligue des champions, du moins pas cette année. Alors pour se consoler, les hommes de Laurent Blanc sont allés chercher la Coupe de la Ligue (victoire 2-1, contre l'OL). Une sorte de petite compensation, en somme. D'ailleurs, avec un quatrième succès dans cette coupe du pauvre, le club de la capitale est devenu l'équipe la plus titrée de la compétition, devant l'OM et les Girondins de Bordeaux, trois coupes chacun. Il n'y a pas de petite fierté !

26. Cette saison, en Serie A, l'AS Roma est en train de battre tous les records de son histoire. En effet, avec 26 victoires obtenues et 85 points atteints, le club de la capitale italienne n'avait jamais réalisé une saison aussi pleine depuis sa création, en 1927. Malheureusement pour eux, cela ne va pas servir à grand-chose puisque, devant, il y a la Juventus de Conte et ses huit points d'avance. Dommage.

1. Petit événement en Angleterre, au soir de la 35e journée de Premier League. Alors que Chelsea accueille Sunderland, avec l'objectif de rester dans la course au titre, l'impensable se produit : les Blues s'inclinent à domicile. Une première pour José Mourinho, qui n'avait jamais connu la défaite dans son antre de Stamford Bridge en championnat. Cette folle série aura donc duré 77 matchs et dix ans. Mais tout a une fin, José. Tout.

1979. L'année dernière, le Bayern Munich giflait le FC Barcelone en demi-finale de Ligue des champions, 7-0 sur l'ensemble des deux matchs, étalant ainsi son football total à la face du monde. Cette saison, la marche était encore espagnole, mais visiblement beaucoup plus haute, pour les Bavarois. Le club de Guardiola s'est, en effet, fait corriger par le Real Madrid, 5-0 sur l'ensemble des deux matchs. Avec notamment une retentissante défaite 4-0, à l'Allianz-Arena. C'est peu dire que le club allemand n'est pas habitué à ce genre de correction, d'ailleurs, la dernière fois que le Bayern avait encaissé un tel revers à domicile c'était en… 1979, et une défaite face à Bielefeld. Oui, en 1979, à l'époque où Giscard d'Estaing dirigeait la France et où Bob Marley donnait encore des concerts.

1. Le Real a donc fessé le Bayern, et l'Atlético s'est débarrassé de Chelsea. Autrement dit, on va assister à un superbe derby madrilène en finale de Ligue des champions. Une première dans l'histoire. Pour l'instant, on avait déjà assisté à des rencontres inter-pays, à quatre reprises : Valence – Real, en 2000 ; Juventus – Milan, en 2003 ; Chelsea – Manchester United, en 2008 et Bayern – Borussia, en 2013. Il aura donc fallu attendre la 59e édition de la LdC pour voir un derby en finale. On a hâte !

Beaucoup. On parle évidemment du nombre de bananes prises en photo ces derniers jours, après le superbe geste de Dani Alves. Véritable élan de solidarité anti-raciste, ou simple coup de communication ?

Youtube

Inestimable. Le lob absolument génial de Berbatov contre Nice, lors de la 34e journée de Ligue 1. Coup de chance pour certains, coup de génie pour d'autres, à chacun de se faire son avis. Une chose est sûre, le Bulgare ne joue pas le même sport que les autres.

Youtube


Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

zac larnaque Niveau : District
Rien sur le doublé de ronaldo? Ou le doublé de ramos?
On parle quand meme du reccord battu du nombre de but en ldc et du premier defenseur a mettre un doublé en demi finale de Ldc
Le chiffre d'invincibilité de Casillas est faux...il a fait 8 matchs de Copa invaincus jusqu'en final, donc 8*90=720 minutes.
2368745 : le nombre de brèves inutiles lues sur SoFoot.com durant le mois d'Avril.
Complètement faux le chiffre d'invincibilité de Casillas...il fait 8 matchs de coups invaincus, donc 720 minutes...(plus le temps d'en prendre un en final donc pas loin des 800).
Stat ratée: pendant 40 ans pouvait pas y avoir de derby because 1 seul représentant de chaque pays (le champion) participait. Donc "on attendait ca depuis 59 ans" c'est pas hyper malin.
You'll never walk without gerrard Niveau : CFA2
Bon tant qu'à faire, et fenerbahce champion mais sans c1? Et a.turan 1er buteur turc en demi de ldc?
TrollingMachine Niveau : Loisir
Ibath, tu comprends rien.
vous avez oublié le nombre 16. nombre de but inscrit par cristiano ronaldo en une seule champions league. Record qui sera difficile à battre.
putain*, ce contrôle amorti de Berbatov, j'ai mouillé mon pantalon
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 10