En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Bilan
  2. //
  3. // Chiffres

Les chiffres d'avril

Avril, c'est déjà le mois des premiers verdicts : le Bayern et Manchester United sont sacrés champions, le PSG, la Juve et le Barça presque, les Verts remportent leur premier trophée depuis 1981, et Newcastle prend un 6-0, historique depuis 1925. Ah, oui, et il paraît que c'est aussi le mois où le foot allemand a pris le pouvoir.

Modififié
32. Le nombre d'années qu'a dû attendre le peuple vert avant de célébrer enfin un nouveau titre. 1981 : Champion de France. 2013 : Coupe de la Ligue. 1981 : Platini. 2013 : Brandão. Bah quoi ?

6. La défaite 6-0 à domicile contre Liverpool est historique. Newcastle n'avait en effet plus perdu par 6 buts d'écart depuis la saison 1925-26. À l'époque, un revers 1-7, toujours à domicile, contre Blackburn. Mais a priori, à l'époque, il n'y avait pas de Français dans l'équipe.

649. En minutes, la série d'invincibilité en cours de Steve Mandanda en Ligue 1. Le gardien de l'OM n'a plus pris de buts depuis le pion du Troyen Marcos, le 3 mars dernier. Depuis, l'OM, c'est sept matchs, quatre victoires 1-0, et trois nuls 0-0. Minimaliste.

12. D'ailleurs, l'OM en est désormais à 12 victoires sur le score de 1-0 cette saison (Reims, Montpellier, Nancy, Évian, Lille, Toulouse, Saint-Étienne, Valenciennes, Nice, Bordeaux, Brest, Lorient), ce qui constitue un record dans l'histoire de la Ligue 1. Eliebaupinimaliste.

38. Le nombre de clubs contre lesquels Frank Lampard a marqué avec le maillot de Chelsea. Swansea manquait encore à son tableau de chasse. C'est désormais chose faite depuis dimanche dernier. Ah, à part ça, Franky en est à 201 buts avec Chelsea, à une longueur de Bobby Tambling, meilleur buteur de l'histoire du club. Préparez le champagne.

2. Le nombre de costards que Paolo Di Canio a déjà dû balancer à la poubelle. À ce rythme-là, son teinturier va se retrouver au chômage.

27. Le nombre de buts inscrits par Zlatan en Ligue 1. Le Suédois n'est plus qu'à une longueur de son record personnel (28 l'an dernier avec Milan). Surtout, personne n'avait marqué autant de buts en Ligue 1 depuis un certain Jean-Pierre Papin, lors de la saison 1991-92. Ah, les Papinades, c'était quelque chose, quand même.

89. Après 89 années en première division, l'AEK Athènes est relégué en deuxième division grecque. L'invasion de terrain par les supporters du club a eu une triple conséquence : défaite 0-3 sur tapis vert, 3 points de suspension au classement et 2 points de suspension pour la prochaine saison. Une prochaine saison qui s'annonce donc très, très triste.

22. Le nombre de buts inscrits cette saison en Bundesliga par Stefan Kießling, qui bat ainsi son record de 21 buts, qui datait de la saison 2009-10. Mine de rien, ça fait déjà 108 buts pour lui en première division allemande, tous inscrits avec le Bayer Leverkusen. Mais ça fait également 108 fois qu'on est obligé de faire un copier-coller pour écrire ce putain de « ß » .

166. Le nombre de buts inscrits en Bundesliga par Claudio Pizarro. L'actuel attaquant du Bayern en a planté 89 avec le Werder Brême, et 77 avec le Bayern Munich. Du haut de ses 166, il rejoint ainsi Hannes Löhr (buteur de Cologne dans les années 60-70) à la neuvième place du classement. Allez, plus que 199 buts pour rattraper Gerd Müller

501. Le nombre de matchs disputés par Xavi en championnat d'Espagne avec le Barça. Le milieu de terrain en avait disputé 61 avec le Barça B, entre 1997 et 1999, et en est désormais à 440 avec le Barça. La 500e a été fêtée contre Levante, avec une victoire 1-0 des Catalans. Trois jours plus tard, le Bayern leur en a passé 4. Tu parles de festivités…

20. Le nombre de matchs de suspension reçus par Luis Suárez depuis son arrivée à Liverpool. 10 pour la récente morsure sur le bras d'Ivanović, 8 pour les prétendues insultes racistes à l'encontre de Patrice Évra, un pour avoir reçu 5 cartons jaunes, et un pour un geste obscène en direction des supporters de Fulham. Et encore, juste avant d'arriver en Angleterre, il avait déjà été suspendu 7 matchs avec l'Ajax pour avoir mordu l'oreille d'un joueur. Un lapin récidiviste.

4. Le nombre de buts inscrits par Robert Lewandowski lors de la demi-finale aller de Ligue des champions contre le Real Madrid. Il s'agit d'un double record. Déjà, personne n'avait jamais inscrit un quadruplé en demi-finale de C1. Ensuite, jamais aucun joueur n'était parvenu à inscrire un triplé, et donc encore moins un quadruplé, contre le Real Madrid en Ligue des champions. Et il a fallu attendre qu'un Polonais s'en mêle.

76. Comme la différence de buts du Bayern Munich en Bundesliga. 90 buts marqués, 14 encaissés, donc +76. Il s'agit là de la plus grosse différence de buts dans les grands championnats européens. Derrière, on trouve, sans surprise, le Barça avec +66, le PSV Eindhoven +60, Benfica +55, le Real Madrid +54, Porto +51, puis la Juventus +46, l'Ajax +45, Manchester United +43, le PSG +41 et le Borussia Dortmund +40. Et l'OM +6. Peinard.

387. Le nombre de jours qui se sont écoulés depuis la dernière défaite de Benfica en championnat du Portugal. Un revers 1-0 sur la pelouse du Sporting. Depuis, 31 matchs, 26 victoires, 5 nuls. Dominaçao.

457. Le nombre de jours qui se sont écoulés depuis la dernière défaite du FC Porto en championnat du Portugal. Un revers 3-1 sur la pelouse de Gil Vicente. Depuis, 40 matchs, 32 victoires, 8 nuls. Mega Dominaçao.

2. Le nombre de cartons rouges reçus par Kamil Glik, le joueur du Torino, cette saison. Mais pas lors de n'importe quel match. Le Polonais a été exclu lors du derby contre la Juventus au match aller… et au match retour ! Le genre de type qui n'aidera pas une Vieille Dame à traverser la rue.

15. Le nombre de buts inscrits par Dario Cvitanich cette saison avec l'OGN Nice. L'Argentin est le premier joueur de Nice à atteindre la barre des 15 buts depuis Robby Langers lors de la saison 1989-90. Une stat que l'on aura oublié dans une semaine, probablement.


1. Le bisou de Civelli dans le cou de Zlatan. Unique. Et priceless.

38,2. En millions d'euros, la somme dépensée par le Borussia Dortmund pour recruter les 11 joueurs qui ont débuté le match aller de C1 face au Real Madrid : 17,1 millions pour Reus, 4,8 pour Lewandowski, 4,5 pour Gundogan et Subotić, 4,2 pour Hummels, Kuba pour 3,1. Tous les autres sont arrivés gratuitement ou ont été formés au club. En face, le 11 du Real a quant à lui coûté 303,9 millions d'euros, avec aucun joueur gratuit ni formé au club. Comme quoi, l'argent, parfois…

13. Le nombre de points pris par le Deportivo La Corogne lors des 5 dernières journées de Liga : 4 victoires et un nul. Le Depor avait récolté 2 points sur 27 possibles de janvier à mars, puis a enchaîné une folle série qui l'a fait bondir de la dernière place jusqu'en dehors de la zone de relégation. Ce n'est pas Brest qui ferait ça, hein.

17. Le nombre de recrues de QPR depuis l'été dernier, parmi lesquelles Ji-Sung Park, Fabio, Bosingwa, Granero, Júlio César, M'Bia, Loïc Rémy, Jenas, Samba… Tout ça pour finir en deuxième division. Au moins, ça va faire quelques jolis noms sur le marché des transferts cet été.

1. Pour la première fois dans l'histoire, la finale de la Coupe d'Italie opposera la Roma à la Lazio. À suivre, le mois prochain : le nombre de bombes agricoles qui exploseront lors du match, le nombre de couteaux retrouvés aux abords du stade, le nombre de blessés et le nombre d'infarctus provoqués par un tel rendez-vous.

4. Le Shakhtar Donetsk a été sacré le week-end dernier champion d'Ukraine pour la quatrième fois consécutive. En 2009-10, le Shakhtar comptait 6 points d'avance sur le Dynamo Kiev. La saison suivante, 7. La saison suivante, 8. Et cette année, déjà 15 à quatre journées de la fin. Passionnant, ce championnat.

3. Le nombre de buts inscrits par Jonathan Soriano, l'attaquant de Salzbourg, quelques minutes après la naissance de sa fille. Le joueur espagnol a assisté à la naissance de sa fille Abril, puis il a foncé au stade. Il est arrivé dans les vestiaires peu avant la mi-temps du match face à Wolfsberger. Son coach a décidé de le faire entrer à la pause. Résultat : un triplé en 45 minutes. Dédié à qui ?

20. Le nombre de titres de champion d'Angleterre de Manchester United, qui devance désormais Liverpool de deux longueurs. 20, comme le numéro sur le maillot de Robin van Persie. Les superstitieux sont prévenus : l'an prochain, RVP aura le 21 sur les épaules.

Par Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3