1. // Août 2011
  2. // Bilan

Les chiffres d'août

Ça y est, le football est officiellement de retour. Qu'est-ce que qui a changé depuis l'an dernier ? Bah, Messi met des doublés, Ronaldo des triplés, le Barça gagne des titres et Manchester est souverain en Angleterre. Ah ouais, original.

Modififié
0 7
60. Le nombre de trophées remportés par Manchester United dans son histoire. En remportant le Community Shield face à son rival mancunien (3-2), le club d'Alex Ferguson entre un peu plus dans l'histoire avec ce soixantième trophée à mettre dans sa vitrine. Pour info, sur les 60, Sir Alex Ferguson en a remporté 27. Costaud.

31. Le nombre de buts inscrits pour la première journée de Ligue 1. On n'avait pas vu ça depuis 1982-83, où 31 buts avaient également été inscrits. Pour en trouver plus, il faut remonter à la première journée de la saison 1977-78, avec 42 pions. Ça y est, on est en Bundesligue 1 ?

14. Le nombre de buts inscrits pour la cinquième journée de Ligue 2. En 10 matches, la moyenne est simple à calculer. C'est donc ça le secret de la nouvelle Ligue 1 prolifique en buts : elle a refourgué ses tares et sa tristesse à la Ligue 2. Pas très fair-play tout ça.

11. Le nombre d'années depuis la dernière fois où Arsenal n'avait pas marqué lors de la première journée. Mais Arsenal a fait pire : ils n'ont pas marqué non plus lors de la deuxième journée. Et ils en ont pris 8 à la troisième. On appelle ça un bon début de saison. De merde.

116. En parlant d'Arsenal et de sa défaite 8-2 contre United, cela fait 116 ans que les Gunners n'avaient pas encaissé 8 buts lors d'un match de championnat. A l'époque (1896), ils évoluaient en troisième division, et s'étaient inclinés 8-0 sur la pelouse de Loughborough. Autre stat : depuis l'instauration de la Premier League dans sa forme actuelle (1992), la plus grosse rouste subie par le club londonien remonte au 25 février 2001. Une défaite 6-1, sur la pelouse de Manchester United. Pas vraiment le théâtre des rêves pour tout le monde.

18. Le nombre de mois de suspension qu'ont reçu les joueuses de la Corée du Nord après avoir été déclarées positives à un stéroïde anabolisant. Le médecin de la Fédération avait expliqué qu'elles avaient pris un remède à base de musc de cerf après avoir été frappées par la foudre. Peut-être la pire excuse de l'histoire. On peut envoyer des femmes à la mine ?

2. Le nombre de trophées gagnés par Cesc Fabregas en dix jours avec le Barça.

3. Le nombre de derbys consécutifs remportés par le Milan AC. Deux en championnat l'an dernier (1-0 et 3-0), plus la Supercoupe d'Italie empochée à Pékin ce mois-ci (2-1) : ça y est, Milan a remis les choses à leur place. On ne plaisante pas avec le Diable.

2. Le nombre de trophées gagnés par Cesc Fabregas en sept ans avec Arsenal. Chacun est libre d'en tirer ses propres conclusions.

5. Le nombre de joueurs du PSG sélectionnés en Equipe de France pour le match amical face au Chili. Ce n'était pas arrivé depuis novembre 1993. Conclusion : le talent fait moins le bonheur que l'argent.

975 000. En euros, la somme qu'a touchée Raymond Domenech suite au procès intenté contre la FFF après son licenciement. Lui réclamait 2,9 millions d'euros. Après moult négociations, la Fédé a décidé de lui lâcher un peu moins d'un million. Une chose est sûre : faire une Coupe du Monde bidon, et se faire virer : ça rapporte plus que le poker.

12. Le nombre de buts inscrits par Klaas-Jan Huntelaar en 7 matches au mois d'août. Le Hollandais a, entre autres, inscrit deux quadruplés (face à Teningen en Coupe et Helsinki) et un triplé, en championnat, face à Köln. Au final, le seul joueur capable de clasher les stats de Messi. Oui oui, Huntelaar.

3. Le nombre de défaites de l'Espagne depuis qu'elle a été sacrée Championne du Monde, en juillet dernier. L'Espagne a perdu trois amicaux face à l'Argentine (4-1), au Portugal (4-0) et donc, face à l'Italie (2-1). Un chiffre qui peut inquiéter Del Bosque, puisque avant le sacre mondial, l'Espagne avait mis près de 4 ans pour concéder 3 défaites. Et pan, la Hollande récupère la première place du ranking UEFA. Punition orange.

8. Le nombre de buts encaissés par Tottenham lors de ses deux premiers matches de Premier League. Trois face à Manchester United, et cinq contre City. Cela n'était tout simplement jamais arrivé dans l'histoire du club. Merci qui ? Merci les Qataris.

13. Le nombre de buts que Lionel Messi a marqués contre le Real Madrid dans sa carrière. Trois en 2006-07, trois en 2008-09, un en 2009-10, trois en 2010-11 et déjà trois, donc, en 2011-12. Ah oui, et il a aussi offert sept passes décisives, la première remontant à la saison 2005-06, un caviar pour Eto'o. Les suivantes ont été pour Henry (2), Villa (3) et Iniesta (1). Et Casillas qui était dans les cages à chaque fois...

90. Le nombre de buts inscrits par Cristiano Ronaldo sous le maillot du Real Madrid. En 92 matches, soit un ratio monstrueux. Pour gagner seulement une Coupe du Roi, c'est peu cher payé. Pisser dans un violon ?

9. Le nombre de mois qu'a attendu Ronaldinho avant d'être à nouveau sélectionné en Seleçao. En même temps, il est actuellement meilleur buteur du championnat brésilien avec 12 pions. Le tournoi où évolue Neymar, qui, lui, en a mis 4. Comme quoi, les boîtes de nuit...

140 000. Le nombre de chambres d'hôtel qui vont être créées au Brésil d'ici à 2014. Bah oui, avec l'organisation de la Coupe du Monde, il va falloir accueillir des touristes du monde entier. Comment ça, « et pas que des touristes » ?

2. Le nombre d'entraîneurs italiens virés avant même que la saison ne débute. Roberto Donadoni à Cagliari, et Stefano Pioli à Palerme. La possibilité d'une île.

22. Le nombre de minutes qu'aura mis Samuel Eto'o pour inscrire son premier but avec l'Anzhi Makhachkala. Entré en jeu à la 57ème minute du match face à Rostov, à la place de Diego Tardelli, l'ancien attaquant de l'Inter place sa première banderille à la 79ème, alors que son équipe est menée 1-0. Chiche de terminer meilleur buteur du championnat russe alors qu'il ne reste que huit journées ?

33. Le nombre de minutes qu'aura mis Juan Mata pour inscrire son premier but avec Chelsea. Et dire que Torres, lui, avait mis 9 matches.

20. En millions d'euros, ce que va gagner Samuel Eto'o chaque année en Russie. Ça vaut bien de marquer un but toutes les 22 minutes.

0. Le nombre de buts inscrits lors de la première journée de Serie A. Merci les grévistes.

13,8. Avec 13,8 millions d'euros de bénéfice, le championnat portugais est, pour cette session de mercato estival, le championnat le plus stable économiquement parlant. Sur les 16 équipes de première division, une seule (le Sporting) a dépensé plus d'argent qu'elle n'en a encaissé. A titre comparatif, l'Espagne a terminé le mercato avec un excédant négatif de 69,9 millions d'euros. Record pour le Real Madrid et son bilan négatif de - 48 millions. C'était pour quoi la grève déjà ?

6. Le nombre de buts inscrits par Edin Dzeko lors des trois premières journées de championnat. Soit deux buts par match. L'an dernier, en 15 rencontres, il en avait inscrit 2. Cela s'appelle « des vacances revigorantes et réussies » . Idée jeu : trouver son lieu de vacances magique, et y envoyer Fernando Torres.

11. Le nombre de buts inscrits par Wayne Rooney, au cours de sa carrière, face à Arsenal. Le buteur de United avait déjà commencé à l'époque d'Everton, en 2002-03, et a poursuivi son œuvre, le 28 août dernier, avec un triplé. Neuf buts en championnat, deux en FA Cup. Et il n'a que 25 ans. Pauvre Arsène.

Eric Maggiori

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

20 000 En euros, ce que va gagner Etoo pour chaque But marqué.
"5. Le nombre de joueurs du PSG sélectionnés en Equipe de France pour le match amical face au Chili. Ce n'était pas arrivé depuis novembre 1993"

Développez, Mr Maggiori, DEVELOPPEZ !!! Que c'est il passé en novembre 93 avec l'équipe de France ?? Ou rien que l'idée de l'écrire vous empêche encore de vous asseoir. ;)

Et ben on est pas dans la merde.
Ca nous donne donc, pour Fabregas, un ratio de 1 trophée tous les 5 jours au Barca, et 1 trophée tous les 1277 jours pour sa période à Arsenal. Soit 255,5 fois plus de chances de remporter un trophée au Barca qu'à Arsenal.
Vive les mathématiques.
Palmarès de Cesc à Arsenal : 2 trophées, pas 1
- Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 2005
- Vainqueur de la Charity Shield en 2004

mais ça change pas grand chose au raisonnement dans le fond...
Un "excédant négatif".
1) on écrit excédEnt. 2) un excédent est forcément positif. Un déficit est forcément négatif.

lieu de vacances de Dzeko: Sarajevo, cf votre numéro de juillet (excellent d'ailleurs)
Huntelaar quand il est en forme c'est une véritable machine à marquer des buts. Espérons qu'il arrive enfin à retrouver son meilleurs niveau et qu'il le garde.
SIR Alex a remporte 37 titres avec Man Utd et non pas 27:
-Premier League (12)
-FA Cup (5)
-League Cup (4)
-FA Charity/Community Shield (10)
-UEFA Champions League (2)
-UEFA Cup Winners' Cup (1)
-UEFA Super Cup (1)
-Intercontinental Cup (1)
-FIFA Club World Cup (1)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Alain Traoré trop puissant
0 7