En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Bilan 2015-2016

Les chiffres-clés de la saison en Ligue 1

Après 380 matchs disputés d’une qualité assez inégale, il est l’heure de dresser le bilan chiffré de cette saison écoulée.

Modififié
- 78 comme le nombre de points d’écart entre le PSG et Troyes.

- 102 comme le nombre de buts inscrits par le PSG cette saison. Le RC Paris avait fait mieux en 1959-1960 avec 118 buts marqués, mais c’est seulement la quatrième fois qu’un club passe la barre des 100 buts dans un championnat à 20.

- 10 comme le nombre d’entraîneurs qui ont été démis de leur fonction (Printant, Sagnol, Renard, Fournier, Michel, Guégan, Montanier, Arribagé, Furlan, Robin).


- 2 comme le nombre d’entraîneurs partis de leur plein gré (Bielsa, Courbis).

- 116 comme le nombre de cartons rouges distribués cette saison, soit une moyenne de 3 expulsions par journée.

- 10 comme le nombre de cartons rouges provoqués par les joueurs de l’EA Guingamp, record de la saison. La Bretagne séchée.

- 38 comme le nombre de buts marqués par Zlatan Ibrahimović, soit plus que Bastia (36), Nantes (33) ou le Gazélec (37) et presque autant que Caen ou Lille (39).

- 278 comme le nombre de joueurs qui ont marqué cette saison en L1.

- 960 comme le nombre de buts inscrits, soit une moyenne de 2,53 buts par match.


- 18 comme le nombre de passes décisives délivrées par Ángel Di María (PSG). Seul Özil a fait mieux dans les cinq grands championnats.

- 7 939 638 comme le nombre de spectateurs présents dans les stades de L1 cette saison, soit une moyenne de 208 938 par journée et 20 894 par match.

- 63 235 comme le nombre de spectateurs lors du Classique entre Marseille et Paris en février dernier (1-2), record de la saison.


- 12 comme le nombre de buts inscrits par l’OL à Gerland cette saison (en 9 matchs).

- 30 comme le nombre de buts inscrits par l’OL au Parc Olympique lyonnais cette saison (en 10 matchs).

- 3 comme le nombre de victoires à domicile de l’Olympique de Marseille cette saison (contre Bastia, Troyes, Reims).

- 3 comme le nombre d’entraîneurs qui ont dirigé l’OM cette saison (Bielsa, Passi, Michel).

- 12 comme le nombre de matchs joués par Yoann Gourcuff avec Rennes cette saison.


- 0,8 comme la moyenne de points pris par match par le Toulouse de Dominique Arribagé (22 points en 28 matchs).

- 1,8 comme la moyenne de points pris par match par le Toulouse de Pascal Dupraz (18 points en 10 matchs).

- 25 comme le nombre de journées consécutives pendant lesquelles le TFC était relégable (de la 11e à la 36e journée).


- 1 comme le nombre de buts inscrits par Yann Bodiger (TFC) cette saison.

- 1 comme le nombre de buts inscrits par Mathieu Valbuena (OL) cette saison, deux fois moins que son coéquipier Mapou Yanga-Mbiwa

- 100 comme le pourcentage de réussite de Fabinho (ASM) dans l’exercice du penalty. 5 transformés sur 5 tentatives.

- 20 comme le nombre de jours qui séparent le départ de Rolland Courbis de Montpellier (évoquant un besoin de souffler) et son arrivée à Rennes en tant que conseiller spécial du président.

- 6 comme le nombre de buts marqués par le Portugais Eder en 13 matchs avec Lille, la bonne pioche du mercato.

- 0 comme le nombre de défaites de Lyon au Parc OL cette saison (8 victoires, 2 nuls).


- 9 comme le nombre de buts inscrits par Cheikh N’Doye (Angers) cette saison, 5 de la tête.

- 7 comme le nombre de matchs disputés par Paul Bernardoni à Bordeaux, auteur d’une première partie de saison convaincante avec Troyes, avant de retourner sur le banc en raison de ses nombreuses erreurs.

- 24 comme le nombre de buts provoqués par Hatem Ben Arfa (17 buts, 6 passes) sur les 58 buts niçois de la saison.

- 1 comme le nombre de victoire à domicile de Troyes cette saison (34e journée contre Reims).


- 11 comme le nombre de fois où les supporters de Nice se sont arrachés les cheveux en voyant Claude Puel faire jouer son fils Paulin.

- 123 120 comme le nombre de vues sur YouTube du superbe but de Paulin Puel avec les U19 de Nice dans le derby contre Monaco.

Vidéo

- 2 comme le nombre de défaites subies par le PSG en L1 (Lyon, Monaco).

- 6 comme le nombre de matchs qu’ont dû attendre les joueurs du Gazélec Ajaccio avant de marquer le premier but de l’histoire du club en L1, soit 485 minutes.

- 3 comme le nombre de joueurs ayant joué l’intégralité des 38 matchs de la saison, soit 3420 minutes - Vercoutre, Appiah (SM Caen), Ruffier (ASSE).

- 54 comme le nombre de matchs qui se sont soldés par un match nul 1-1 (sur 380 matchs joués), le score le plus fréquent de la saison devant la victoire à domicile 1-0 (42 sur 380).

- 75 comme le nombre d’arrêts réalisés par Jean-Louis Leca (Bastia), total le plus élevé du championnat.


- 1 comme le nombre de concerts de Will.I.am en Ligue 1.

- 2 comme le nombre de mots prononcés en Français par Zlatan Ibrahimović au Parc des Princes. « Ici, c’est ? »

- 11 comme le nombre de chèvres se baladant dans les tribunes du Vélodrome contre Bordeaux sur la musique de Benny Hill.

- 3 comme le nombre de pots de gel utilisés par Olivier Guégan (Reims) pour se faire des pics sur la tête.

- 0 comme le nombre de fois où on a prononcé le mot « glacière » en parlant de Ligue 1 depuis le 9 août dernier.

- 4563 comme le nombre de moqueries subies par Léonardo Jardim sur son accent, alors que le mec ne demande juste qu’à s’intégrer en France. Enfin à Monaco.

- 1 comme le nombre de matchs de L1 vus par Rihanna cette saison.



Par Maxime Feuillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié





Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9