Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Les chants des supporters iraniens remplacés par des chants religieux

Modififié
Quand football et religion se rencontrent.

Ce mardi, à Téhéran, l’Azadi Stadium accueille le match Iran-Corée du Sud pour les éliminatoires de la zone Asie pour la Coupe du monde 2018.

Or, on célèbre ce mardi en Iran le martyr de l’imam Hussein, petit-fils du prophète de l’islam Mahomet. Les mollahs iraniens ont donc imposé aux supporters de la sélection nationale de porter le deuil et de remplacer leurs chants par des slogans religieux, tandis que certains responsables du clergé musulman plaidaient pour un forfait pur et simple de l’Iran. Des drapeaux noirs seront même hissés dans le stade.

La rencontre risque d’être d’autant plus tendue que les visiteurs seront obligés de porter un brassard noir et que le capitaine de la Corée du Sud, Ki Sung-yueng, milieu de terrain de Swansea, a récemment comparé la capitale iranienne à une grande prison au micro de la BBC Sport.


Bonne ambiance. RR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier
À lire ensuite
Passi et l'apport de Bielsa