1. // CM2010
  2. // Italie/Paraguay

« Les champions, c'est nous ! »

Ce soir, l'Italie fait enfin son entrée dans la compétition. Ce sera à 20h30, contre le Paraguay. Histoire de se mettre dans le bain, sofoot.com passe en revue la presse transalpine. Et comme souvent, ce n'est pas triste.

0 0
Plus le temps pour les critiques. Au pays, on avait suffisamment raillé la Nazionale ces derniers temps pour pouvoir passer à autre chose. Vieux, riches, sans projet de jeu, rien ni personne n'avait été épargné. Mais, ce qui devait être dit l'ayant été, et les choses sérieuses commençant dès ce soir, la presse a enterré la hache de guerre le temps d'une journée.

Les quotidiens sportifs sont sur une même longueur d'onde : eh ouais les loulous, les champions du monde, c'est encore nous. La Une de La Gazzetta n'y va pas par quatre chemins : au milieu d'un drapeau italien dont les contours sont usés (à l'image de la sélection), on peut voir une photo de Cannavaro brandissant la coupe, il y a quatre ans. Avec comme titre écrit juste au-dessus : “Les Azzurri, souvenez-vous : les champions, c'est nous”. Même Cannavaro qui brandit la coupe pour le Corriere dello Sport, mais sous un autre angle, même rappel au tricolore, et même gros titre évocateur : “Italie, rappelle-toi qui tu es”. Enfin, Tutto Sport, le quotidien turinois, se contente d'un discret : “Allez l'Italie, fais nous rêver”. Il faut dire qu'hier, le Torino jouait les play-offs pour monter en Serie A et a perdu contre Brescia, et que Dzeko pourrait rejoindre la Juve. Ce qui occupe une certaine place.

La presse généraliste est moins enthousiaste. La Stampa annonce sur sa couverture un article intitulé “la Nazionale de l'humilité” qui revient sur le scepticisme ayant entouré la préparation et se réjouit qu'enfin, les mots laissent la place au terrain. Il Corriere della Sera, quotidien proche du centre-droit, met pour sa part en garde contre ce fameux ballon qui a déjà fait des victimes avec un surprenant “Les Bleus, faites attention à ce ballon”, illustré d'une photo où Marcello Lippi étreint Gigi Buffon. Enfin, La Repubblica, quotidien de centre-gauche, rappelle sur sa couverture que c'est aux “Bleus de jouer”, tout en mettant en exergue une citation du sélectionneur, Marcello Lippi : « Nous allons vous étonner » .

Ce type d'exergues, on en retrouve un peu partout et à vrai dire, il n'y a que l'embarras du choix. Depuis qu'ils sont arrivés en Afrique du Sud, les Italiens régalent à chaque conférence de presse et détruisent systématiquement chacune des critiques avec une insolence assez fantastique. La dernière en date est signée Gianluigi Buffon. « Trop vieille, la Nazionale ? Non, seulement très expérimentée. Nous voulons offrir au pays, ainsi qu'à nous-mêmes, un autre beau mois » . Pour ceux qui ne l'auraient pas compris, l'Italie n'est pas venue faire du tourisme en Afrique du sud. Mais bien pour défendre son titre.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0