Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Les Brésiliens vomissent Jabulani

Modififié
Depuis que la Seleção a débarqué en Afsud, les joueurs brésiliens ne cessent de déverser leur fiel en conférence de presse contre Jabulani, le ballon officiel du Mondial. Morceaux choisis.

« Elle est horrible, on dirait une balle de supermarché » , râle le gardien Júlio César.

« Elle est surnaturelle, sa trajectoire est bizarre, on dirait qu'elle n'aime pas quand on lui shoote dedans » , s'étonne l'attaquant Luis Fabiano.

Même registre, avec une métaphore douteuse, pour le milieu défensif Felipe Melo : « Elle se comporte comme "Patricinha" (NDLR: petite bourge superficielle, en argot brésilien), on dirait qu'elle fuit de peur d'être frappée » .

Mon dieu, mais quelle coïncidence, la Seleção est justement sponsorisée par Nike, qui doit bien kiffer de voir ses protégés chier indirectement sur Addidas, fabriquant du ballon en question.


Et c'est sûrement parce que c'est un garçon bien poli et propre sur lui que Kaká est pour l'instant le seul à ne pas s'être exprimé sur le sujet. Aucun lien avec le contrat astronomique qui le lie à la marque allemande...

LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
À lire ensuite
Navas dépend du Mou